fumer cbd en public (3)

En France, peut-on fumer du CBD en public ?

Le cannabidiol, ou CBD, est aujourd’hui proposé sous plusieurs conditionnements pour répondre aux attentes des quelque 7 millions de consommateurs français qui ont adopté cette molécule non psychotrope et non addictive extraite de la plante Cannabis L. Sativa. Certaines formes, comme le e-liquide, l’huile en goutte ou encore la fleur, permettent à l’utilisateur de fumer ou de vapoter du CBD.

Pourquoi certains consommateurs préfèrent-ils fumer du CBD ? Quid de la concentration maximale en THC ? Peut-on fumer du CBD dans la rue en France sans problème ? Le fait de fumer du CBD peut-il produire un test salivaire ou urinaire positif ? Nos réponses à vos questions dans cet article !

La limite de 0,2 % de THC vaut également pour le CBD à fumer

Au terme d’une longue saga judiciaire qui a commencé avec l’affaire « Kanavape », le cannabidiol (CBD) est aujourd’hui autorisé à la commercialisation et à la consommation, pour peu que sa teneur en THC soit inférieure à 0,2 %, gage d’absence de tout effet psychotrope ou « planant ».

Cette condition concerne toutes les formes de CBD, de la résine à la wax en passant par l’huile, la gélule, les cristaux, les aliments et donc le CBD que l’on fume ou que l’on vapote dans une cigarette électronique ou e-cigarette.

Plus largement, la loi n’interdit pas de fumer ou de vapoter du CBD qui respecte cette condition au nom du principe européen de libre circulation des marchandises. Rappelons que le CBD n’est pas classé comme stupéfiant. C’est pour cette raison que l’on retrouve dans les commerces spécialisés, voire dans les grandes surfaces, des huiles et du e-liquide de CBD.

Quid des feuilles et fleurs de CBD brut ?

A l’écriture de ces lignes, les feuilles et fleurs de CBD brut peuvent être commercialisées librement dans l’Hexagone, sous réserve du respect de la concentration maximale en THC. Elles peuvent donc être fumées sans problème. La législation peut toutefois changer.

En effet, le 30 décembre 2021, un arrêté ministériel était venu interdire la commercialisation des feuilles et fleurs de CBD. Saisi par les professionnels de la filière pour qui ces deux produits représentent des valeurs sûres, le Conseil d’Etat a temporairement suspendu l’interdiction ministérielle, la jugeant « disproportionnée » et « injustifiée » au regard des éléments à la disposition du juge des référés.

Pour résumer, les feuilles et fleurs de CBD brut peuvent être fumées jusqu’à nouvel ordre. Comme souvent dans la filière du CBD, il faut s’informer en permanence sur les évolutions législatives pour rester dans la légalité et éviter toute mauvaise surprise.

fumer cbd rue

Peut-on fumer du CBD en public ou en terrasse ?

Commençons par une règle de bon sens : il n’est jamais bon de fumer en public, même dans les lieux qui tolèrent cette pratique. Maintenant, sur le plan légal, vous pouvez fumer du CBD dans les lieux publics où il est autorisé de fumer du tabac.

Attention : il est interdit de fumer du CBD (ou du tabac) dans les lieux publics fermés, notamment les cafés et les restaurants, à l’exception des espaces fumeurs aménagés à cet effet. Il est également interdit de fumer du CBD ou du tabac dans les transports en commun, les établissements scolaires, les établissements de santé, les aires de jeu pour les enfants et le lieu de travail.

En plus des sanctions prévues contre les responsables des lieux, les usagers sont exposés à une amende pouvant aller jusqu’à 450 €. Notez également que le fait de fumer du tabac et/ou du CBD dans un véhicule en présence d’un mineur est puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 750 €. Cette page du site officiel de l’administration française détaille les lieux concernés et les sanctions encourues.

Fumer du CBD (pot-pourri) : peut-on être positif au test salivaire ou urinaire ?

Si le pot-pourri CBD fumé ou vapoté provient d’une plante à moins de 0,2 % de THC, vous ne risquez pas d’être positif au test salivaire de dépistage de l’usage de stupéfiants (cannabis notamment).

Conformément à l’article 3 de l’arrêté du 13 décembre 2016, les tests salivaires utilisés en France sont positifs à partir de 15 ng de THC par millilitre de salive, tandis que les tests urinaires deviennent positifs à partir de 50 ng de THC par millilitre d’urine.

Il est donc capital de vous approvisionner auprès d’une boutique fiable et proposant des produits traçables et contrôlés comme 321CBD pour éviter toute mauvaise surprise en cas de contrôle de police, mais aussi et surtout pour ne pas conduire sous l’effet d’un stupéfiant et mettre votre vie et celle de vos passagers en danger. A noter : en cas de contrôle positif, vous risquez la suspension du permis de conduire.

fumer cbd en public

Pourquoi fumer ou vapoter du cannabidiol ?

De nombreuses études scientifiques ont mis en exergue les effets antalgiques, les propriétés anti-inflammatoires et les vertus calmantes et relaxantes du cannabidiol. A ce titre, cette molécule extraite de la plante Cannabis L. Sativa peut contribuer à l’amélioration de la qualité du sommeil et à une meilleure gestion du stress et de l’anxiété. Selon le comité d’experts de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), « le CBD ne présente pas de potentiel d’abus ou de nocivité pour la santé ».

Maintenant, pourquoi certains préfèrent fumer ou vapoter du cannabidiol plutôt que d’opter pour du CBD à ingérer ? Il semblerait que la voie respiratoire permette de ressentir les effets du CBD plus rapidement que la consommation dite « alimentaire ». En revanche, le fait de fumer du CBD est dangereux, non pas à cause du cannabidiol en lui-même, mais de la fumée. Les produits de combustion sont toujours là, avec des risques cardiovasculaires et de cancer.

Les produits que nous vous conseillons
Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :