cbd thailande comp

La Thaïlande sur la piste d’une nouvelle formule à base de cannabis médical contre le cancer

Des tests sur des cellules de cancer du sein, du rein, du pancréas, du colorectal et du cerveau cultivées en laboratoires ont été réalisés récemment en Thaïlande, par l’Institut de recherches sur les plantes du département des sciences médicales, dans le cadre de recherches pour utiliser le cannabis à des fins médicales. Les résultats laisseraient penser que quatre espèces de cannabis thaïlandais seraient efficaces pour empêcher les cellules cancéreuses de se développer.

Un début de solution pour une alternative aux traitements traditionnels contre différents cancers ?  

Selon le Docteur Supphakit Siriluck, et directeur général du département, les espèces de cannabis concernées sont Hang Sua Sakon Nakkhon TT1, Hang Karok Phu Phan ST1, Tanao Sri Kan Khao WA1 et Tanao Sri Kan Daeng RD1. Cela s’explique par le fait qu’elles sont particulièrement riches en tétrahydracannabinol (THC) et en cannabidiol (CBD). Ces cannabinoïdes peuvent être extraits pour être intégrés dans des médicaments grâce à la méthode d’extraction par fluide supercritique.

D’après les expériences, on a vu que le THC et le CBD recueillis à partir de ces espèces de cannabis avaient la capacité d’empêcher le développement de différents types de cancers, tout en aidant possiblement à la réparation des lésions faites au niveau des cellules pulmonaires. Tout ceci a été observé sur les cellules cultivées en laboratoires au cours de l’expérimentation.

 

Des recherches qui doivent continuer…

L’expérience d’un point de vue toxicologique aurait aussi révélé que, bien que le cannabis ne provoque pas de mutagénicité des bactéries, il pouvait néanmoins devenir toxique aussi bien pour les cellules rénales, que les cellules pulmonaires et hépatiques, cultivées en laboratoires.

Ces premiers retours ont été publiés dans la revue médicale du département afin d’exposer le versant médical du cannabis thaïlandais, sans pour autant faire l’impasse sur sa possible toxicité envers les cellules d’autres organes spécifiques.

 Docteur Supphakit ajouta que le département allait poursuivre ses recherches sur les animaux pour ensuite passer au stade des essais cliniques de manière à s’assurer que les extraits de cannabis peuvent être utilisés en toute sécurité chez les patients atteints de l’un ou l’autre cancer.

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :