cbd-uk-sativex-principale

Le Royaume-Uni expérimente le Sativex pour traiter les tumeurs cérébrales

Le Sativex est un médicament à base de cannabinoïdes légal au Royaume-Uni. Récemment, il a été utilisé au cours d’essais cliniques et le résultat étant positif, de nouvelles études vont être menées afin d’observer ses effets sur des patients atteints de tumeurs cérébrales. L’objectif est de déterminer si le Sativex peut aider et accompagner les patients qui ont déjà un traitement généralement lourd comme de la chimiothérapie. Ces études ne sont que très récentes, mais elles permettent déjà de se faire une idée sur ce qu’il peut apporter à ces patients.

Qu’est-ce que le Sativex ?

Ce médicament à base de cannabinoïdes est utilisé pour soulager des patients souffrant de maladies graves de certains symptômes. En effet, il peut être combiné à des traitements lourds possédant de nombreux effets secondaires et donc par la majorité des patients. Le but est d’accompagner et de les soulager un peu plus quand ils ont déjà un certain nombre de médicaments à prendre.

Le fonctionnement du Sativex

Le Sativex est un spray buccal à base de THC et de CBD à quantité équivalente et tous deux extraits du chanvre. Il est autorisé sous prescription au Royaume-Uni par le NHS (National Health Service) qui est similaire à l’Assurance Maladie en France. Il s’utilise donc directement en bouche uniquement par les adultes souffrant de pathologies dont le traitement n’a pas pu améliorer leur état de santé. Il se vend sous la forme d’un flacon préparé en laboratoire pharmaceutique.

La dose à utiliser varie en fonction des traitements et du ressenti du patient. Au départ, il est conseillé de le vaporiser 2 fois par jour et son effet devrait apparaître au bout de 30 minutes. Son efficacité n’est pas immédiate ou garantie, mais il a été reconnu comme un médicament pouvant soulager certains symptômes. Le CBD et le THC permettent principalement de traiter la douleur et sont prescrits à des patients uniquement dans ce but. Tout de même, ils peuvent aussi réduire d’autres symptômes comme les nausées ou les spasmes musculaires.

Les utilisations du Sativex

Le Sativex est donc prescrit seulement en complément d’autres traitements pour soit soulager les patients d’effets secondaires soit de symptômes dont ils n’arrivent pas à se débarrasser. Puisque c’est un médicament naturel, il peut être associé à de nombreux autres médicaments, mais uniquement après la consultation d’un médecin. En revanche, il ne peut pas être utilisé par des enfants, des patients avec des antécédents de troubles psychotiques, des personnes enceintes, allaitantes ou qui souhaitent fonder dans un futur proche une famille ainsi qu’à ceux ayant une maladie cardiaque grave.

En dehors de ces contre-indications, le Sativex peut être utilisé autant par des hommes que des femmes adultes. Comme tout médicament, des effets secondaires peuvent survenir comme un changement d’humeur, des étourdissements ou de la fatigue. Malgré tout, très peu de patients ont vu ces effets apparaître.

Les médicaments à base de cannabis en France

En France, le CBD est légal sous plusieurs formes comme de l’huile, les e-liquides ou encore des produits d’épicerie. Cependant, ce n’est pas le cas du THC. En 2021, des tests ont débuté dans le but d’étudier l’effet du cannabis thérapeutique sur des patients, mais il n’est possible de s’en faire prescrire que sous des conditions précises. Au total, 3 000 patients sont en train d’expérimenter le cannabis dans le but de se soulager de symptômes de leurs maladies ou d'effets secondaires de leur traitement. Pour pouvoir être sélectionné, il faut avant tout qu’une place se libère et réponde aux critères requis.

Le Sativex peut donc être prescrit uniquement dans ce cadre-là en France. Aujourd’hui, il reste aussi autorisé sous certaines conditions dans les pays suivants : l’Espagne, la Norvège, l'Allemagne, la Suède, l'Autriche, la République tchèque et le Luxembourg. Tous ces pays ne le remboursent pas forcément malgré qu’il nécessite presque toujours une prescription d’un médecin.

Pourquoi le Sativex pourrait être une alternative pour le traitement des tumeurs cérébrales ?

Au Royaume-Uni, le Sativex est déjà prescrit à côté de deux autres médicaments à base de cannabinoïdes dans le but de soulager des patients et non pas comme traitement principal. Bientôt il sera aussi testé auprès de nouveaux malades dans des cas bien précis. Le but est d’en découvrir davantage sur ses effets sur certaines maladies. Des essais cliniques ont déjà été réalisés, et une nouvelle phase débutera d’ici quelque temps.

Le résultat positif d’essais cliniques

Pour la première fois, des essais cliniques basés sur les cannabinoïdes ont été menés par le NHS et des associations britanniques engagées dans la lutte contre le cancer. Au total 21 patients atteints d’un cancer du cerveau, et plus précisément d’un glioblastome, ont pu profiter de deux traitements inédits. Le premier contient du Sativex et du témozolomide, un agent antitumoral, et le second contient à nouveau du ce dernier, mais un placebo au Sativex. Les patients ont donc suivi leurs traitements sans savoir lequel leur a été administré et les médecins ont étudié leur ressenti.

L’objectif est à la fois de voir si les deux actifs peuvent être utilisés ensemble tout en étant tolérés correctement par les patients, mais aussi de voir la réelle efficacité du Sativex. Les résultats sont frappants, au total 83% des patients ayant utilisé du Sativex ont survécu plus d’un an tandis que ceux avec le placebo ne sont que 53%. Ces résultats très positifs ont donc encouragé les médecins à réaliser davantage de tests.

Une nouvelle phase d’essai sur les tumeurs cérébrales

C’est au tour de 230 patients répartis dans 15 hôpitaux différents au Royaume-Uni de tester les effets du Sativex. Cette fois-ci c’est le centre de recherche du cancer de l’Université de Birmingham qui s’occupe de l’étude. À nouveau, les patients sélectionnés sont atteints d’un glioblastome et autant du Sativex que du témozolomide ont été utilisés. Ce seront tous des volontaires et l’étude durera au total 3 ans à partir de 2022.

Ainsi, deux tiers des patients vont recevoir un traitement à base de ces deux actifs, alors que le dernier tiers recevra un placebo à la place du Sativex. Ils devront pulvériser ce dernier tout seuls et douze fois par jour. Ensuite, un suivi quotidien permettra aux médecins d’étudier le ressenti des patients et de déterminer l’impact du Sativex sur leur état de santé.

En 2022, lorsque cette nouvelle étude débutera, autant les médecins que les patients ont l’ambition de constater des résultats aussi positifs qu’avec les essais cliniques réalisés précédemment. Si cela s’avère être le cas, alors il est tout à fait possible que d’autres études soient menées !

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :