cbd-biere-principale

Qu’est-ce que la bière de chanvre : rencontre entre le cannabis légal et le houblon

Avec l’avènement du CBD partout en France et au-delà, on n’arrête pas de voir sortir de nouveaux produits dérivés du cannabidiol. Tous ont en commun de pouvoir nous faire profiter des nombreux bienfaits de la molécule mais sous différentes formes. Aujourd’hui, il existe une multitude de produits consommables à base de CBD et puis, c’est au tour de la bière de s’intéresser à cette tendance. Plusieurs producteurs de bières artisanales ont voulu tenter l’expérience de remplacer la fleur de houblon par la fleur de cannabis. Un projet plutôt logique quand on sait que la bière est le deuxième alcool le plus consommé en France ! Bien que l’idée ait l’air alléchante, voyons voir si un tel produit a un réel intérêt, notamment en termes de bienfaits. Comment se réalise la bière au chanvre et quelles sont ses caractéristiques ? Nous vous dévoilons aussi une recette simple à réaliser pour fabriquer vous-même votre propre bière à la fleur de cannabis légal.

Faut-il parler de bière de chanvre ou de bière aromatisée ?

Il faut d’abord savoir que la bière est une appellation régulée par la loi de chaque pays. Cela signifie que ce qui est une bière chez nous, ne l’est peut être pas ailleurs.

En France, est considérée comme « bière », une boisson alcoolisée issue du malt – une céréale germée préparée par le brasseur qui va apporter le sucre indispensable à tous produits fermentés – d’orge la plupart du temps mais cela peut également être du blé, du seigle etc. La bière est naturellement aromatisée grâce au houblon et parfois d’autres fruits (fruit entier, plante entière ou jus) ou herbes. C’est lorsqu’on y ajoute d’autres arômes ou extraits, que l’on parle de bière aromatisée. Alors une bière élaborée à partir de cannabis light est par définition une bière au chanvre, alors qu’une bière traditionnelle à laquelle on aura ajouté de l’isolat de CBD, est une bière aromatisée au chanvre. Mais pas pour tout le monde…

Vous n’êtes pas sans savoir que l’Allemagne est la terre de brassage par excellence. C’est d’ailleurs de là-bas que le très célèbre « Reinheitsgebot » est originaire. La loi de pureté de la bière établie en 1516 en Bavière, nous dicte qu’une bière est composée uniquement d’eau, de malt d’orge et de houblon. Limpide, non ? Pour eux, une bière de chanvre ne serait donc pas une bière. Le rôle premier de ce décret est à la base de protéger la santé de la population en évitant les bières frelatées, la bière faisant partie intégrante du mode d’alimentation d’une grande majorité d’Allemands.

Depuis, les règles ont quelque peu été assouplies puisque des levures ont été ajoutées à la liste des ingrédients officiels. En réalité, ces dernières ont toujours été présentes car ce sont elles qui permettent la fermentation mais tout le monde l’ignorait. De nos jours, les boissons aromatisées au chanvre sont bien entendu autorisées en Allemagne, sans pour autant être considérées comme des bières.

Comment se fabrique la bière de chanvre ?

Très similaire à la plante de cannabis, le houblon appartient lui aussi à la famille des cannabacées. Autant vous dire qu’il n’y a pas d’énormes différences entre la fabrication de la bière de chanvre et la recette de la bière traditionnelle et artisanale avec la fleur de houblon. De plus, l’arôme du cannabis se rapproche beaucoup de celui du houblon, lorsqu’il est utilisé pour la fermentation de la bière.

Il n’en fallait pas plus à la majorité des brasseurs qui ont décidé de se lancer dans l’aventure ! Chacun y est allé de sa petite recette personnalisée, soit exclusivement à base de fleurs de CBD, soit avec un mélange de fleurs de houblon et de CBD. On peut même ajouter de l’huile de cannabidiol, si on le souhaite, durant le processus de fermentation. C’est le moment d’essayer toute sorte de combinaisons de saveurs différentes.

La bière au CBD : quelles propriétés et quels bienfaits ?

Puisque le chanvre vient remplacer le houblon dans la bière, son rôle est le même que l’ingrédient qu’il remplace. Il est là pour donner de l’amertume, des arômes et son caractère au breuvage. Fabriquée à base de fleurs de variétés de cannabis dont le taux de THC est inférieur à 0,2 %, la bière de chanvre n’engendrera aucun effet psychotrope. Les fleurs utilisées ne sont donc pas psychoactives mais plutôt très concentrées en cannabidiol.

Néanmoins, la molécule de CBD est une substance liposoluble et hydrophobe, ce qui veut dire qu’elle ne se mélange pas à l’eau et qu’elle a besoin d’un corps gras pour être absorbée par l’organisme. C’est pour cela que beaucoup aiment la mélanger à des beurres végétaux ou encore à de l’huile. À ce titre, boire de la bière de chanvre n’est pas le meilleur moyen de profiter des bienfaits du CBD. On peut en consommer pour le plaisir et pour le goût car la plante apporte un parfum bien particulier à la préparation finale, ce qui en fait une boisson fraîche et originale, qui reprend les caractéristiques de votre variété favorite.

Fabriquer soi-même sa bière au CBD : recette

Vous aurez besoin des ingrédients et matériels suivants :

  • 1,8 kg de sucre de brassage
  • 2 cuillères à café de levure
  • 2 à 3 cuillères à café de gingembre moulu
  • 1,6 kg d’extrait de malt
  • 28 grammes de houblon/14 grammes de têtes de cannabis light
  • 14 grammes de houblon/227 grammes de feuilles de cannabis légal moulues
  • De l’eau tiède
  • 2 grandes casseroles
  • 1 étamine
  • 1 seau de 25 litres en plastique avec un couvercle.
  • 1 thermomètre
  • Des bouteilles pour contenir la bière fraîchement brassée.

Consignes pour le processus de brassage :

  • Remplissez les deux grandes casseroles avec 2,4 litres d’eau chacune et portez à ébullition. Dès lors que l’eau bout, vous pouvez commencer le processus de fermentation. Pour ce faire, enveloppez les herbes de cannabis seules ou votre mélange de houblon/cannabis dans la mousseline.
  • Mélangez ensuite la levure avec quatre pintes d’eau tiède, entre 21 et 32 degrés maximum, ce qui nous fait environ 2 litres d’eau au total et mettez-les de côté.
  • Mettez le sucre de brassage (glucose) dans l’une des deux casseroles remplies d’eau en train de bouillir. Après la dissolution complète du sucre, placez la mousseline contenant les fleurs de cannabis (et de houblon s’il y en a) dans cette même casserole et ajoutez l’extrait de mal ainsi que le gingembre dans la deuxième casserole.
  • Faites mijoter le tout pendant 40 minutes puis retirez du feu.
  • Retirez le paquet de mousseline et plongez dans une casserole d’eau froide afin de le faire refroidir. Évitez de mettre une quantité d’eau trop importante car cela risquerait de diluer le liquide infusé de cannabis. Tout de suite après, versez le contenu des deux casseroles dans le seau et pressez tout le liquide de la mousseline, comme pour l’essorer.
  • Ajoutez alors suffisamment d’eau pour arriver à une température de 26,6°C.
  • Enfin, ajoutez la levure.
  • Gardez le seau dans un endroit chaud dont la température avoisine les 21°C de préférence. Ce processus durera entre deux et quatre semaines. Certains brasseurs expérimentés enveloppent encore le seau de brassage avec des tissus et des couvertures, pour être sûrs que la chaleur restera constante.
  • Une fois la fermentation terminée, vient le moment de la mise en bouteille. Vous pouvez vous munir d’un kit d’embouteillage facilement trouvable en magasin ou sur internet. Assurez-vous simplement d’avoir bien lavé et stérilisé les bouteilles avant de les remplir de votre bière faite maison ainsi que de les fermer hermétiquement.
  • Patientez encore pendant au moins deux à quatre semaines avant de les déguster.

Voilà, vous savez faire de la bière de chanvre ! Attention toutefois à ne pas en abuser…

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :