56

Le CBD dans le monde : Comparaisons Entre Pays

Molécule connue dans le monde entier, le CBD reste tout de même sujet à diverses lois qui sont propres aux pays où elles sont instaurées. C’est ce qui fait du CBD une molécule difficile à comprendre et à utiliser. Dans cet article, nous allons voir ensemble l’histoire actuelle du CBD dans le monde entier et quels sont les freins à sa consommation.

Qu’est-ce que le CBD ?

Tout d’abord, il est important de rappeler ce qu’est le CBD. Il faut savoir que c’est une molécule appelée cannabinoïde présente dans le cannabis, mais également dans le chanvre. C’est-à-dire que vous pourrez le retrouver dans nos fleurs de CBD, nos résines de CBD ainsi que dans tous nos produits disponible sur notre boutique.

Cette molécule, présente naturellement dans le cannabis possède des propriétés intéressantes d’un point de vue médicinal. En effet, dans notre corps nous possédons deux types de récepteurs appelés CB1 et CB2 qui sont situés respectivement dans le cerveau et dans nos organes, ainsi que dans tout le reste de notre corps y compris le système immunitaire. Lors de la consommation de CBD, cette molécule va se fixer sur ces récepteurs et son action bénéfique pourra alors commencer pour le plus grand bonheur des consommateurs.

Rassurez-vous, le CBD ne procure aucun effet psychotrope, puisque c’est une autre molécule qui est également très connue dans la culture populaire, le THC autrement appelé, tétrahydrocannabinol.

Nombreux sont les consommateurs qui se tournent vers le CBD après avoir vus ou entendus des annonces scientifiques sur le sujet et qui souhaitent soulager leurs maux et ainsi, améliorer leurs quotidiens. Bien évidemment, il reste des études à mener sur cette molécule miracle afin d’établir une liste correcte et à jour des effets bénéfiques sur la santé et de rassurer les consommateurs souhaitant se lancer.

Mais est-ce que cela est légal en France ainsi que dans le monde entier ? Nous allons voir ceci dans les lignes à venir.

Le CBD en France

CBD en France

En France le CBD est considéré comme étant légal sous certaines conditions. Comme vous pourrez le deviner, le THC est quant à lui illégal et est considéré comme un stupéfiant. Depuis de nombreuses années des débats ont lieu afin d’éclaircir le chemin du CBD en France dans lesquels nous pouvons retrouver le camp qui est pour et celui qui est contre.

En effet, l’article 2 de l’arrêté du 22 août 1990 précise que le CBD doit répondre à différents critères pour être considéré comme étant un produit légal. Bien évidemment, le critère principal reste la teneur en THC qui ne doit pas dépasser 0,2 %, ce qui signifie qu’aucun effet psychotrope ne sera ressenti par le consommateur.

Cependant, depuis quelque temps, le gouvernement semble adopter l’idée disant que le CBD pourrait être utilisé dans la lutte contre certains symptômes de maladies, comme la Maladie de Parkinson ou encore la Sclérose en Plaque. Le gouvernement a également autorisé un traitement à base de CBD pour lutter contre le cancer qui devrait être mis en place l’année prochaine si l’épidémie de COVID-19 s’est arrêtée d’ici là. Ce traitement semble être une lueur d’espoir pour les malades qui sont en grande souffrance physique et psychique.

Mais récemment, la France était à la une des journaux concernant le CBD et la loi qui est instaurée dessus. Vous en avez sûrement entendu parlé dans les médias ou sur la toile, mais l’Union Européenne (UE) a jugé illégale l'interdiction du CBD en France.

Vu comme ceci, c’est assez flou et difficile à comprendre, mais ce qu’il faut savoir, c’est que le CBD est dans un flou juridique en France. Outre la loi de 1990, le CBD est légal sous certaines formes et illégal sous d’autres formes. Ce flou juridique pose problème pour les consommateurs, les vendeurs mais également pour l’Union Européenne.

L’Union Européenne a donc jugé illégale l’interdiction que la France instaure sur le CBD en jugeant que le CBD n’était en aucun cas nocif pour la santé des consommateurs et ne comportait aucun effet psychotrope. Bien évidemment, la France a mis en avant la sécurité de sa population face à une molécule qui reste tout de même assez méconnue d’un point de vue scientifique, mais comme le CBD n’est pas nocif, cette hypothèse n’est pas valable.

Espérons tout de même que cette annonce puisse changer la vision du CBD en France, bien qu’il commence à se faire connaître dans le bon sens et que les inquiétudes semblent s’envoler, il faut néanmoins attendre que l’Etat en prenne conscience et revienne sur ses pas.

Le CBD en Europe

L’Europe compte actuellement 28 pays et le sujet du CBD semble toucher tous les pays sans aucune exception. Nous allons voir ensemble où en est le CBD dans les pays voisins de notre France.

Il faut savoir que la France semble être en retard sur beaucoup de domaines y compris celui du CBD et fait office de “cancre” dans l’Europe. Si nous prenons l’exemple d’un pays voisin, plus petit, mais bien en avance sur plusieurs sujets, comme la Suisse, le CBD est légal depuis 2011 si il ne dépasse pas 1 % de THC. Oui, 2011 !

Dans les autres pays, la situation est également majoritairement plus développée qu’en France, sans pour autant la ridiculiser d’un point de vue juridique. Bien évidemment, nous ne parlerons pas des Pays-Bas qui, aux yeux de tous, sont bien positionnés sur le sujet depuis plusieurs années. Mais prenons l’exemple d’un autre pays limitrophe, l’Allemagne, qui en 2017 a autorisé la consommation du CBD d’un point de vue médical. Dans ce pays, le CBD ne doit pas dépasser 0,2 % de THC comme dans la plupart des pays européens, excepté certains comme la Suisse..

La France joue le mauvais rôle sur le CBD ?

Comme nous avons pu le voir, en Europe, le CBD semble avoir bien progressé avec différents pays l’ayant autorisé pour des usages thérapeutiques comme l’Allemagne, ou encore la Suisse.

Mais ce qui est le plus frappant, c’est qu’en prenant la liste des pays ayant autorisé son usage thérapeutique, on se rend bien compte que la France est en retard et semble faire office d’irréductible gaulois face à l’invasion du CBD.

Par exemple, l’Angleterre a autorisé son usage thérapeutique en 2018, mais la Belgique a également autorisé son usage en 2019 en considérant le CBD comme un tabac à fumer. Si nous explorons les autres pays limitrophes, l’Italie et l’Espagne ont également autorisé son usage thérapeutique.

Tout ceci laisse à penser que la France a beaucoup de retard à rattraper sur le sujet de CBD, mais laissons le temps au temps, la situation finira par se débloquer.

cbd en Asie

Le CBD en Asie

Dans cette région du monde riche en culture et en paysages, le CBD a déjà progressé, mais il n’a pas su s’imposer dans tous les pays. Nombreux sont les pays ayant autorisé son usage thérapeutique tout en respectant la teneur en THC de 0,2 %, mais de l’autre côté, de nombreux pays semblent réticents à son usage et ne semblent pas vouloir changer d’avis sur la question.

Le CBD en Chine

Si l’on prend comme exemple, la Chine qui est, rappelons le, le plus grand pays du monde, le CBD y est bien accepté et semble même en avance par rapport à l’Europe puisque de nombreuses entreprises chinoises fabriquent du CBD. Oui, des entreprises de tailles réelles qui fabriquent du CBD. Certains considèrent la Chine comme étant le nouvel empire du cannabis thérapeutique. 

Le CBD en Thaïlande

La Thaïlande aussi a tranché sur la question du CBD, puisqu’il y est autorisé pour les touristes et les habitants sous certaines conditions. Par exemple, le CBD doit être utilisé à des fins médicales afin de ne pas confondre cette consommation avec le cannabis récréatif. Mais avant cela, la Thaïlande avait la même image que la France en repoussant formellement l’usage du CBD, car elle ne faisait pas la différence entre le CBD et le THC, qui sont les deux molécules principales présentes dans le cannabis.

Le CBD au Japon

Quant au Pays du Soleil Levant, autrement dit, le Japon, le CBD y est également autorisé après de multiples rejets. En 2016, le CBD est officiellement légalisé et autorisé à la consommation et des entreprises sont également autorisées à produire du CBD. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’à la différence de plusieurs pays, les publicités faisant la promotion de produits à base de CBD, sont autorisées. C’est un véritable progrès pour mettre en avant les bienfaits de cette molécule et améliorer son image populaire.

Dans ces pays asiatiques, qui portent un grand intérêt à la beauté humaine, le CBD est souvent utilisé sous forme de baume et de produits cosmétiques.

Le CBD sur la terre de l’Oncle Sam et ses voisins

La terre natale de l’Oncle Sam a encore bien des choses à nous apprendre. Divisée en plusieurs états, plus précisément, en 50 états qui possèdent chacun leurs propres lois, les Etats-Unis semblent bien en avance, mais la situation varie grandement d’un état à l’autre.

Tout d’abord, cela peut étonner, mais le CBD était interdit auparavant ! Certes, dans certains états, le cannabis était déjà légalisé, mais ce n’est pas cela qui nous intéresse. Nous parlons actuellement de la fleur de chanvre de laquelle est extrait le CBD.

L’ancien président Donald Trump aura sûrement fait l’une de ses meilleures décisions durant tout son mandat présidentiel, puisqu’en 2018, il autorise l’usage industriel du cannabis contenant une faible teneur en THC. Cela permet aux habitants et aux producteurs locaux de relancer leur activité et de faire renaître des cendres le commerce du CBD américain.

Dans l’histoire du CBD au Etats-Unis, il a été sujet à plusieurs interdictions et autorisations, semant le doute dans certains esprits. Par exemple, dans les années 20, le CBD a été diabolisé dans l’Amérique entière à cause de l’absence de connaissance de cette molécule. Puis, en 1937, la Marijuana Art positionne le CBD comme étant un produit contrôlé par l'État américain. De nouveau, en 1970, l’usage du CBD a été interdit de consommation, également pour des usages thérapeutiques.

Le CBD au Canada

cbd au canada

Au Canada, le CBD est autorisé, tout comme le cannabis. Ce pays semble être en avance sur son temps par rapport à ces deux sujets, mais notamment par rapport au cannabis qui possède tout de même un fort taux de THC pouvant être nocif pour le consommateur.

Cependant, pour effectuer un achat de produits contenant du CBD, il faut avoir 21 ans sous risque de ne pas pouvoir effectuer son achat. Le gouvernement du Canada semble bien faire la différence entre le THC et le CBD, ce qui aide grandement pour la différenciation des produits.

Mais quand on sait que le pays a légalisé le cannabis en 2018, cela ne nous étonne pas de voir que le CBD y est légal.

Ce qu’il faut en retenir

Ce qu’il faut comprendre ici, c’est que même dans un pays qui semble en avance sur son temps technologiquement parlant, la question du CBD arrive à le faire douter. C’est dire la complexité des lois fédérales et gouvernementales ainsi que la grande question qui se posait autour du CBD en se demandant si ce produit était nocif pour la santé.

Heureusement, aujourd’hui, la question du CBD est majoritairement tranchée et les études actuelles ne montrent aucun effet nocif sur la santé des consommateurs, mais des progrès restent à faire, notamment en France qui semble tout de même être en retard par rapport au reste de l’Europe.

Mais l’espoir ne meurt jamais et nous savons qu’un jour, la question du CBD prendra un autre tournant !

En attendant, n'hésitez pas à aller voir notre boutique, ou nos articles de blogs pour vous renseigner sur le sujet !

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :