38

Consommer du CBD : Les impacts sur le cerveau

Le cerveau humain est un organe complexe que la communauté scientifique ne maîtrise pas encore à la perfection. De ce fait, il est encore difficile d’établir une connexion officielle entre les cannabinoïdes et le cerveau humain, même si cette hypothèse semble être approuvée par la majorité des chercheurs. Dans les années 60, des études scientifiques ont révélé l’existence du système endocannabinoïde : un système commun à tous les vertébrés qui interagit avec les cannabinoïdes. Dès lors, il semble évident que l’organisme des humains et des animaux réagit au cannabis, et notamment à la molécule de CBD. Mais qu’en est-il de la production de dopamine dans le cerveau ?

D’après les recherches scientifiques, le CBD serait effectivement capable de favoriser la production de dopamine dans le cerveau. Même si les recherches à ce sujet sont loin d’être terminées, il semblerait que le CBD possède une action positive sur celle qu’on appelle plus communément, « l’hormone du bonheur ».

Bien que le CBD ne soit pas considéré comme une substance addictive, il serait tout de même responsable d’une augmentation de dopamine, l’hormone responsable des sentiments de bonheur et de plaisir. Alors, le CBD pourrait-il causer une forme de dépendance psychologique ? Comment le CBD agit-il vraiment sur votre cerveau ? Quelle est la différence entre la consommation de CBD et de THC ? Quels sont les effets du CBD sur le long terme ? Toutes les réponses à ces questions se trouvent dans cet article dédié au CBD, au cerveau, et à la production de dopamine.

CBD cerveau dopamine

Qu’est-ce que la dopamine ?

Pour bien comprendre comment le CBD agit sur votre cerveau, il est important de comprendre le rôle de la dopamine dans votre organisme. Souvent appelée « l’hormone du bonheur », la dopamine est une hormone qui agit directement sur les sentiments de plaisir et de récompense. Ainsi, la dopamine peut être libérée lors d’un repas, avant de s’endormir, lors d’un rapport sexuel, etc. Le cerveau assimile toutes ces actions positives comme une récompense.

Le problème, c’est que certaines substances, telles que l’alcool ou les drogues dures, peuvent provoquer une augmentation soudaine de ce niveau de dopamine sans raison. Même si vous ne faites rien de particulier, vous pouvez ressentir une sensation de bien-être et une légère satisfaction s’installer en les consommant. Sur le moment, c’est très agréable. Mais sur le long terme, cela réduit votre capacité à produire de la dopamine naturellement, et vous pousse à en consommer plus pour retrouver cette sensation de bien-être. Alors, qu’en est-il du CBD, cette molécule qui n’est ni psychoactive ni addictive ? Agit-elle de la même façon sur la production de dopamine ?

Comment le CBD agit-il sur le cerveau ?

La complexité du cerveau est telle que les scientifiques sont encore partagés sur la question du CBD et de la dopamine. Une chose est sûre, les études menées jusqu’à présent ont tout même permis de souligner le lien évident entre le CBD et le système endocannabinoïde. De cette façon, le CBD agirait sur de nombreux neurotransmetteurs, et pas seulement sur l’hormone du bonheur en particulier.

Même si son rôle dans le processus de production de dopamine reste encore flou, le CBD agit sur la production de cette hormone, c’est un fait. Difficile de savoir comment et pourquoi, mais le CBD améliore bel et bien la production de dopamine. Ainsi, il favorise le sentiment de bonheur, de plaisir et de satisfaction. En tirant cette conclusion, vous vous demandez sûrement : Quelle est la différence entre le CBD et les drogues qui augmentent la production de dopamine et rendent accro ? En effet, des millions de personnes consomment du CBD à travers le monde, très souvent à des fins thérapeutiques ou médicales. Et pourtant, elles ne souffrent d’aucune forme d’addiction au CBD. Pourquoi ? Tout simplement, car le CBD n’agit pas comme une drogue.

Quelle est la différence avec le THC ?

Les études scientifiques sont claires à ce sujet : la consommation de drogue sur le court terme augmente le niveau de dopamine, mais l’affecte de façon drastique sur le long terme. C’est la raison pour laquelle les personnes qui consomment de la cocaïne, par exemple, en veulent toujours plus et ne peuvent pas s’en passer pour se sentir heureux. Le cerveau devient dépendant de ces drogues pour libérer de la dopamine, et c’est un cercle vicieux qui s’installe.

En revanche, le CBD (cannabidiol) ne provoque aucun effet addictif sur le cerveau. Même si la molécule de CBD augmente temporairement votre niveau de dopamine, elle ne l’affecte pas sur le long terme. Elle ne vous rend pas dépendant et n’empêche pas votre cerveau d’en produire sans elle. Bien que le THC (tétrahydrocannabinol) soit considérée comme une drogue psychoactive et néfaste pour la santé, elle n’est pas non plus considérée comme addictive, contrairement à l’alcool.

lien CBD dopamine cerveau

Quels sont les effets du CBD sur le long terme ?

Vous l’aurez compris, le CBD ne provoque donc pas d’effets néfastes sur la production naturelle de dopamine, même sur le long terme. Ce qu’il faut retenir, c’est que la plupart des substances considérées comme des drogues ralentissent la production de cannabinoïdes, car votre cerveau s’habitue à en recevoir d’une source externe, sans rien faire. Sur le long terme, les dommages sont parfois irréversibles. Mais avec le chanvre, les études ont démontré qu’après une certaine période de temps, les neurotransmetteurs à dopamine redeviennent normaux. En comparant un groupe d’anciens consommateurs de cannabis avec un groupe de non-consommateurs, les chercheurs se sont mêmes rendus compte qu’il n’y avait aucune différence notable entre leurs récepteurs à dopamine.

Le CBD, une molécule aux vertus thérapeutiques puissantes

Au-delà de sa relation avec la production de dopamine, le CBD agit de multiples façons sur votre cerveau. En agissant sur les récepteurs TRPV-1, il permet de réguler la température corporelle, de soulager les inflammations et les douleurs. Largement connu pour son action positive sur les douleurs chroniques, le CBD est aussi très apprécié pour ses propriétés antiépileptiques et anti-anxiété. D’ailleurs, les personnes souffrant d’épilepsie utilisent de plus en plus le CBD pour réduire la fréquence et l’intensité des troubles spasmodiques. De plus, le CBD possède des propriétés antioxydantes, analgésiques et neuroprotectrices qui viennent renforcer son énorme potentiel thérapeutique. En fin de compte, le CBD est une substance naturelle qui agit de façon positive sur de nombreux récepteurs de notre cerveau et de notre corps, et qui n’a même encore révélé toute l’étendue de ses pouvoirs.

La prise de CBD peut-elle provoquer des effets secondaires ?

À ce jour, il n’y a pas d’effets secondaires connus suite à la prise de CBD. Certaines personnes ont déjà noté une sensation de somnolence ou de nausées, mais ces effets secondaires sont souvent liés à la prise d’un autre médicament ou d’une pathologie qui n’a pas de lien avec le CBD. Vous pouvez consommer cette substance naturelle sans aucun danger pour votre santé. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin pour trouver le dosage de CBD qui vous convient le mieux.

Les risques d’addiction au CBD sont-ils vraiment inexistants ?

Bien que le CBD augmente le niveau de dopamine pendant un certain moment, votre cerveau ne s’accoutume pas à cette substance. De nombreuses personnes utilisent le CBD de façon quotidienne pour soulager les douleurs chroniques, les problèmes de stress et d’anxiété ou encore les troubles du sommeil. Et pourtant, elles sont capables d’arrêter du jour en lendemain sans ressentir de manque. Encore une fois, le CBD n’est pas une drogue, mais plutôt un régulateur naturel pour votre organisme.

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :