loi canna med Argentine comp

La loi visant à réglementer les industries du cannabis à usage médical est approuvée par la Chambre des députés en Argentine

Après un débat animé autour dudit projet de loi, la Chambre des députés a décidé de l’adopter, dans un but d’encadrement du développement de l’industrie du cannabis médical et du chanvre industriel. L’initiative avait été largement contestée par les législateurs des différentes parties. En effet, ces derniers craignent que cette nouvelle norme soit un prélude à une future légalisation de la consommation de marijuana. Pourtant, elle a malgré tout bénéficié d’une forme de soutien de la part des partis d’opposition et est devenue loi, il y a une semaine, avec au total 155 votes pour, 56 votes contre et 19 abstentions.

Une nouvelle industrie voit le jour en Argentine 

Alors que certains déclarent que l’approbation d’une telle loi entrainera indubitablement une « multiplication de la consommation » en prenant l’exemple de l’Uruguay, les promoteurs de la loi en question sont très clairs sur le besoin primordial d’établir des frontières bien définies afin de distinguer les activités fraichement réglementées et celles qui restent illégales.

De plus, de nouvelles activités industrielles liées au cannabis tendront à donner un coup de pouce à la performance économique de l’Argentine, d’après de récentes estimations. À ce titre, l’industrie légale naissante pourrait potentiellement créer plus 10 000 nouveaux emplois d’ici 2025.

 

Le cannabis à des fins thérapeutiques : le début d’une étape et des ouvertures inédites

L’un des objectifs principaux de cette norme est de prévoir un cadre réglementaire pour l’investissement public et privé de toute la chaîne du cannabis médical afin de venir compléter la législation actuelle, à savoir la loi n° 27 350, votée en 2017. Cette dernière, autorisant l’usage thérapeutique et palliatif de la plante, établit déjà un cadre légal pour la recherche médicale et scientifique sur le cannabis médical ainsi que ses dérivés. En ce qui concerne le chanvre industriel, la nouvelle norme vise à créer des liens productifs et commerciaux légaux.

Une agence de régulation sera également mise en place, l’ARICCAME, dotée aussi bien d’une autarcie technique et fonctionnelle, que financière.

Aujourd’hui, plus de 25 000 produits sont fabriqués à partir de chanvre et de cannabis. Selon Ricardo Buryaile, président de la Commission de l’agriculture et de l’élevage, a déclaré qu’il était par conséquent plus que nécessaire de voter une loi capable de pallier au manque de contrôle de la production de cannabis en envisageant les étapes de production et de commercialisation à des fins médicinales. Une première pour le pays…

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :