iStock-1313152158

CBD et maladie de Crohn : que dit la science ?

Depuis que la science a mis en exergue ses effets anti-inflammatoires et antalgiques, le cannabidiol (CBD) a commencé à être envisagé dans la prise en charge des Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI), notamment la maladie de Crohn et le Syndrome de l’Intestin Irritable (SII). Dans cet article, la rédaction de 321CBD vous propose une revue de littérature sur l’intérêt du CBD pour les personnes qui souffrent de ces troubles digestifs.

Qu’est-ce que la maladie de Crohn ?

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique qui touche une ou plusieurs partie(s) du tube digestif. L’inflammation est généralement marquée au niveau de la jonction de l’intestin grêle et du gros intestin, ce qui provoque un épaississement de la paroi intestinale. La maladie de Crohn, qui fait partie des Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales (MICI), est prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie dans le cadre de la liste des affections de longue durée.

On estime que cette pathologie chronique touche entre 100 000 et 150 000 Français, et le nombre de nouveaux cas se situe autour de 5 pour 100 000 habitants chaque année. La maladie de Crohn touche les femmes et les hommes, mais des études récentes mettent en évidence une prédisposition chez la femme à partir de l’adolescence.

La maladie évolue par poussées entrecoupées de périodes de rémission et d’accalmie pendant lesquelles le patient présente peu, voire aucun des symptômes caractéristiques de la pathologie, à savoir :

  •         Les douleurs abdominales ;
  •         Une diarrhée chronique, parfois accompagnée de glaire et de sang ;
  •         Une fatigue, voire une asthénie ;
  •         Une perte de poids ;
  •         Des symptômes articulaires et cutanés peuvent être observés.

Avec des symptômes fréquents et débilitants, la maladie de Crohn a des répercussions sur la vie privée et professionnelle des patients. Les causes de la maladie ne sont pas clairement définies. On suspecte une prédisposition génétique, des facteurs liés à l’environnement, une anomalie du système immunitaire, etc. Le tabagisme semble augmenter de plus de 50 % les risques de développer la pathologie. Comme pour toutes les maladies inflammatoires, le CBD est logiquement envisagé dans la pharmacopée pour aider les patients à soulager les symptômes et améliorer leur qualité de vie au quotidien en limitant les poussées.

cbd crohn

CBD et maladie de Crohn : revue de littérature

Connu pour ses propriétés anti-inflammatoires, apaisantes et antalgiques, le cannabidiol présente un profil intéressant dans le cadre de la prise en charge des pathologies inflammatoires au sens large, et de la maladie de Crohn en particulier.

Commençons ce tour d’horizon par cette étude publiée dans le Journal of Clinical Investigation. Les chercheurs ont souhaité évaluer l’intérêt des cannabinoïdes sur des tissus humains et des souris atteintes de Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales, notamment la maladie de Crohn et le Syndrome de l’Intestin Irritable (SII). Selon les chercheurs, les endocannabinoïdes semblent « désactiver » la réaction inflammatoire en se diffusant à travers les cellules qui tapissent l’intestin.

« Il y a eu beaucoup de preuves empiriques sur les avantages du cannabis médical, mais la science ne permet pas encore de les étayer. Pour la première fois, nous avons une compréhension des molécules impliquées dans le processus inflammatoire et de la façon dont les endocannabinoïdes et les cannabinoïdes contrôlent l’inflammation », explique Beth McCormick, professeure de microbiologie et principale auteure de l’étude.

Une autre étude réalisée par une équipe de chercheurs israéliens a testé une huile à 15 % de CBD et 4 % de THC sur 46 personnes souffrant d’une forme modérée de la maladie de Crohn. La sévérité des symptômes a été mesurée avant, pendant et après le traitement au CBD à l’aide d’un endoscope et de marqueurs d’inflammation dans les échantillons de sang et de selles. Synthèse des résultats :

  •         Après deux mois, les participants supplémentés à l’huile de CBD ont rapporté « une amélioration significative de leurs symptômes et de leur qualité de vie », expliquent les chercheurs.
  •         Environ 65 % du groupe ayant reçu l’huile de CBD « répondait aux critères d’une rémission complète », contre 35 % dans le groupe placebo.
  •         De manière surprenante, les échantillons de sang et de selles ainsi que les observations endoscopiques n’ont pas montré d’effet anti-inflammatoire. « Cette étude indique que l’amélioration des symptômes n’est peut-être pas liée à des propriétés anti-inflammatoires », explique Timna Naftali, responsable de l’étude et gastroentérologue à l’hôpital Meir de Tel Aviv.

Dans une autre étude, des personnes souffrant de colite ulcéreuse ont reçu une huile contenant 50 mg de CBD deux fois par jour, avec une augmentation progressive de la dose jusqu’à atteindre 250 mg par prise. Les chercheurs ont rapporté une amélioration notable de la qualité de vie des patients en comparaison avec le groupe placebo. Enfin, cette méta-analyse publiée en 2018 explique que l’huile de CBD Full Spectrum  contribue à soulager les symptômes des personnes qui souffrent d’une forme modérée de la maladie de Crohn.

Au-delà du CBD, les personnes souffrant d’une Maladie Inflammatoire Chronique de l’Intestin doivent opérer certains changements alimentaires pour limiter les poussées et prolonger la rémission. Il s’agira notamment de consommer des aliments riches en acides gras oméga-3 pour réduire l’inflammation, de réduire ou d’éliminer la consommation d’alcool, de privilégier une prise alimentaire modérée mais fréquente plutôt que des repas copieux, et éventuellement de tenir un journal alimentaire pour identifier les aliments susceptibles de déclencher les troubles digestifs.

crohn et cbd

CBD et maladie de Crohn : conclusion

Comme l’explique Timna Naftali, les études qui ont porté sur l’intérêt thérapeutique du CBD dans le soulagement des symptômes de la maladie de Crohn et l’amélioration de la qualité de vie patients sont anecdotiques, mais prometteuses. « Pour aller de l’avant, des études plus longues et plus importantes sont nécessaires », a-t-elle notamment déclaré. Attention : le CBD peut entrer en interaction avec les anticoagulants, notamment la Coumadine. Demandez conseil à votre médecin.

Les produits que nous vous conseillons
Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :