iStock-1364649183

Quels sont les effets du CBD ?

Avec près de 7 millions de consommateurs, soit plus de 12 % de la population nationale, le CBD a indubitablement trouvé son public en France. Qu’ils soient occasionnels ou réguliers, les aficionados du cannabidiol recherchent ses effets antalgiques, apaisants et anti-inflammatoires, tandis que les fins gourmets osent le CBD comme ingrédient de cuisine pour relever leurs recettes et y saupoudrer un soupçon d’originalité.

Dans cet article, 321CBD passe en revue les effets du CBD sans tomber dans le piège des allégations. Chaque effet du CBD énoncé est étayé par une ou plusieurs étude(s) scientifique(s) sourcée(s). Ceux d’entre vous qui souhaitent approfondir une thématique peuvent donc consulter la documentation et analyser les données d’étude pour mieux appréhender l’action du CBD.

Rappel : qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD, abréviation d’usage du cannabidiol, est un composé naturel que l’on retrouve dans différentes variétés de la plante de chanvre, notamment la Cannabis L. Sativa et la Cannabis Indica. Contrairement à l’autre cannabinoïde dominant de cette plante, à savoir le THC, le cannabidiol n’a pas d’effet psychotrope. D’ailleurs, le comité scientifique de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) explique que « le CBD ne semble pas présenter de risque d’abus ou de nocivité pour la santé ».

En France, le CBD est essentiellement consommé sous forme d’huile, de fleurs, de feuilles, de résine, de wax, de liquide de vapotage ou encore dans des aliments contenant du CBD. Les consommateurs recherchent ses effets apaisants et relaxants, ses propriétés anti-inflammatoires et ses vertus antalgiques pour soulager les douleurs chroniques.

Dans la suite, nous vous proposons de passer en revue les différents effets du CBD sur l’organisme, de l’amélioration du sommeil à la gestion des douleurs chroniques en passant par le soulagement du stress et de l’anxiété, l’utilisation thérapeutique dans le cadre des neuropathies ou encore le CBD appliqué à la pratique sportive. Comme vous allez le constater, nous incluons systématiquement une ou plusieurs étude(s) scientifique(s) pour étayer nos propos et éventuellement nuancer l’efficacité du cannabidiol pour chaque application. C’est parti !

#1 Le CBD pour mieux dormir

C’est indubitablement la première motivation des consommateurs français qui s’approvisionnent régulièrement en CBD. Il faut dire que le manque de sommeil est un problème de santé publique dans l’Hexagone, avec tous les risques que l’on connaît sur le développement de diabète ou de maladies cardiaques.

C’est un fait : les Français dorment peu et mal. C’est en tout cas ce qui ressort du Baromètre du Sommeil réalisé par Santé Publique France. On y apprend par exemple que nous aurions perdu environ une heure et demie de sommeil par nuit en l’espace d’une cinquantaine d’années. Nos nuits ne font plus que 6h32 minutes en semaine, soit entre 28 et 88 minutes de moins que les recommandations des professionnels de santé. Une étude de l’Ifop abonde dans ce sens et explique que 7 Français sur 10 souffrent de problèmes de sommeil avec un impact à long terme. En cause : l’omniprésence des écrans mais aussi le stress, l’anxiété et une difficulté à lâcher prise pour tomber dans les bras de Morphée.

Plébiscité pour ses propriétés apaisantes et relaxantes, le CBD est une molécule de choix pour favoriser un endormissement rapide et un sommeil sain et réparateur.

Le CBD pour mieux trouver le sommeil : l’étude qui le prouve

Une étude réalisée sur 103 patients adultes en proie à des insomnies récurrentes liées à des problèmes de stress et d’anxiété a évalué l’effet du CBD. Conclusion : deux tiers des patients supplémentés au CBD en application sublinguale ont rapporté une amélioration significative du score de sommeil dès le premier mois. Ce score prenait en considération la rapidité de l’endormissement, les réveils « intempestifs » et la qualité du réveil. Les anglophones peuvent consulter l’intégralité de l’étude ici.

Dans un autre étude, le CBD a permis aux patients souffrant de problèmes de sommeil de soulager la fréquence et l’intensité des troubles du sommeil paradoxal, à savoir la verbalisation nocturne, les spasmes musculaires et autres mouvements brusques. Les participants ont par ailleurs noté une diminution appréciable du phénomène de somnolence diurne qui caractérise les troubles du sommeil paradoxal. Cliquez ici pour consulter l’étude dans son intégralité.

effets du cbd

#2 Le CBD pour soulager le stress et l’anxiété

C’est l’autre facteur majeur qui explique l’engouement des Français pour les produits de cannabidiol. Le stress est le mal du 21e siècle, et d’aucuns le qualifient même de poison du quotidien. Comme l’explique Passeport Santé, deux salariés sur trois seraient touchés par un stress chronique en France, avec un coût estimé à 1,6 milliard d’euros par an par la Sécurité Sociale. Dans 76 % des cas, le travail est cité comme la première source de stress, avec notamment un surmenage provoqué par une surcharge de travail sur le long terme.

Dans la mesure où les causes du stress peuvent difficilement être supprimées (travail, études, vie de famille…), il s’agira de mieux maîtriser ce phénomène et d’outiller notre organisme pour mieux répondre aux stimuli. En plus des bonnes pratiques usuelles comme un régime alimentaire sain et équilibré et une pratique sportive régulière, il est conseillé d’œuvrer pour un sommeil sain et réparateur et de favoriser des aliments susceptibles de soulager le stress et l’anxiété. Et c’est ici que les produits de CBD entrent en jeu !

Le CBD pour soulager le stress : l’étude qui le prouve

Deux études publiées en 2015 et en 2020 ont démontré que les propriétés apaisantes et les vertus relaxantes du cannabidiol permettaient de réduire les niveaux de stress chez les consommateurs. D’ailleurs, le champ d’action du CBD est plus large, avec des effets à 360° sur la santé mentale. Selon cette étude, le CBD permet de limiter les symptômes de l’anxiété, de la dépression, du trouble panique, des troubles obsessionnels compulsifs (TOC) et du syndrome de stress post-traumatique (SSPT). Cette action à spectre large fait du CBD l’une des meilleures molécules naturelles pour favoriser une bonne santé mentale.

#3 Le CBD pour soulager la douleur

L’effet antalgique et les propriétés anti-inflammatoires du CBD suscitent l’engouement de la communauté scientifique depuis la découverte de la molécule dans les années 1940. En effet, la gestion de la douleur chronique pose plusieurs défis, notamment celui de l’addiction aux médicaments opioïdes. Les professionnels de santé recherchent donc des alternatives efficaces et plus sûres pour soulager la douleur et améliorer la qualité de vie des patients sans risque d’addiction.

Historiquement, la science a davantage étudié l’effet antalgique du tétrahydrocannabinol (THC) en comparaison avec l’effet antidouleur du cannabidiol (CBD). Si le THC a montré son efficacité dans la gestion de la douleur, son utilisation est restée marginale pour des raisons évidentes :

  •         Il s’agit d’une molécule psychoactive (euphorique) ;
  •         Il y a un risque d’addiction manifeste ;
  •         Des questions d’éthique.

Le CBD, dont les caractéristiques sont proches du THC (sans effet psychotrope), s’impose comme une alternative sérieuse. Notre compréhension du rôle du CBD dans la gestion de la douleur continue d'évoluer, et des études sur les animaux ont montré que le CBD exerce ses effets antidouleur par le biais de ses diverses interactions et de la modulation des systèmes endocannabinoïde, inflammatoire et nociceptif (détection de la douleur).

Le système endocannabinoïde est constitué de récepteurs cannabinoïdes qui interagissent avec nos propres cannabinoïdes naturels. Ce système est impliqué dans la régulation de nombreuses fonctions de l'organisme, notamment le métabolisme et l'appétit, l'humeur, l'anxiété et donc la perception de la douleur.

L’effet antidouleur du CBD : l’étude qui le prouve

La capacité du CBD à soulager la douleur chronique est soutenue par de nombreuses observations cliniques, mais le mécanisme qui l’explique est toujours en exploration. Dans cette étude expérimentale, les chercheurs concluent que le CBD soulage la douleur à la fois par une action pharmacologique et un effet placebo.

Mais l’étude la plus prometteuse est sans doute celle qui est menée actuellement par le ministère de la Santé et des Solidarités en France. Lancée en mars 2021, cette grande expérimentation vise à évaluer le potentiel thérapeutique des médicaments au CBD (et au THC) dans le cadre des indications définies par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Comme vous allez le constater, ces indications se focalisent essentiellement sur la gestion de la douleur :

  •         Les épilepsies dites « pharmaco-résistantes » ou réfractaires ;
  •         La douleur récalcitrante qui accompagne certaines formes de cancer ;
  •         Les symptômes rebelles en oncologie ;
  •         Les symptômes douloureux associés à certaines neuropathies ;
  •         La spasticité douloureuse de la sclérose en plaques ;
  •         Le soulagement de la douleur en soins palliatifs.

Cette étude à grande échelle devrait bénéficier à plus de 3 000 patients partout dans l’Hexagone. « Je suis fier que la France puisse expérimenter l’usage du cannabis à des fins médicales et d’ainsi mieux accompagner des milliers de patients qui affrontent des pathologies lourdes », avait notamment déclaré Olivier Véran, ex-ministre de la Santé. Les résultats sont attendus courant 2023.

effets cbd

#4 Le CBD dans la récupération musculaire pour les sportifs

La filière des produits du cannabidiol a vu l’émergence d’un nouveau profil de consommateurs : les sportifs, tous niveaux confondus. Il faut dire que les effets du CBD en faveur de la performance sportive ont fait l’objet d’une communication fleuve de la part de sportifs d’élite. Quelques exemples :

  •         Megan Rapinoe, capitaine emblématique de la sélection américaine de Football, double championne du monde et championne olympique, est une habituée des produits du CBD qu’elle consomme pour optimiser son sommeil et favoriser la récupération musculaire en période de préparation intense ;
  •         Alex Morgan, co-capitaine de la sélection américaine de Football, consomme du CBD pour optimiser ses performances sur le terrain. Elle a d’ailleurs lancé une gamme de produits de cannabidiol pour les sportifs ;
  •         John Isner, tennisman américain, n°17 au classement ATP, a évoqué à plusieurs reprises son appétence pour les produits de CBD pour soulager la douleur et les raideurs musculaires ;
  •         Yair Rodriguez (combattant UFC, troisième mondial), Nate Diaz (champion UFC) et Mike Tyson ont tous intégré les produits de CBD dans leur quotidien.

Résine, huile de massage, capsules, fleurs de CBD en infusion… les sportifs optent pour des produits de CBD de qualité et des modes de consommation sains (sans combustion). A noter : l’Agence Mondiale Contre le Dopage (WADA) a supprimé le CBD de sa liste des produits dopants en 2018.

L’effet du CBD dans la pratique sportive : l’étude qui le prouve

Cette étude intéressante publiée fin 2021 revient sur la littérature scientifique destinée à l’évaluation du potentiel du cannabidiol dans la récupération physique pour les sportifs de haut niveau. Nous vous proposons ici la conclusion du rapport d’étude.

« Les preuves de l’intérêt du CBD en tant qu’aide ergogène pour améliorer l'efficacité et l'efficience des processus de récupération pendant l'exercice et la fatigue liée au sport semblent prometteuses. Cependant, les informations ne sont pas suffisantes pour être concluantes. Le CBD semble avoir certaines propriétés qui pourraient stimuler la récupération à l'effort en tant qu'anti-inflammatoire, neuroprotecteur, analgésique, anxiolytique et antidouleur. Cependant, en raison du manque d'études sur les athlètes de haut niveau, il est nécessaire de mieux comprendre les effets du CBD en tant qu'agent de récupération physiologique, physique et cognitive ».

#5 Le CBD thérapeutique : un intérêt dans le traitement des neuropathies

Depuis le milieu des années 2010, les scientifiques se sont intéressés au potentiel thérapeutique du CBD pour aider les patients souffrant de neuropathies lourdes à améliorer leur qualité de vie, que ce soit en réduisant la fréquence et l’intensité des crises ou en soulageant les douleurs associées à ces pathologies.

Bien entendu, et au vu de la gravité de ces maladies, nous ne sommes plus sur des doses normales. Les médicaments au CBD destinés au traitement des neuropathies affichent une concentration en cannabidiol plusieurs fois supérieure à celle que l’on retrouve dans les produits de CBD du commerce. Aussi, dans l’expérimentation du ministère de la Santé, les patients peuvent se voir prescrire des médicaments contenant du THC pour soulager les symptômes rebelles et les douleurs récalcitrantes.

L’effet du CBD contre les neuropathies : l’étude qui le prouve

Les études d’envergure réalisées par le professeur Orrin Devinsky, figure de proue de la recherche sur l’épilepsie, font autorité en la matière. Voici une synthèse des deux travaux les plus prometteurs, publiés respectivement en 2017 et 2018 :

  •         Une étude randomisée en double aveugle a démontré la capacité de l’huile de CBD (sous fabrication contrôlée) à réduire la fréquence des crises atoniques de 42 % chez les jeunes patients souffrant du syndrome épileptique de Lennox – Gastaut ;
  •         Une autre étude randomisée en double aveugle a démontré la capacité de l’huile de CBD (sous fabrication contrôlée) à réduire le nombre de crises d’épilepsie de 50 % chez 43 % des jeunes patients souffrant du syndrome épileptique de Dravet.

Une étude antérieure (publiée en 2014) explique par ailleurs que l’antagonisme du CBD au niveau des récepteurs « CB1 » pourrait expliquer l’action de la molécule dans la réduction des symptômes chez les patients souffrant d’épilepsie. Là encore, l’étude du ministère de la Santé devrait alimenter la science avec des données de première main et à grande échelle.

effets cbd

CBD : quels effet secondaires ?

Les études que nous vous avons présentées dans ce guide pratique sur les effets du CBD partagent un point commun : les effets secondaires, lorsqu’ils se sont manifestés chez les participants, sont restés bénins et surtout passagers.

Les quelques patients ayant montré des signes d’intolérance n’ont rapporté que des troubles du transit, essentiellement des épisodes de diarrhée, ainsi qu’une certaine somnolence. Rappelons que les études du professeur Orrin Devinsky ont porté sur des enfants atteints de troubles épileptiques.

Plus largement, les effets secondaires du CBD restent rares, légers et passagers. Le fait que le cannabidiol soit une molécule naturelle n’est pas étranger à ce constat. En plus de la somnolence et des troubles du transit, citons également la bouche sèche, la baisse de l’appétit, les nausées et une fatigue passagère. Pour aller plus loin, vous pouvez consulter notre article dédié aux effets secondaires potentiels du CBD et aux bonnes pratiques pour les éviter.

Les produits que nous vous conseillons
Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :