canna californie comp

Lancement d’un processus réglementaire pour des méthodes d’essai de cannabis normalisées en Californie

Actuellement, les autorités responsables de la réglementation du cannabis en Californie demandent à discuter des règles proposées pour normaliser les méthodes d’analyse du cannabis au sein de leur État. Cette initiative représente un effort ayant pour but d’empêcher les sociétés de cannabis du « faire du shopping » dans les laboratoires pour obtenir des produits avec des concentrations plus élevées en THC.

Une loi trop permissive menant à des abus

La réglementation californienne en vigueur exige déjà que la teneur en cannabinoïdes des produits du cannabis soit testée et que la présence d’éventuels contaminants soit vérifiée. Pourtant, les laboratoires d’essai agréés n’ont pas de méthodologie spécifique et uniforme. Cela signifie donc que les résultats des diverses analyses d’un même échantillon de cannabis peuvent sensiblement varier d’un établissement à un autre et cela devient problématique… 

La demande des consommateurs pour des produits avec une teneur en THC étant de plus en plus importante, certaines sociétés de cannabis profitent de ce manque de rigueur dans les processus de test en parcourant les différents laboratoires à la recherche de ceux dont la méthodologie d’analyse permettra d’arriver à des résultats montrant une plus forte teneur en THC.

 

Le DCC à la rescousse : une méthode uniformisée pour tous les laboratoires engagés

Bien conscient de cette dérive, l’État a demandé au Département californien du Contrôle du Cannabis (le DCC) de se pencher sur le sujet. Ce dernier a donc annoncé vendredi 8 juillet le lancement d’un processus réglementaire visant à élaborer des méthodes d’essai normalisées. En définitive, chaque laboratoire agréé devra les adopter.

Nicole Eliott, directrice du DCC, a déclaré dans un communiqué que l’un des défis, auxquels elle et ses confrères sont confrontés dans la réglementation d’une industrie qui n’est pas encore véritablement reconnue au niveau fédéral, est le manque de méthodes strictement normalisées et validées.

Le fait que les laboratoires accrédités utilisent des méthodes différentes peut mener à des résultats incohérents et des données inexactes sur le teneur en cannabinoïdes du cannabis. Le DCC s’efforce de changer cela en faveur d’une plus grande intégrité sur le marché, avec des informations précises, plus fiables pour les consommateurs ainsi qu’une confiance accrue entre les parties prenantes.

Ainsi, le DCC prendra en compte les commentaires du public sur le projet de règlement concernant les méthodes d’analyse du cannabis jusqu’au 2 août cette année.

Ces normes, se basant sur celles déjà existantes, exigeront que les laboratoires d’analyse en question utilisent uniquement les méthodes d’analyse des cannabinoïdes désignées par le DCC. Elle ajouta que l’objectif ultime est de protéger la santé et la sécurité publiques en fournissant aux consommateurs des informations claires et cohérentes sur les produits à base de cannabis qu’ils achètent.

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :