iStock-1318680828

Comment utiliser de l’huile de CBD ?

Avec les fleurs et les feuilles, l’huile est le conditionnement le plus plébiscité par les quelque 7 millions de consommateurs de produits de CBD que compte l’Hexagone (selon les chiffres de l’Interprofession des métiers du chanvre). Il faut dire que l’huile de CBD a plusieurs atouts à faire valoir. En plus de cumuler tous les bienfaits de la molécule de cannabidiol, notamment ses effets apaisants, ses propriétés anti-inflammatoires et ses vertus antalgiques, l’huile de CBD est plus pratique que les fleurs et les feuilles de cannabidiol qui doivent être diluées dans de l’eau chaude pour préparer une infusion ou une décoction (pour ne citer que ce mode de consommation).

Autre avantage majeur : l’huile de CBD peut être utilisée en sublingual, c’est-à-dire par voie buccale, avec des gouttes directement sous la langue jusqu’à dissolution complète. La voie sublinguale permet d’activer les effets du cannabidiol en quelques minutes, dans la mesure où la molécule se retrouve très rapidement dans le sang puisqu’elle contourne le système digestif et le passage hépatique.

En plus de sa facilité d’utilisation et de son effet rapide, l’huile de CBD a également pour elle l’argument de l’Histoire. En effet, ce liquide gorgé des bienfaits de la plante Cannabis L. Sativa (ou Indica) est utilisé dans la pharmacopée chinoise dès l’an 1 après J. -C. pour soigner un large spectre de troubles et de pathologies, notamment celles qui impliquent des douleurs aiguës ou chroniques plus ou moins intenses. Avant de vous détailler les bonnes pratiques d’utilisation de l’huile de CBD pour maximiser les bienfaits ressentis, voyons dans un premier temps comment choisir le meilleur produit en fonction de vos objectifs.

Comment choisir son huile de CBD ?

Vous aurez beau suivre à la lettre les consignes d’utilisation du fabricant, une huile de CBD de piètre qualité ne vous gratifiera pas des bienfaits du cannabidiol sur le sommeil, la gestion de la douleur, le stress, l’anxiété, etc. Pire : en consommant une huile de CBD de mauvaise qualité, frelatée ou d’origine inconnue, vous risquez de faire une tolérance avec des effets secondaires imprévisibles, notamment d’ordre digestif. Mais comment reconnaître une huile de CBD de qualité premium ? Voici nos conseils de pro pour faire un choix éclairé :

  •         Les meilleures huiles de CBD sont issues d’une extraction au dioxyde de carbone. Plus courante, plus économique et moins exigeante, la technique d’extraction à l’alcool est également acceptable.
  •         Favorisez une huile de CBD issue d’une culture bio ou d’une ferme réputée. Dans la mesure où la plante de chanvre s’imprègne fortement du sol dans lequel elle pousse (on dit que le chanvre est « hyperaccumulateur »), l’utilisation de pesticides peut poser problème.
  •         Optez pour une huile de CBD qui porte une étiquette explicite et qui donne des gages de traçabilité (un QR Code par exemple). Évitez les huiles de CBD avec des étiquettes imprécises ou volontairement génériques, qui évoquent par exemple une concentration en « extrait de chanvre » plutôt qu’en CBD.
  •         Choisissez systématiquement une huile de CBD qui a été testée par un organisme tiers, notamment un laboratoire indépendant engagé pour certifier le taux de CBD et surtout de THC.
  •         Évitez les huiles de CBD à spectre complet (Full Spectrum) ou à spectre large (Broad Spectrum) qui ne mentionnent pas explicitement leurs principes actifs. Prenez le temps de vous documenter sur l’effet de chaque principe actif pour vous assurer que l’huile de CBD en question répond bien à vos besoins. A noter : l’huile de CBD à spectre complet ou à large spectre est enrichie de principes actifs qui peuvent entrer en synergie avec le CBD, renforçant ainsi les effets ressentis.
  •         Si l’huile de CBD achetée dégage une très forte odeur de solvant ou d’alcool, c’est qu’elle a « souffert » lors du processus de transformation.
  •         Si l’huile de CBD est livrée dans un flacon de couleur claire ou translucide, il s’agit vraisemblablement d’une huile de cannabidiol de mauvaise qualité. En effet, les meilleures huiles de CBD sont conditionnées dans des contenants sombres ou ambrés pour les protéger des rayons UV.

Maintenant que vous savez comment vous procurer une huile de CBD de qualité, voyons comment l’utiliser dans les règles de l’art. Nous nous intéresserons à trois paramètres d’utilisation :

  •         Quelle voie privilégier pour utiliser son huile de CBD : sublinguale (sous la langue), orale ou topique ?
  •         Quelle concentration de CBD pour une huile en phase avec vos objectifs ?
  •         Nous vous donnerons enfin des conseils pour améliorer votre sommeil avec votre huile de CBD.

choisir huile de cbd

Bien utiliser son huile de CBD : les trois voies d’administration

L’huile de CBD peut être administrée de trois façons : en application sublinguale (sous la langue), en administration orale ou en application topique. Chaque voie d’administration de l’huile de CBD présente des caractéristiques propres au niveau de la vitesse d’action, de la facilité et du mode de diffusion des bienfaits du cannabidiol et autres molécules dans le cas d’une huile de CBD à spectre complet ou à large spectre. Voyons tout cela plus en détail.

#1 Comment utiliser l’huile de CBD par voie sublinguale ?

La voie sublinguale consiste à s’administrer quelques gouttes d’huile de CBD sous la langue. Le liquide est maintenu pendant 60 à 90 secondes, et le reliquat qui peut persister est avalé.

Huile de CBD en sublingual : contourner le système digestif et le métabolisme hépatique

Dans la mesure où les muqueuses qui tapissent la région sublinguale sont fines, l’absorption du cannabidiol par voie sublinguale est rapide, et les principes actifs de l’huile de CBD se retrouvent immédiatement dans la circulation sanguine par la voie de la glande sublinguale.

Le CBD, qui contourne ainsi le système digestif et le métabolisme hépatique, n’est pas dégradé par les enzymes digestives et interagit plus rapidement avec le système endocannabinoïde. En clair, le consommateur pourra profiter des effets apaisants, des propriétés anti-inflammatoires et des vertus antalgiques du CBD quelques minutes après la prise.

Huile de CBD en sublingual : une meilleure biodisponibilité

Selon une étude, l’huile de CBD utilisée en sublingual affiche une biodisponibilité intéressante (entre 12 et 35 %), soit largement plus que les autres modes de consommation.

Dans le détail, les huiles et les sprays de CBD en application sublinguale ont une demi-vie comprise entre 1,4 et 11 heures, et restent dans l’organisme entre 7 et 55 heures selon la concentration. Les effets durent, en moyenne, entre 2 et 8 heures.

Rappelons que toutes les molécules ne sont pas adaptées à une consommation par voie sublinguale. En effet, certaines substances peuvent brûler la muqueuse sublinguale. Ce n’est pas le cas du cannabidiol. Il serait donc dommage de se priver de ce mode d’administration pratique, rapide et efficace.

Voici une synthèse des trois principaux avantages de l’application sublinguale de l’huile de CBD :

  •         Les bienfaits de l’huile de CBD sont ressentis quelques minutes après la prise. La voie sublinguale est donc à privilégier si l’on souhaite soulager une douleur aiguë ou chronique, mieux maîtriser son stress sur le moment et surtout favoriser un endormissement rapide ;
  •         La prise sublinguale est rapide, pratique et discrète. Il suffit de s’administrer quelques gouttes d’huile de CBD sous la langue, sans besoin de masser (application topique) ou de manger (application orale, avec de l’huile de CBD dans les aliments par exemple) ;
  •         En évitant le système digestif et le métabolisme du foie, l’huile de CBD consommée en sublingual préserve ses principes actifs et garantit au consommateur des effets optimaux.

Huile de CBD en sublingual : attention à ces points de vigilance

Dans la mesure où l’huile de CBD a vocation à être maintenue sous la langue pendant plusieurs secondes, le consommateur doit opter pour un produit de qualité. En effet, une huile de CBD très concentrée en solvant ou en alcool peut provoquer une sensation de brûlure et agresser la muqueuse sublinguale, une région très fragile.

Aussi, il faut éviter de consommer de l’huile de CBD (ou toute autre molécule) en sublingual si le consommateur présente des lésions sous la langue. Aussi, il s’agira de garder une muqueuse bien hydratée pour que l’huile de CBD puisse se dissoudre aisément. Enfin, veillez à ne pas boire et à ne pas manger jusqu’à la dissolution complète de l’huile de CBD (environ 90 secondes).

huile de cbd

#2 Comment utiliser l’huile de CBD par voie orale ?

L’huile de CBD peut également être consommée par voie orale, que ce soit en avalant quelques gouttes du liquide ou en assaisonnant ses plats si l’on souhaite diluer le goût particulier du CBD. L’administration orale reste la plus courante pour plusieurs raisons : c’est la plus « intuitive », la moins impressionnante et la plus familière pour les utilisateurs. Elle est en revanche la moins efficace, comme l’expliquent plusieurs études qui se sont intéressées aux différents modes de consommation du CBD :

  •         Selon cette étude menée sur des patients atteints de la maladie de Huntington, le CBD en prise orale affiche une biodisponibilité très faible (6 %). En effet, la concentration sanguine du CBD a été qualifiée de « minime » en comparaison avec les doses consommées.
  •         Selon cette autre étude, le CBD consommé dans des cookies au chocolat (40 mg de CBD et 20 mg de THC) s’est retrouvé en très faible concentration plasmatique.

Cette faible concentration du CBD consommé par voie orale s’explique par deux phénomènes : la dégradation dans le suc gastrique, puis le passage porte hépatique (en référence à la veine porte) qui réduit la concentration des composés de CBD sous l’effet de l’enzyme CYP450. C’est ce que l’on appelle l’ « effet de premier passage ». Si l’huile de CBD administrée par voie orale est si peu efficace, pourquoi ce mode de consommation est-il si populaire ? En réalité, il y a un avantage non négligeable à ingérer de l’huile de CBD : certes, la concentration sanguine est relativement faible, mais le CBD reste plus longtemps dans l’organisme. Ce constat présente quelques avantages intéressants :

  •         Certaines consommateurs ingèrent de l’huile de CBD au petit déjeuner, dans une omelette par exemple, pour que les principes actifs se diffusent de manière progressive et homogène tout au long de la journée.
  •         Les consommateurs qui recherchent un effet sur tout le corps, notamment l’apaisement et une meilleure résistance au stress, peuvent privilégier ce mode de consommation.
  •         Enfin, certains consommateurs apprécient le goût brut et organique de l’huile de CBD et l’utilise comme ingrédient de cuisine, sans forcément rechercher des effets sur l’organisme.

#3 Comment utiliser l’huile de CBD par voie topique (ou cutanée) ?

Certaines huiles de CBD sont destinées à un usage topique et s’appliquent en massage, comme on le ferait avec une huile cosmétique classique. En règle générale, les utilisateurs qui consomment de l’huile de CBD en application topique ne recherchent pas les mêmes effets cités plus haut (amélioration du sommeil, soulagement d’une douleur chronique, apaisement, etc.). On visera plutôt :

  •         Un massage à l’huile de CBD pour soulager les raideurs articulaires et les douleurs musculaires, notamment dans le cadre d’une pratique sportive intensive ;
  •         Une application topique de l’huile de CBD pour favoriser la reconstitution du film hydrolipidique à la surface de la peau afin de mieux la protéger contre les agressions du quotidien ;
  •         Une application topique de l’huile de CBD pour réduire l’inflammation en cas de piqûre d’insecte, d’irritation, de rougeur, etc.

Des études récentes ont mis en évidence le potentiel de l’huile de CBD pour réduire les symptômes du psoriasis et calmer les crises d’eczéma. Bien entendu, des études de plus grande envergure doivent encore être menées pour valider ces résultats. Attention : n’appliquez jamais de l’huile de CBD (ou tout autre produit non prévu à cet effet) sur une peau lésée sans demander conseil à votre médecin.

choisir huile de cbd

Comment utiliser l’huile de CBD pour dormir ?

Par son effet apaisant et relaxant, l’huile de CBD est un remède naturel de premier choix pour équilibrer votre cycle de sommeil et vous aider à surmonter vos épisodes d’insomnie. Rappelons que 7 Français sur 10 souffrent d’un problème de sommeil plus ou moins contraignant (Ifop). Il s’agit donc d’un véritable problème de santé publique, dans la mesure où le manque de sommeil augmente les risques de développer un diabète ou des maladies cardiovasculaires.

Une étude réalisée sur 103 patients a démontré la capacité de l’huile de CBD à réduire les scores d’anxiété chez 79,2 % des participants, avec une amélioration notable du sommeil chez 66,7 % d’entre eux. Une autre étude a démontré le potentiel de l’huile de CBD dans la réduction des troubles du sommeil paradoxal, notamment la verbalisation nocturne et les spasmes musculaires. Voici donc nos conseils pour que votre huile de CBD vous plonge dans les bras de Morphée pour une bonne nuit de sommeil :

  •         Mode d’application de l’huile de CBD : préférez la voie sublinguale ;
  •         Heure de prise de l’huile de CBD : environ une heure avant de vous coucher ;
  •         Type d’huile de CBD : si vous ne cherchez qu’à améliorer votre sommeil, nous vous conseillons d’opter pour une huile de CBD pur. Si vous préférez les huiles de CBD à large spectre, assurez-vous que les autres principes actifs contenus dans le produit ne sont pas énergisants ou stimulants.

La concentration en CBD dépend de plusieurs facteurs comme votre « expérience » avec les produits de CBD, l’intensité de votre insomnie, les spécificités de votre organisme, etc. Voici un ordre de grandeur pour vous guider :

  •         Huile de CBD à 5 % : chaque goutte contient 2,5 mg de cannabidiol ;
  •         Huile de CBD à 10 % : chaque goutte contient 5 mg de cannabidiol ;
  •         Huile de CDB à 15 % : chaque goutte contient 7,5 mg de cannabidiol ;
  •         Huile de CBD à 20 % : chaque goutte contient 10 mg de cannabidiol.

En somme, il suffit de diviser la concentration (en pourcentage) par deux pour obtenir la quantité de CBD dans chaque goutte (en mg). Dans l’étude citée plus haut, les participants ont amélioré leur sommeil avec des posologies allant de 40 mg (4 gouttes d’une huile de CBD à 20 %) à 160 mg de CBD. Nous vous conseillons de commencer à 10 mg (une goutte d’huile à 20 % ou deux gouttes d’une huile à 10 %) et d’augmenter la dose si besoin de manière progressive.

Les produits que nous vous conseillons
Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :