Quels sont les différents types d'extraction de l’huile de CBD

Huile CBD : quels sont les types d'extraction ?

Le CBD est une molécule très populaire qui se trouve dans la plante de cannabis. Celle-ci est non-psychoactive et procure des bénéfices thérapeutiques très prisés.

Afin d’obtenir tous les bienfaits de cette plante naturelle, il est important de consommer des produits de bonne qualité, respectant certains critères. L’huile de CBD est le produit le plus populaire de la molécule et doit être fabriqué en respectant un processus d’extraction précis.

Le type d’extraction de l’huile de CBD est un critère important qui sera un gage de la qualité de votre CBD. Dans le milieu du CBD, il est bien connu que l’extraction au CO2 est la méthode la plus efficace et sûre de toutes les autres méthodes d’extraction de CBD possibles. Mais quelles sont ces autres méthodes d’extraction ?

Dans cet article, nous allons passer en revue tous les différents types d’extraction du CBD et déterminer les processus les plus fiables et privilégiés ainsi que ceux qui le sont moins.

achat huile cbd en ligne

Qu’est-ce que l’extraction d’huile de CBD ?

L'extraction de l’huile de CBD est le processus qui consiste à retirer l'extrait de CBD de la plante de chanvre, pour le transformer en une forme utilisable de CBD comme l’huile ou les crèmes à usage cutané. Chaque méthode d'extraction donne un résultat final légèrement différent, mais selon la façon dont il est extrait, le CBD brut aura une texture huileuse plus ou moins épaisse, avec une teinte sombre ou presque noire.

Il existe différentes méthodes d'extraction dont chacune a ses avantages et ses inconvénients. Voyons la liste des principales méthodes d'extraction de CBD disponibles.

4 types d’extraction de l’huile de CBD à connaître

Extraction de CBD par pression à froid

Il est possible d’extraire du CBD depuis les fleurs de CBD, sans solvant ni autre matière. Comment ? C’est simple, il vous suffit de congeler les fleurs de CBD puis d’écraser la matière sous pression pour en extraire tous les cannabinoïdes, terpènes et autres composants bénéfiques lors de la pression à froid.

Cette méthode est de loin la plus respectueuse de la plante mais aussi de l’environnement. Seul problème, cette méthode a un rendement assez faible. Elle nécessite en effet beaucoup de matière pour produire peu d’huile. C’est pour cette raison que cette méthode est très peu utilisée à grande échelle.

Extraction d’huile de CBD au dioxyde de carbone (CO2)

L'extraction de CO2 consiste à utiliser une température et une pression contrôlée pour créer des changements de phase (ou d'état de la matière) dans le CO2 (dioxyde de carbone). Le but est d'extraire la matière végétale de cannabis, tout en maintenant l'intégrité et les quantités de terpènes trouvés dans le matériel végétal. Cela assure la production d’un concentré de cannabis plus propre, plus pur, plus savoureux, plus sûr et globalement de meilleure qualité.

La méthode d'extraction au dioxyde de carbone (CO2) est considérée comme la méthode la plus sûre car le CO2 est un élément non volatil. Utilisée depuis des décennies dans une multitude d’industrie comme celle du café ou des huiles essentielles.

L’extrait obtenu avec cette méthode est dépourvu de toute trace de solvant et donc considéré exceptionnellement pur. La séparation à froid permet la préservation des terpènes qui nécessitent un soin particulier. Elle est également respectueuse de l'environnement car le CO2 est ensuite condensé et retransformé en liquide pour être réutilisé, ce qui élimine pratiquement toute émission. En effet, une fois le processus terminé, le CO2 est séparé des composés organiques, et il ne reste que l'huile de CBD à spectre complet.

Bien entendu, cette méthode présente aussi quelques inconvénients, les plus importants étant son prix élevé et la nécessité d'un personnel qualifié pour mettre à bien ces étapes cruciales.

Extraction de CBD par solvant

La méthode d'extraction de l’huile de CBD par solvant est l'une des plus anciennes utilisées pour l’extraction de CBD, mais aussi de nombreux autres composés issus des plantes. C'est également la méthode la moins chère et la plus facile à utiliser, pourtant, elle comporte un risque.

En effet, les solvants synthétiques sont généralement considérés comme les plus susceptibles d’endommager le produit final, car elle laisse des résidus non négligeables, entravant une consommation saine. En effet, le principal inconvénient est que le solvant extrait non seulement les cannabinoïdes et les terpènes naturels, mais aussi la chlorophylle, ce qui peut entraîner des effets secondaires indésirables. En outre, après l'extraction, les composés peuvent être dénaturés ou dégradés.

Parmi les solvants les plus populaires, on trouve l'éthanol, le butane, l'hexane etc.

Cette méthode est rentable et fournit un rendement plus élevé d'huile de CBD, comparé aux autres méthodes d'extraction.

Extraction de CBD par solvant naturel

Pour effectuer une extraction par un solvant naturel, on peut utiliser l’huile que l’on trouve dans les placards de la maison (huile de coco, huile d’olive etc.) Il faut néanmoins s’assurer que le matériel végétal est décarboxylé.

Pour mettre cette méthode en pratique, il suffit de faire chauffer la plante dans l’huile de support, en la mettant au four par exemple, pendant plusieurs heures. Le CBD et les autres cannabinoïdes vont naturellement se lier aux graisses de l’huile support, créant ainsi un produit infusé. La dernière étape consiste à faire refroidir le mélange avant de le filtrer pour éliminer les restes de la matière végétale.

Que se passe-t-il après l’extraction du CBD ?

Après l'extraction de l'huile de CBD du chanvre ou du cannabis, le processus de « winterisation » commence. Ce processus élimine les impuretés et les éléments indésirables qui ont réussi à traverser le processus d'extraction, comme les graisses, les lipides et les cires.

La « winterisation » transforme l'huile brute de CBD en huile purifiée de CBD. Le procédé tire son nom d'une étape qui consiste à mélanger l'huile extraite avec de l'éthanol et à congeler la solution. Les impuretés et les composés indésirables se solidifient et tombent de la solution, qui passe ensuite à travers un filtre, séparant ainsi la cire, les lipides et les graisses de l'huile. L'étape finale consiste à retirer l'éthanol de la solution.

Le CBD peut subir un raffinage supplémentaire après la winterisation pour créer le produit CBD le plus pur possible.

Quelle est la meilleure méthode d’extraction du CBD ?

De nombreux experts du cannabis s'accordent à dire que la méthode d’extraction au CO2 est la meilleure pour produire une huile de qualité supérieure qui reste puissante plus longtemps.

Par exemple, l'huile de CBD à spectre complet, prisée pour sa puissance et sa pureté, est fabriquée par extraction au CO2.

La méthode des solvants, quant à elle, ne parvient souvent pas à éliminer ces impuretés et ne peut pas prétendre avoir une efficacité similaire à l’extraction de C02.

Peut-on extraire du CBD à la maison ?

Oui c’est tout à fait possible. Consultez notre article sur le fait de faire sa propre huile de CBD à la maison.

Pour plus d’informations utiles ou des huiles de CBD de qualité, consultez notre boutique 321 CBD et bénéficiez d’une livraison gratuite sans minimum d’achat dès maintenant !

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :