israel-cbd

Israël relance les négociations concernant l’utilisation du CBD

Le Ministère israélien de la Santé a annoncé la mise en place d’un comité dans le but de pouvoir ôter les produits à base de cannabidiol et la substance elle-même de la liste des drogues dangereuses, interdites dans le pays. Cela mettrait un terme à l’interdiction de vente et de consommation de la molécule aux multiples bienfaits.

Le CBD prêt à redorer son blason

Le CBD, qui est un composé cannabinoïde de la plante de chanvre est aujourd’hui largement considéré comme dépourvu de toutes propriétés psychotropes. En annonçant qu’il avait entamé des démarches pour examiner la possibilité de retirer le cannabidiol de cette liste, le Minsitère laisse la porte ouverte à l’éventuelle autorisation de commercialisation de produits à base de ce composé au sein du pays. Afin de pouvoir rendre sa décision, le comité sera en charge d’étudier la législation ainsi que les politiques et réglementations en la matière, à l’échelle internationale. Il devra également surveiller la qualité mais aussi la quantité et la concentration de la substance dans la composition des produits en question. Enfin, le comité étudiera les avantages potentiels des produits dont le CBD rentre de leur composition et devra finalement encadrer les processus et les tests de supervision les concernant.

Après le feu vert du Parlement Israélien pour un élargissement du programme du cannabis médical…

La Knesset – qui est le Parlement Israélien et principal pouvoir législatif de l’État d’Israël – a en outre déjà accepté de former un comité sur le cannabis, après que Sharren Haskel, la députée du parti intitulé « Nouvel Espoir », ait amplement fait pression sur lui. Elle confie sur Tweeter « saluer la création de ce comité et promet de faire tout son possible pour apporter de bonnes nouvelles aux patients consommateurs de cannabis médical. » Par ailleurs, le comité devra, à côté de cela, discuter de la légalisation de la marijuana à des médicales. 

À l’heure actuelle, l’usage du cannabis à des fins récréatives est considéré comme illégal en Israël mais le Ministère de la Sécurité Publique a allégé ses pénalisations en 2017, tout en continuant à assouplir les restrictions en découlant au fil du temps.

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :