AdobeStock_420150485 (1)

10 choses à savoir avant de cuisiner avec du CBD.

Les adeptes du CBD sont déjà conquis : faire la cuisine en incorporant du CBD à sa liste d’ingrédients n’est plus hors du commun de nos jours. 

Alors que le cannabis n’était combiné qu’au gâteau enivrant, le space cake, jusqu’à il y a une petite dizaine d’années, aujourd’hui, des blogs entiers sont dédiés à confectionner des recettes originales, se mariant bien à l’huile de CBD ou aux autres produits dérivés du CBD.

Si vous aimez passer du temps en cuisine et les effets du CBD, vous trouverez toutes les indications à savoir afin de concocter les merveilleuses préparations avec votre CBD préféré. Ce guide vous permettra d’avoir les bases nécessaires avant de consulter nos recettes au CBD, créées par notre équipe d’experts du CBD.

Retrouvez donc ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquentes posées concernant le fait de cuisiner avec du CBD. 

1. Cuisiner avec du CBD, une nouvelle tendance ?

Vous n’êtes pas sans savoir que les tendances lifestyle les plus en vogue proviennent généralement des États-Unis. Les américains sont en effet très forts pour inventer de nouveaux concepts, mais aussi très habiles dans leur manière de les commercialiser. Or la première mention d'aliments infusés au cannabis remonte à 2000 avant J.C. en Inde. Les populations ancestrales de l’est consommaient déjà le cannabis dans leur boisson lors de rituels.  

La consommation de cannabis dans la nourriture au sens moderne provient donc de la création américaine des « edibles », ces aliments au cannabis faits-maison ou produits en usine, commercialisés en Californie. En effet, les précurseurs de la culture du cannabis ont largement contribué à l’expansion de cette tendance au début des années 1960, notamment avec l’aide de chefs renommés et de leurs recettes uniques à base de cannabis. 

La tendance s’est propagée en Europe et désormais, le monde entier consomme du cannabis dans ses aliments, comme s’il s’agissait d’une plante comme une autre. La communauté adepte du CBD n’est pas en reste. Elle propose non seulement d’ajouter le CBD dans ses recettes, mais également de consommer des produits comestibles au CBD (chocolat, bonbons, miel, thé, café…).

2. Pourquoi cuisiner avec du CBD ?

Cuisiner avec du CBD est un moyen très agréable de profiter des effets du CBD tout en réduisant les risques. En effet, ne produisant aucune combustion, votre consommation n’a aucun impact négatif sur vos voies respiratoires contrairement à l’inhalation par exemple. 

Aussi, manger avec du CBD permet de masquer le goût parfois terreux du CBD tout en savourant ses plats préférés, mais également de consommer le CBD de manière plus subtile. La consommation de CBD via les aliments et boissons sera moins agressive et directe. Elle peut être idéale pour les personnes qui ne supportent pas d’inhaler le CBD à travers la fleur ou d’ingérer le CBD en huile.

Enfin, manger de la nourriture au CBD permet de profiter des effets thérapeutiques du CBD tout en mangeant de délicieuses préparations. En effet, si les conseils de préparation sont bien respectés, les effets du CBD tels que la relaxation, la détente, la réduction d’anxiété, l’anti-inflammation… seront effectifs, même si l’effet est plus léger qu’un autre type de consommation.

3. Les nutriments dans le CBD 

Les graines de CBD ont des apports nutritifs impressionnants grâce à leurs cannabinoïdes qui en font un aliment très intéressant en cuisine. Au-delà des cannabinoïdes, le CBD contient d'autres nutriments et éléments bénéfiques, y compris les terpènes et les acides aminés. 

Les terpènes sont des composés aromatiques fabriqués par de nombreuses plantes, y compris le chanvre. Selon la plante dont le CBD a été extrait, différents terpènes peuvent être trouvés dans le CBD, lui donnant un parfum unique.

Par ailleurs, le CBD contient également les 20 acides aminés, qui sont des composés organiques dont notre corps a besoin pour se développer et fonctionner correctement. 9 acides aminés sont classés comme essentiels et ne peuvent pas être fabriqués par le corps. Au lieu de cela, ces acides aminés sont obtenus via l'alimentation, le CBD par exemple.

En plus des acides aminés et des terpènes, l'huile de CBD contient un certain nombre de minéraux et de nutriments :

  • Thiamine (vitamine B1)

  • Riboflavine (vitamine B2)

  • Niacine (vitamine B3)

  • Pyridoxine (vitamine B6)

  • Folate (vitamine B9)

  • Vitamine E

  • Calcium

  • Potassium

  • Phosphore

  • Magnésium

  • Cuivre

  • Fer

  • Zinc

  • Manganèse

Le CBD contient également des graisses saines, telles que l'acide gras Oméga 6.

4. Que cuisiner avec du CBD et comment ?

La variété de préparations possibles avec le CBD est illimitée. Vous pouvez préparer des plats, des desserts, des boissons, des snacks et encore plein d’autres recettes au CBD. Chaque recette ressemblera à son consommateur, notamment au niveau du dosage en CBD. 

Nos recettes vous proposent toujours un dosage moyen, ni trop fort, ni trop léger, qui peut correspondre à tout type de consommateur, voire même de personnes n’ayant jamais consommer de CBD.

Notre conseil : Pour vos premières recettes, allez-y doucement dans les dosages, puis augmentez votre dosage au gré de vos envies et limites. 

5. Où se procurer du CBD ?

Pour vous offrir du CBD premium de très bonne qualité, on vous propose des gammes exceptionnelles de CBD sur notre e-shop français 321 CBD. Vous y trouverez des huiles de CBD variées, des fleurs de CBD, de la résine de CBD, de la cire de CBD et autres produits dérivés du CBD. 

N’hésitez pas à vous faire plaisir, la livraison est gratuite !

conseils cuisiner avec du cbd

6. Quelques conseils pour débuter la cuisine avec du CBD

Une fois que vous avez investi dans un produit CBD de qualité, tirez le meilleur parti de celui-ci en suivant quelques directives clés.

  • Ne placez jamais l'huile de CBD sur la chaleur directe. La chaleur peut changer sa composition et réduire son efficacité. Si vous utilisez du CBD dans un plat de légumes sautés, ajoutez le CBD une fois qu'ils ont été cuits. Dans les gâteaux, ne dépassez pas les 320 - 350°C au four.

  • Mélangez l'huile de CBD avec une autre huile de cuisson pour la rendre plus efficace. En effet, le CBD est liposoluble. Cela signifie que votre corps est mieux en mesure de l'absorber avec des graisses telles que l'huile d’avocat ou l'huile de coco.

  • Soyez prudent lorsque vous mélangez du CBD avec de l'alcool. Si vous dégustez un cocktail avec votre repas infusé au CBD, ne prévoyez pas de conduire. L’effet peut être plus enivrant qu’à l’accoutumée.

  • Prévenez toujours les personnes avec qui vous partagez vos préparations au CBD. Elles ont le droit de connaître la composition de ce qu’elles mangent. Le consentement est important.

7. Quelles formes de CBD et quels dosages utiliser ?

Concernant les boissons, la fleur de CBD ou la résine de CBD sont les deux formes les plus utilisées. Après les avoir effrités, vous pouvez les ajouter à vos infusions et les boire comme vous le feriez pour du thé.

Pour les salades, le CBD en huile est généralement ajouté à la vinaigrette. D’autres rajouterons les fleurs effritées en garniture. 

Dans les pâtisseries, l’huile de CBD est idéale dans la pâte. Le tout est de ne pas dépasser 320-350°C de chaleur pour que l’huile ne s’évapore pas.

Quant au dosage de CBD dans vos préparations, il sera propre à votre consommation et vos préférences. Le CBD fonctionne différemment selon le poids. Le résultat dépendra également de votre objectif d'utilisation (anxiété, sommeil, douleur, etc.), de votre sexe et de la façon dont votre corps réagit. 

Réalisez quelques essais pour trouver le bon dosage. Commencez bas, puis ajustez progressivement. Un début à 15 mg semble correct et peut aller jusqu’à 60 mg si vous êtes un consommateur confirmé.

8. Est-il possible d’en mettre trop et de faire une overdose en CBD ?

Trop consommer quelque chose est fondamentalement mauvais. Même manger trop de bananes peut provoquer une indigestion. Dans le cas du CBD, il est quasiment impossible de faire une overdose en CBD. 

Des études cliniques ont révélé que l’humain peut supporter jusqu’à 1 500 mg/jour, ce qui est une quantité énorme que vous n’aurez jamais chez vous en une fois. 

Par ailleurs, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a confirmé que le CBD est sans danger pour les humains. 

9. Comment conserver le CBD et les aliments au CBD ?

Conservez les aliments au CBD dans un endroit frais et sombre. Transportez-les dans une pochette ou des boites de conservation en verre. Évitez tout contact avec l’eau durant la conservation.

10. Les effets secondaires du CBD

Les effets secondaires du CBD sont rares et dépendent de l’individu qui les subit. On peut tout de même distinguer des effets comme des nausées, de la sécheresse en bouche et des maux de tête. S’ils apparaissent, ils s'atténuent souvent après quelques utilisations.

Conclusion : Soyons réaliste sur le CBD dans les aliments

Le CBD peut fonctionner différemment d'une personne à l'autre et il peut nécessiter des doses beaucoup plus élevées ou basses pour certaines personnes. 

Gardez donc en tête que consommer du CBD dans les aliments va fortement atténuer ses effets. Il s’agit donc là d’une consommation légère et sans prise de tête. Ne vous attendez pas à avoir les effets d’un space cake fait avec du cannabis (THC).

Il ne faut pas voir le CBD comme un aliment qui va vous rendre high en les mangeant, voyez-le plutôt comme un super aliment plein de bons nutriments.

Lorsqu’on cuisine avec du CBD, il faut apprendre à se laisser aller. Le CBD n’est pas une affaire de précision, et la cuisine n’est pas un art rigide. Les deux se réunissent pour le plaisir de votre imagination.

➛ Consultez d’autres recettes au CBD. Toute notre gamme de produits de CBD sur 321 CBD.

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :