cultiver cbd france (1)

Peut-on faire pousser du CBD chez soi en France ?

Avec l'essor de l'intérêt pour les bienfaits thérapeutiques du CBD en France, de plus en plus de personnes se demandent s'il est possible de cultiver cette plante chez elles. La culture du CBD offre une alternative attrayante pour ceux qui souhaitent avoir un contrôle total sur la qualité de leur cannabis thérapeutique.

Cependant, avant de vous lancer dans cette aventure botanique, il est crucial de comprendre les aspects légaux entourant la culture du CBD en France. Dans cet article complet, nous explorerons les lois en vigueur, les réglementations spécifiques et les limites à prendre en compte pour la culture du CBD chez soi.

Cannabis L. Sativa, la plante qui donne du (bon) CBD !

Cannabis L. Sativa, également appelée chanvre cultivé, est une plante à fleurs herbacée originaire d’Asie de l’Est, mais dont la distribution est aujourd’hui mondiale du fait de sa culture à grande échelle depuis plusieurs siècles.

Chaque partie de la plante est récoltée différemment et fait l’objet d’une utilisation distincte. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la plante Cannabis L. Sativa n’est pas exclusivement cultivée pour produire du THC ou du CBD. C’est un intron industriel très courant que l’on retrouve dans des dizaines de milliers de produits commerciaux, du papier aux cordages en passant par les matériaux de construction (propriétés isolantes), le textile, les biocarburants, etc.

Ce n’est qu’en 2018 que les trois sous-espèces de la plante Cannabis L. Sativa ont été identifiées à l’issue d’analyses génétiques approfondies :

  •         Le chanvre industriel qui, comme son nom l’indique, est largement utilisé dans la filière manufacturière et industrielle (cosmétique, textile, bâtiment…). C’est aussi la sous-espèce qui donne le cannabidiol commercialisé en France et, plus largement, en Occident car sa concentration en THC est très faible, voire quasi-nulle, ce qui garantit l’absence de tout effet psychotrope et/ou addictif ;
  •         Le chanvre indien, une sous-espèce illicite dont est extrait le cannabis. Connu pour ses effets psychotropes (ou planants) et addictifs, le chanvre indien fait l’objet d’études scientifiques pour évaluer son potentiel thérapeutique, notamment dans le traitement de certaines maladies chroniques comme Parkinson et la sclérose en plaques ;
  •         Le chanvre dit « sauvage », moins psychotrope que le chanvre indien (autour de 0,5 % de THC).

cultiver cbd france

Faire pousser du CBD chez soi : le point sur la législation

C’est un fait : le cannabidiol a largement trouvé son public dans l’Hexagone. Selon les chiffres de l’Interprofession des métiers du chanvre (Interchanvre), près de 7 millions de Français consomment occasionnellement ou régulièrement des produits contenant du CBD pour améliorer la qualité de leur sommeil, réduire le stress et l’anxiété ou simplement se relaxer. Face à cet engouement, le nombre de magasins proposant des produits de CBD s’est multiplié par six en deux ans, passant de 400 en 2020 à plus de 2 500 en 2022.

Forcément, la question du « Do It Yourself » (DIY) commence à se poser, et les puristes se demandent s’ils peuvent faire pousser leur propre CBD en restant dans la légalité. La réponse est… complexe. On vous explique.

Les Français peuvent faire pousser du chanvre industriel (plante Cannabis L. Sativa notamment) dans le cadre d’une exploitation de chanvriculture déclarée ou à titre privé, à condition de respecter scrupuleusement la loi en vigueur et de faire une veille rigoureuse sur les évolutions législatives. Les deux arrêtés qui encadrent la culture du cannabidiol en France énoncent trois grandes conditions à respecter :

  1.       C’est au niveau de la récolte que tout va se jouer. En effet, le législateur n’autorise que l’utilisation des graines et des fibres de la plante de chanvre industriel. La fleur de cannabis doit donc être laissée sur les champs ou faire l’objet d’une procédure de destruction normée et encadrée. L’agriculteur doit obligatoirement prouver la destruction de la fleur de cannabis si elle n’est pas présente dans son champ de chanvriculture.
  2.       La réglementation européenne stipule que la plante de cannabis cultivée dans l’objectif d’en extraire le cannabidiol ne doit pas atteindre les 0,3 % de THC, contre 0,2 % il y a quelques années. A l’heure de l’écriture de ces lignes, la France ne s’est pas encore alignée sur l’augmentation du plafond de THC. C’est pourquoi vous devrez impérativement rester dans une limite inférieure à 0,2 % jusqu’à nouvel ordre.
  3.       Seules certaines variétés de chanvre sont autorisées en France. Dans les espèces licites, il faut distinguer deux sous-catégories : les variétés de chanvre qui peuvent être cultivées mais qui ne peuvent pas être multipliées (l’interprofession des semences et plants, SEMAE, propose une liste exhaustive ici) et les variétés de chanvre qui peuvent être multipliées et commercialisées à la récolte (Legifrance les a listées ici).

Il faut faire preuve d’une (très) grande prudence, car toute violation de la loi en vigueur peut faire basculer le contrevenant vers un chef d’inculpation comme le trafic de stupéfiants. À ce titre, les sanctions peuvent être très lourdes, avec une amende pouvant aller jusqu’à 7,5 millions d’euros et une peine d’emprisonnement qui peut atteindre les 30 ans.

Nous vous conseillons chaleureusement de vous rapprocher de votre commune pour vous enquérir de la légalité de la culture du CBD à titre privé et éventuellement présenter les garanties nécessaires.

cbd culture chez soi

Comment faire pousser du CBD chez soi ?

Vous pourrez faire pousser vos plants de CBD assez facilement :

  •         Préparez les trous de plantation (50 x 50 x 50 cm) ;
  •         Remplissez-les avec un mélange à quantités égales de terreau et de terre issue du trou creusé ;
  •         Épandez des engrais en surface et faites germer vos graines en bord de fenêtre ;
  •         Après les gelées, préparez le sol de votre jardin à accueillir le pied de chanvre et ajoutez de l’engrais organique ;
  •         Le chanvre arrivera à maturité au début de l’automne.

Liste des éléments essentiels pour créer un espace de culture intérieur ou extérieur.

Lorsque vous décidez de cultiver du CBD chez vous, que ce soit en intérieur ou en extérieur, il est essentiel de disposer des bons éléments pour créer un environnement propice à la croissance saine de vos plants. Voici une liste des éléments essentiels à prendre en compte :

Espace de culture :

En intérieur : Vous aurez besoin d'une pièce dédiée, comme une chambre, un placard ou une tente de culture. Assurez-vous d'avoir suffisamment d'espace pour les plants, les équipements et les passages nécessaires.

En extérieur : Choisissez un endroit avec une exposition adéquate au soleil, à l'abri du vent et des regards indiscrets. Un jardin, un balcon ou une terrasse peuvent être des options appropriées.

Éclairage :

En intérieur : Optez pour des lampes de culture adaptées, telles que les lampes à LED ou les lampes à haute intensité de décharge (HID). Veillez à ce que l'éclairage soit réglable en fonction des différentes phases de croissance des plants.

En extérieur : Assurez-vous que les plants bénéficient d'un éclairage naturel adéquat en choisissant un emplacement ensoleillé.

Système de ventilation :

En intérieur : Installez un système de ventilation pour assurer une circulation d'air adéquate dans la pièce de culture. Cela aidera à prévenir les problèmes liés à l'humidité et favorisera la croissance saine des plants.

En extérieur : Vérifiez que l'emplacement choisi bénéficie d'une bonne circulation d'air naturelle.

Contrôle de l'environnement :

En intérieur : Utilisez un thermomètre et un hygromètre pour surveiller la température et l'humidité de la pièce de culture. Vous pouvez également investir dans un système de contrôle environnemental pour maintenir des conditions optimales.

En extérieur : Soyez attentif aux variations climatiques et prenez des mesures pour protéger les plants des conditions météorologiques défavorables, comme l'installation de serres ou de bâches de protection.

Substrat et nutriments :

En intérieur et en extérieur : Choisissez un substrat de qualité adapté à la culture du cannabis, tel que la terre préparée spécifiquement pour les plantes de cannabis. Assurez-vous d'avoir des nutriments appropriés pour nourrir les plants tout au long de leur croissance.

Système d'irrigation :

En intérieur et en extérieur : Un système d'irrigation régulier et bien équilibré est crucial pour la santé des plants. Vous pouvez opter pour l'arrosage manuel, les systèmes goutte à goutte ou les systèmes hydroponiques en fonction de vos préférences et de vos compétences.

En rassemblant ces éléments essentiels, vous pourrez créer un espace de culture idéal pour vos plants de CBD. Assurez-vous de prendre en compte les besoins spécifiques de vos plants, de suivre les bonnes pratiques de culture et de rester attentif à leur développement tout au long du processus.

Conseils sur la sélection des graines de qualité et des fournisseurs fiables.

Lorsque vous envisagez de faire pousser du CBD chez vous, choisir des graines de qualité et des fournisseurs fiables est essentiel pour garantir des résultats optimaux. Voici quelques conseils à prendre en compte lors de la sélection des graines et des fournisseurs :

Recherche approfondie :

Faites des recherches approfondies sur les différentes variétés de graines de cannabis riches en CBD disponibles sur le marché. Renseignez-vous sur leurs caractéristiques, leurs niveaux de CBD, leurs profils terpéniques et les effets qu'elles produisent. Cela vous permettra de choisir les graines qui répondent le mieux à vos besoins et à vos préférences.

Choisissez des fournisseurs réputés :

Optez pour des fournisseurs renommés et respectés dans l'industrie du cannabis. Recherchez ceux qui ont une solide réputation, des avis positifs de clients et qui se conforment aux réglementations en vigueur. Cela vous assure d'obtenir des graines de qualité et fiables.

Sélectionnez des graines féminisées :

Les graines féminisées sont généralement préférées car elles produisent des plants femelles, qui sont ceux qui produisent des fleurs riches en CBD. Cela élimine le besoin de déterminer le sexe des plants et vous permet d'obtenir des rendements plus constants en CBD.

Vérifiez les taux de germination et la génétique :

Assurez-vous que les graines que vous choisissez ont un taux élevé de germination, ce qui garantit que la majorité d'entre elles se développeront en plants sains. De plus, vérifiez l'origine génétique des graines pour vous assurer qu'elles proviennent de lignées stables et de qualité.

Considérez les besoins de votre espace de culture :

Prenez en compte les spécificités de votre espace de culture (intérieur ou extérieur) lors du choix des graines. Certaines variétés peuvent mieux s'adapter à un environnement intérieur, tandis que d'autres peuvent prospérer en extérieur.

Consultez les communautés de cultivateurs :

N'hésitez pas à participer aux forums en ligne ou aux groupes de cultivateurs où vous pourrez obtenir des recommandations de graines et de fournisseurs fiables. Les expériences partagées par d'autres passionnés de la culture du cannabis peuvent être précieuses dans votre processus de sélection.

En suivant ces conseils, vous serez en mesure de choisir des graines de qualité et des fournisseurs fiables pour votre projet de culture du CBD. Assurez-vous de prendre le temps de faire des recherches approfondies, de poser des questions aux fournisseurs et de faire confiance à votre instinct pour prendre la meilleure décision possible.

Conseils sur l'arrosage, l'éclairage, la ventilation et la gestion des nutriments.

Lorsque vous cultivez du CBD chez vous, plusieurs facteurs clés doivent être pris en compte pour assurer la croissance saine de vos plants. Voici quelques conseils essentiels sur l'arrosage, l'éclairage, la ventilation et la gestion des nutriments :

Arrosage :

Établissez un calendrier d'arrosage régulier, mais évitez de trop arroser. Assurez-vous que le sol ou le substrat soit suffisamment humidifié, mais ne laissez pas les racines baigner dans l'eau stagnante, car cela peut causer la pourriture des racines. Un bon drainage est crucial.

Surveillez attentivement les besoins en eau de vos plants. Ils peuvent varier en fonction de leur stade de croissance, de la température ambiante, de l'humidité et d'autres facteurs environnementaux. Laissez le substrat sécher légèrement entre chaque arrosage pour éviter les problèmes d'excès d'humidité.

Éclairage :

Choisissez un éclairage adapté à la phase de croissance des plants de CBD. Les lampes à LED et les lampes à haute intensité de décharge (HID) sont couramment utilisées. Assurez-vous de respecter les recommandations du fabricant en matière de distance entre les lampes et les plants pour éviter les problèmes de brûlure ou de carence lumineuse.

Gardez une durée d'éclairage cohérente et adéquate pour chaque phase de croissance des plants. En général, une période de 18 à 24 heures de lumière pendant la phase végétative, suivie de 12 heures de lumière et 12 heures d'obscurité pendant la phase de floraison, est recommandée.

Ventilation :

Assurez-vous d'avoir une ventilation adéquate dans votre espace de culture. Cela permet de maintenir une circulation d'air constante, d'éviter les problèmes d'humidité et de prévenir les maladies fongiques. Utilisez des ventilateurs pour favoriser le mouvement de l'air autour des plants et pour renforcer leurs tiges et leurs branches.

Gestion des nutriments :

Utilisez des nutriments spécialement conçus pour la culture du cannabis, en vous assurant de respecter les dosages recommandés par le fabricant. Une alimentation équilibrée en macronutriments (azote, phosphore, potassium) ainsi qu'en micronutriments (fer, magnésium, zinc, etc.) est essentielle pour favoriser la croissance et la production de CBD.

Surveillez attentivement les signes de carences ou d'excès de nutriments, tels que le jaunissement des feuilles, des taches ou des brûlures sur les bords des feuilles. Ajustez les apports en nutriments en conséquence pour maintenir un équilibre optimal.

Indications sur le moment optimal pour récolter les plants de CBD.

Observations visuelles des trichomes :

Les trichomes sont de petites structures ressemblant à des cristaux qui se forment sur les fleurs de cannabis. Ils contiennent les précieux cannabinoïdes, dont le CBD. Pour déterminer le moment optimal de la récolte, observez attentivement les trichomes à l'aide d'une loupe ou d'un microscope.

Au début de la récolte, les trichomes sont généralement translucides. À ce stade, les niveaux de CBD sont faibles. Lorsque les trichomes deviennent laiteux ou opaques, c'est le signe que les concentrations de CBD sont à leur apogée. Certains producteurs préfèrent même attendre que les trichomes ambrés ou brunissent légèrement pour obtenir un profil de cannabinoïdes plus spécifique.

Développement des fleurs :

Observez également le développement général des fleurs. Les fleurs de CBD sont généralement prêtes pour la récolte lorsque les pistils, les petits filaments de couleur blanche ou orange, commencent à se recroqueviller et à brunir. C'est un indicateur de maturité des fleurs.

Facteurs de temps :

En général, le moment optimal pour la récolte des plants de CBD se situe généralement entre 6 et 10 semaines de floraison, selon la variété spécifique que vous cultivez. Il est important de se référer aux informations spécifiques fournies par le fournisseur de graines ou le producteur expérimenté pour connaître la durée de floraison estimée de la variété que vous cultivez.

Test de laboratoire :

Si vous souhaitez obtenir des informations précises sur les niveaux de CBD dans vos plants, vous pouvez faire analyser un échantillon de vos fleurs dans un laboratoire spécialisé. Cela vous permettra d'avoir des données objectives sur la teneur en cannabinoïdes et de vous assurer que vos fleurs sont riches en CBD.

Il est important de noter que les indications mentionnées sont des directives générales et que le moment optimal pour la récolte peut varier en fonction de divers facteurs tels que la variété, les conditions de culture et les préférences personnelles. Il est donc recommandé de combiner plusieurs méthodes d'évaluation pour déterminer le moment idéal pour la récolte de vos plants de CBD.

Méthodes de séchage, de curing et de préparation des produits finaux à base de CBD.

Une fois que vous avez récolté vos plants de CBD, il est essentiel de suivre des méthodes appropriées de séchage, de curing et de préparation des produits finaux pour maximiser la qualité et les bienfaits de vos fleurs. Voici un aperçu des étapes clés :

Séchage :

Le séchage est la première étape après la récolte. Accrochez les branches avec les fleurs dans un espace sec, sombre et bien ventilé. Assurez-vous que les fleurs ne sont pas entassées les unes sur les autres, ce qui peut favoriser la formation de moisissures.

Le processus de séchage prend généralement de 7 à 14 jours, en fonction de l'humidité ambiante. Surveillez régulièrement l'état de séchage en vérifiant la texture et la flexibilité des fleurs. Elles devraient se sentir sèches à l'extérieur mais encore légèrement humides à l'intérieur.

Curing :

Le curing est une étape supplémentaire qui améliore la qualité, le goût et les effets des fleurs de CBD. Une fois que les fleurs sont sèches, placez-les dans des bocaux en verre hermétiques. Laissez-les dans un endroit frais, sombre et sec pendant environ 2 à 4 semaines.

Pendant le curing, ouvrez les bocaux tous les quelques jours pour permettre à l'humidité de s'échapper et pour favoriser l'échange d'air. Cela permettra aux fleurs de développer des arômes complexes et de perdre l'excès d'humidité, améliorant ainsi la fumabilité et la qualité globale.

Préparation des produits finaux :

Une fois que le curing est terminé, vous pouvez préparer vos produits finaux à base de CBD. Cela peut inclure la fabrication d'infusions, d'huiles, de teintures, de produits comestibles, de crèmes ou de tout autre produit que vous souhaitez réaliser.

Suivez les recettes et les instructions appropriées pour extraire le CBD des fleurs. Vous pouvez utiliser des méthodes telles que l'extraction par solvant, l'extraction à l'huile ou l'extraction au CO2 supercritique.

Lorsque vous fabriquez des produits comestibles ou des infusions, assurez-vous de bien calculer les doses de CBD pour obtenir les effets souhaités. Respectez également les réglementations locales concernant la vente et l'utilisation de produits à base de CBD.

Les produits que nous vous conseillons
  • Fleur CBD Nina Limone 9,3%
    (89 avis)
    Fleurs CBD

    Fleur CBD Nina Limone Outdoor (9,3 %)

    à partir de 2,57 € / gramme
  • CBD White Fire OG 18,7%
    (75 avis)
    Fleurs CBD

    Fleur CBD White Fire OG Greenhouse (18,7 %)

    à partir de 3,15 € / gramme
  • Fleur CBD Truth 15,4 %
    (5 avis)
    Fleurs CBD

    Fleur CBD Truth Greenhouse (15,4 %)

    à partir de 3,66 € / gramme
  • CBD Tangie 13,1%
    (3 avis)
    Fleurs CBD

    Fleur CBD Tangie Indoor (13,1 %)

    à partir de 3,66 € / gramme
Pelin YILDIZ, autrice psycho et voyage
Publié par : Pelin, autrice psychologie, santé et voyage

Diplômée en psychologie et lettres à Paris, Pelin écrit sur les sujets qui la passionne : santé, psychologie, voyage, lifestyle... Ces dix dernières années, elle a été publiée dans la presse française et internationale, dans plus d’une dizaine d'ouvrages Gallimard et des blogs spécialisés. Retrouvez là sur son compte Twitter @jesuispelin

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Total produits :
Frais de port :
Offerts
Total TTC :
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Poursuivre ses achats