1

Culture indoor et outdoor du chanvre : Que choisir ?

Les plantes de chanvre ont longtemps été cultivées en outdoor, c’est-à-dire en extérieur, dans les champs, en pleine nature. Cette méthode de culture ancestrale était très répandue jusqu’à la prohibition du cannabis il y a plus ou moins un siècle. Dès lors, la méthode de culture indoor a gagné en popularité, puisqu’elle permet de cultiver le cannabis de façon plus discrète, à l’abri du regard des autorités.

La culture du cannabis en intérieur ne permet pas de produire les mêmes quantités qu’en extérieur, mais elle permet d’obtenir une meilleure qualité. Grâce à la culture indoor, de nombreux croisements ont vu le jour et ainsi, de nouvelles variétés de chanvre se sont rapidement développées au fil des années.

Mais finalement, quelle méthode privilégier pour cultiver du cannabis ? Comment cultiver le CBD de façon optimale ? Chaque méthode possède ses avantages et ses inconvénients. De plus, la culture de cannabis est un processus long et complexe qui demande bon nombre de connaissances techniques. Entre le contrôle de la température, de l’humidité, de l’apport en lumière, du CO2, des moisissures et des parasites, seuls les cultivateurs expérimentés sont capables de produire les meilleures fleurs de cannabis. Alors, faut-il cultiver le chanvre en indoor, en outdoor ou en greenhouse ?

achat cbn

La culture outdoor

Mode de fonctionnement

La culture outdoor, en extérieur, est la méthode la plus naturelle et la plus ancienne. Bien que cette méthode ne soit pas parfaite, il faut savoir que les premières plantes de cannabis poussaient naturellement grâce à la lumière du soleil, aux nutriments présents dans le sol, et à l’eau de pluie. Les humains n’avaient alors pas grand chose à faire, si ce n’est de laisser la nature faire son travail, observer les plantes Sativa ou Indica pousser à leur guise jusqu’au moment de la récolte.

La culture outdoor, c’est aussi et surtout des rendements très généreux, en comparaison avec les autres modes de culture. Cela dit, le temps de croissance est assez long. Il faut compter environ 6 mois pour pouvoir récolter les premières plantes. Forcément, cette méthode est la moins coûteuse, puisqu’elle ne nécessite que très peu d’intervention humaine et aucun matériel. Vous n’avez pas besoin de les arroser, ni de modifier la lumière pour passer en période de floraison. Le plus gros point négatif de la culture outdoor, ce sont les aléas climatiques et les insectes qui peuvent rapidement détériorer la qualité des plantes. Même si les bourgeons ne sont pas parfaits et que la qualité finale est moyenne, les fleurs de cannabis cultivées en extérieur possèdent un arôme prononcé, brut et authentique. Autrement dit, vous n’avez pas besoin d’être un cultivateur professionnel pour planter des pieds de cannabis en extérieur, contrairement à la culture en intérieur qui demande un plus grand savoir-faire.

Avantages

  • Faible coût de production
  • Plantes naturellement aromatiques
  • Processus naturel et écologique
  • Rendements généreux pouvant aller de 500 grammes à 1 kilo par pied

Inconvénients

  • Qualité faible à moyenne
  • Croissance très longue pouvant aller de 5 à 8 mois
  • Risques climatiques
  • Risques d’insectes et de maladies

La culture indoor

Mode de fonctionnement

Bien plus récente, la culture indoor est apparue il y a environ un siècle, suite à la prohibition de la culture, de la commercialisation et de la consommation de cannabis. En effet, cette méthode est nettement plus discrète qu’une culture en extérieur, mais ce n’est pas son seul atout. La culture indoor permet de garder le contrôle sur tous les paramètres, de la croissance jusqu’à la floraison. Grâce à ce mode de culture indoor, les producteurs de chanvre peuvent contrôler l’apport en CO2, la lumière artificielle, le taux d’humidité, la température, les nutriments, et le pH. L’idée, c’est de créer l’environnement parfait pour optimiser les rendements et ainsi, obtenir un produit final de qualité supérieure. Du choix de l’engrais jusqu’à la récolte, la culture du cannabis indoor est parfaite pour optimiser vos plants.

Contrairement à la culture outdoor, il n’y a ici aucun risque de perturbations climatiques ni de ravageurs. En revanche, les parasites tels que les pucerons et les acariens peuvent toujours apparaître et ne sont pas faciles à éradiquer. Le plus gros point négatif de ce mode de culture, c’est la consommation d'électricité. Pour remplacer la lumière du soleil, la culture indoor nécessite la mise en place de lumières artificielles (leds, néon, HPS, ou LEC) qui doivent être allumées pendant 12 à 18 heures d’affilée selon le cycle. En fin de compte, la culture indoor constitue un gros investissement financier. Entre le coût du matériel de culture, les factures d’électricité et la main d’œuvre, la culture indoor peut être très onéreuse. C’est pour cette raison que les fleurs issues d’une culture indoor coûtent plus cher.

Bien entendu, cultiver des plantes de marijuana en intérieur est un processus qui demande quelques connaissances techniques plus poussées qu’une simple expérience de jardinage. Rien ne doit être laissé au hasard : la plantation des graines de cannabis, le choix du terreau, les heures d’arrosage, l’observation des trichomes… Cultiver du cannabis en intérieur demande beaucoup de patience et d’investissement. Pour les débutants, il est tout de même possible de choisir des graines féminisées à autofloraison qui offrent une récolte généreuse et qualitative, sans qu’il soit nécessaire de modifier tout un tas de paramètres tels que les cycles lumineux.

Avantages

  • Qualité premium
  • Plus de cannabinoïdes (taux de CBD plus élevés)
  • Fleurs plus savoureuses
  • Parfait contrôle de l’environnement

Inconvénients

  • Factures d'électricité élevées
  • Investissement matériel et financier important
  • Rendements plus faibles qu’en outdoor
  • Méthode peu respectueuse de l’environnement

La culture greenhouse

La culture greenhouse CBD

Mode de fonctionnement

Le parfait compromis entre la culture indoor et la culture outdoor, c’est la culture greenhouse, également appelée culture sous-serre. Ce mode de culture permet de bénéficier de la lumière du soleil, tout en protégeant les plantes des perturbations climatiques et des ravageurs. Les plantes reçoivent les nutriments naturellement présents dans la terre, comme avec la culture outdoor. Une fois la nuit tombée, il est tout à fait possible de reprendre le contrôle avec une lumière artificielle pour optimiser la quantité et la qualité des rendements. Finalement, ce système de culture est plus onéreuse que la culture outdoor, mais plus écologique que la culture indoor. La culture greenhouse est nécessite un espace de culture dédiée et un peu d’investissement, mais elle permet d’obtenir du cannabis thérapeutique naturel de qualité.

Avantages

  • Contrôle de l’environnement
  • Serre protectrice
  • Méthode écologique

Inconvénients

  • Rendements moyens

Quelle est la meilleure méthode pour cultiver du chanvre ?

Il n’y a pas vraiment de meilleure méthode pour cultiver le chanvre, seulement des méthodes différentes. Si vous cherchez une méthode naturelle et écologique pour faire pousser du cannabis, privilégiez la culture outdoor. Si vous êtes exigeant et que vous recherchez une qualité optimale, choisissez la culture indoor. Si vous avez des connaissances techniques en culture intérieure et que vous disposez d’un bel espace de culture, vous pouvez vous pencher vers l’hydroponie. En intérieur, il est également possible d’installer une box de culture pour limiter les odeurs. Et si vous n’avez pas envie d’investir trop d’argent, mais de pouvoir garder un minimum de contrôle, tournez-vous vers la culture greenhouse.

Dans tous les cas, il n’y a pas de mauvaises techniques. Certains producteurs expérimentés et passionnés peuvent produire des merveilles avec très peu de matériel, tandis que certains ne seront pas capables d’en produire un quart avec du matériel haut-de-gamme. Pour cultiver du chanvre, il faut choisir un mode de culture qui correspond à votre budget, à votre espace, et à vos connaissances techniques !

Comment reconnaître le mode de culture d’une fleur de CBD ?

  • Les couleurs : Pour savoir si vos fleurs de CBD sont issues d’une culture indoor ou outdoor, il suffit de regarder attentivement la couleur des bourgeons. Avec la culture outdoor, les bourgeons sont légèrement plus sombres. Vous pouvez également regarder la base de la fleur. Si la tige est marron clair, elle est issue d’une culture outdoor, tout simplement car le soleil tourne autour de la plante. Si la tige est verte ou violette, il s’agit d’une fleur cbd culture indoor.
  • Les cannabinoïdes : Généralement, les plantes cultivées en intérieur sont plus fortes en cannabinoïdes et présentent donc des taux de CBD plus importants. Le fait de pouvoir contrôler tous les paramètres de croissance est idéal pour booster les cannabinoïdes. En parlant de cannabinoïdes, il est important de préciser que peu importe le système de culture choisi, vos plantes de marijuana ne doivent pas contenir plus du 0,2% de THC (tétrahydrocannabinol) lors de la production. Considéré comme une molécule psychoactive illégale, le THC n’est pas autorisé dans les plantations de cannabis françaises.
  • Les terpènes : Les terpènes sont responsables du parfum et des arômes des fleurs de chanvre. Bien souvent, le soleil augmente le taux de terpènes et rend les fleurs cultivées en extérieur plus fortes. Elles ne sont pas nécessairement plus savoureuses, mais plus intenses et plus caractérielles.
  • L’esthétique générale : Visuellement, les bourgeons issus d’une culture outdoor sont grands, aérés et sauvages. Purs produits de la nature, ils sont remplis de petites feuilles. En ce qui concerne les bourgeons issus d’une culture indoor, vous pourrez remarquez un aspect plus soigné et plus esthétique. Les bourgeons sont petits, compacts, et bien colorés.
Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :