78

Le CBD Aide-T-Il À Arrêter La Consommation De Tabac ?

Le tabac est une substance qui court depuis plusieurs millénaires dans toutes les régions du monde et engendre de nombreux problèmes sur la santé des consommateurs. Cette substance addictive, composée de plusieurs éléments chimiques peut détruire des vies, mais pourtant, des millions de personnes ne cessent d’en consommer quotidiennement. Nous allons voir dans cet article, si le CBD permet d’arrêter la consommation de tabac. 

Qu’est-ce que le tabac ? 

C’est un produit qui est très présent dans le quotidien de millions de français et qui peut s’avérer mortel dans certains cas. Le tabac est tout d’abord une plante qui contient de la nicotine. Etonnement, cette plante est de la même famille que la pomme de terre et la tomate. La grande différence, c’est que le tabac contient de la nicotine, qui est une substance très addictive. 

Les fleurs de tabac servent à fabriquer des produits afin d’être consommées : 

  • Tabac à chiquer ; 
  • Tabac séché ; 
  • Cigarettes ; 
  • Cigares ; 
  • Pipes ; 
  • Mélangé à du cannabis pour obtenir un “joint”. 

Lorsqu’il est consommé sous forme de produit à fumer, la fumée du tabac dégage environ 4.000 substances toxiques. De son origine, le tabac était cultivé et considéré comme une herbe sacrée curative auprès des peuples autochtones ou indigènes. Depuis la découverte de ses terres ancestrales lors des expéditions outres-atlantiques, le tabac s’est largement répandu en Europe et dans le reste du monde. En France, son histoire relate de la même période, puisque l’ambassadeur de France envoie de la poudre de tabac à la reine Catherine de Médicis pour traiter les migraines de son fils. 

Lorsque l'ambassadeur envoie cette poudre à la reine, il y associe des vertus thérapeutiques et il s’avère que le traitement a eu beaucoup de succès, puisque le fils de la reine ne souffrait plus de migraines. La suite va sûrement vous donner un indice sur la nature d’une molécule associée au tabac, puisque le succès est tel que le duc de Gise propose de nommer cette plante nicotiane.

Par la suite, de nombreuses personnes attribuent cette plante aux vertus médicinales qui lui sont données, cependant, les effets néfastes du tabac n’étaient pas connus à cette époque.

Actuellement, la majorité du tabac consommé dans le monde est produit et cultivé en Ontario, puis est redirigé dans différents coins du globe grâce à différents transporteurs et distributeurs.

Qui sont les consommateurs de tabac ? 

Il faut savoir que selon les régions du monde, les consommateurs de tabac ne seront pas les mêmes. De plus, il existe de nombreux facteurs de risques qui peuvent pousser un individu à consommer du tabac au cours de sa vie. 

Par exemple, si un jeune grandit dans un milieu où les personnes qui l'entourent fument quotidiennement, alors il pourra facilement devenir fumeur à son tour dans un futur proche ou lointain. Le fait de voir la répétitivité du geste et tous les autres éléments peut pousser certains individus à se sentir curieux auprès de cette substance et de tester à leur tour. Des chocs émotionnels très importants peuvent également jouer dans le début de la consommation, car les personnes cherchent un “refuge” et celui-ci peut en être un. 

En France, nous comptons environ 15 millions de fumeurs quotidiens et occasionnels. Rappelons tout de même que les dégâts sont également présents chez un fumeur occasionnel, comme quelqu’un qui ne fume qu’en soirée ( par les temps qui courent, la consommation de tabac diminue grandement pour ces personnes là ). 

Environ un tiers des personnes de 12 à 75 ans fument quotidiennement ou occasionnellement, ce qui représente environ 33 % de personnes. Si l’on prend une tranche d’âge plus jeune, comme celle qui est comprise entre 18 et 34 ans, environ une personne sur deux fume. Il est également possible de descendre plus bas pour se rendre compte de la popularité de cette substance. Si l’on prend la tranche d’âge de 12 à 14 ans, alors le pourcentage est de 9 %. Concernant la tranche d’âge de 15 à 19 ans, environ 41 % de personnes fument du tabac. 

Il faut savoir également que les jeunes de 12 à 25 ans qui fument quotidiennement, consomment en moyenne 10 cigarettes par jour et certains comportent également une addiction sévère envers la cigarette. 

Outre son côté addictif et très présent au quotidien de certains consommateurs, le tabac représente un grand danger pour ceux qui en consomment et est responsable d’une grande mortalité. 

Différents groupes de consommateurs de tabac ? 

Comme pour les autres addictions, telles que le cannabis, les opiacés ou les jeux de hasard, il existe certains groupes qui semblent plus touchés par la consommation de tabac. Voici un aperçu des différentes catégories prédisposées à consommer du tabac : 

  • Les personnes avec un faible niveau de revenu ; 
  • Les personnes qui consomment du cannabis ; 
  • Les personnes présentant des problèmes de dépendance, comme la dépendance à l’alcool, où 85 % des personnes ayant cette dépendance consomment du tabac ; 
  • Les personnes ayant des problèmes de santé mentale.

Les dangers du tabac sur le corps humain 

Il faut savoir que la fumée du tabac et ce, peu importe le type de tabac ou de cigarette consommé, est et restera toujours aussi nocive pour les poumons. Cela en va de même pour les personnes qui ne consomment pas de tabac, mais qui sont entourées de personnes qui en consomment. Inhaler la fumée augmente le risque d’engendrer des complications sanitaires. 

En France, en 2015, environ 75.000 personnes sont décédées à cause de maladies causées par la consommation de tabac. Cela représente environ 13 % des décès en France lors de cette même année. De plus, le tabac est la première cause de mortalité évitable, ce qui signifie que l’on peut éviter les complications en s’éloignant des fumeurs, ou en ne fumant pas. 

Concernant les maladies recensées, il faut savoir que le tabac provoque plusieurs cancers, comme le cancer des poumons qui est certainement le plus connu et qui apparaît à 80 % de chances, à cause du tabac. Mais de nombreux autres cancers sont liés à la consommation répétée de cette substance : 

  • Cancer de la gorge ; 
  • Cancer de la bouche ; 
  • Cancer des lèvres ; 
  • Cancer du pancréas ; 
  • Cancer du rein ; 
  • Cancer de la vessie ; 
  • Cancer de l’utérus ;
  • Cancer de l'œsophage. 

Il n’existe pas seulement des cancers liés à la consommation de tabac. Il est également possible de retrouver différentes maladies qui sont directement ou indirectement liées à la consommation de tabac. 

Le tabagisme actif est également un important facteur de risque de développer certaines maladies que nous allons voir : 

  • Risque d’infarctus du myocarde ;
  • Risque d’Accidents Vasculaires Cérébraux ; 
  • Risque d’artérite des membres inférieurs ; 
  • Risque d’anévrisme ; 
  • Risque d’hypertension artérielle ; 
  • Risque d’impuissance. 

Il est également possible de développer une BPCO ( Bronchopneumopathie chronique obstructive ) qui est une maladie respiratoire essentiellement causée par le tabagisme actif. Il existe par ailleurs des maladies qui ne sont pas spécifiquement liées au tabagisme, mais qui sont tout de même aggravées par cette substance, comme les gastrites, les ulcères gastro-duodénaux et le diabète de type 2

De nombreux autres risques sont liés au tabagisme comme une altération de l’épiderme ce qui provoque une apparition de rides et de doigts jaunes. Il est possible d’avoir les dents jaunes si l’on fume du tabac, à cause de la fumée et de toutes les substances contenues dedans. Des altérations sont possibles envers les vitamines B et C ainsi qu’envers les fonctions neurologiques, comme la mémoire, la vision et l’audition. 

Chaque année, le tabac tue en moyenne, 6 millions de personnes, ce qui représente une des premières causes de mortalité. Cette matière touche tous les continents et nous connaissons tous, dans notre entourage, une personne qui consomme régulièrement ou occasionnellement du tabac.

Le tabagisme passif, qu’est-ce que c’est ? 

Nous savons tous que les fumeurs sont grandement exposés à tous les risques cités plus haut, mais il faut savoir que de nombreuses personnes qui ne fument pas, peuvent tomber malades si elles ne font pas attention à leurs habitudes, ou si leur entourage est essentiellement composé de fumeurs. 

Le tabagisme passif est un fléau qui est souvent sous-estimé des non fumeurs, puisqu’il suffit d'inhaler la fumée de tabac pour avoir des risques de développer certaines pathologies dans le futur. Il en va de même pour les fœtus qui sont grandement exposés au tabagisme passif, si la mère continue de fumer durant la grossesse. Cela peut entraîner différentes pathologies comme de l'asthme. En 2014, environ 15,5 % des personnes âgées de 15 à 75 ans sont exposées à la fumée de tabac dans leur lieu de domicile ou de travail



Comme il a été dit plus haut, la fumée de tabac contient plus de 4.000 substances toxiques, ce qui est un chiffre conséquent et qui peut provoquer des pathologies graves dans un futur proche ou lointain. Dans la fumée de tabac, nous pouvons retrouver des irritants, des produits toxiques comme le goudron ou le monoxyde de carbone et plus de 50 substances cancérigènes. Vous connaissez sûrement cette phrase de prévention que beaucoup de fumeurs disent : “Le mieux c’est de ne pas commencer”. Cela peut sembler ironique venant de fumeurs, mais c’est essentiellement la vérité, car pour éviter de développer ces pathologies, il vaut mieux ne pas commencer à fumer et ne pas s’exposer aux fumées de tabac. 

Mais depuis peu, le CBD semble aider les fumeurs de tabac à arrêter cette consommation nocive pour leur santé. Nous allons voir comment le CBD diminue la consommation de tabac. 

Le CBD permet-il d’arrêter de fumer ? 

Il faut savoir que la première étude menée sur les effets du CBD et du tabac remonte à 2013. Cette étude menée par l'University College London a proposé à 24 fumeurs d’utiliser un inhalateur dès qu’ils avaient envie d’une cigarette. 

Sur ces 24 participants, la moitié d'entre eux avaient un inhalateur de CBD et l’autre moitié avait un placebo. L’expérience a duré une semaine et les résultats montrent que chez la plupart des participants ayant un inhalateur de CBD, la consommation de cigarette a grandement diminué, de l’ordre de 40 %, tandis que chez les personnes ayant reçu un placebo, la consommation de cigarette n'a pas du tout diminué. 

Il est certain que la durée de l’expérience ne permet pas de donner un avis approfondi, mais les résultats sur une période assez courte, permettent de se rendre compte de la capacité du CBD à faire diminuer la consommation de cigarettes. 

Il faut également savoir que les chercheurs de cette même étude, ont démontré que la consommation de CBD permettait d’agir sur la consommation de tabac sur trois axes principaux : 

  • La dépendance au geste ; 
  • La dépendance physique ; 
  • La dépendance psychologique.

Le CBD et la dépendance au geste 

Comme il est possible de le constater chez de nombreux fumeurs occasionnels ou actifs, le geste devient vite une habitude pour certains d'entre eux. Cela signifie que la sensation de tenir une cigarette entre ses doigts et de le porter à la bouche dans un second temps, pourrait vite devenir une dépendance pour certains. Pour d’autres, il est possible que ce geste ne devienne pas une dépendance. 

Si un fumeur ne peut pas exercer ce geste ou en est empêché par une autre raison, il sera alors contrarié et pourra devenir anxieux. Ce geste provoque les mêmes effets que si un fumeur ne peut pas fumer une cigarette, autrement dit, il ressentira un manque important et pourra l'exprimer de différentes manières. Il est alors possible de voir des anciens fumeurs, maintenir des crayons de la même manière que s’ils continuaient à fumer. 

Le CBD joue aussi son rôle dans cette fonction et dans cette habitude, puisqu’une étude publiée en 2018 et réalisée par la même université de Londres, a permis de démontrer que le CBD pourrait jouer un rôle dans le sevrage de tabac. En effet, en prenant compte des différentes propriétés anxiolytiques de cette molécule, les chercheurs voulaient mettre en avant la capacité du CBD à contrôler l’envie de fumer chez les consommateurs de tabac. 

Ainsi, pour mettre en avant leur expérience, ils ont choisi trente volontaires qui ne souhaitaient pas se sevrer du tabac. Ainsi, ils ont décidé de diviser l’expérience en deux phases. La première consistait à un sevrage nocturne du tabac, et lors de la seconde phase, ils ont pu consommer du tabac avant de dormir. Lors de chaque phase, les volontaires ont consommé 800 mg de CBD afin d’être observés, puis ils ont consommé un placebo et les chercheurs ont également observé les volontaires. 

Les résultats de cette expérience confirment que lors de la consommation de CBD, les sujets ont eu une baisse significative d’envie de fumer, notamment lorsqu'ils étaient exposés à des images de fumeurs, ce qui aurait, en temps normal, accentué leur envie. 

Les e-liquides sont efficaces contre le tabac 

Nous connaissons tous les cigarettes électroniques qui ont eu un grand succès et ont d’ailleurs un énorme succès auprès des anciens consommateurs de tabac. Elles permettent de réduire les risques vu plus haut liés à la consommation de tabac tout en gardant l’apport de nicotine pour le cerveau et en gardant les gestes attribués à la cigarette. 

La cigarette électronique est également idéale pour consommer du CBD sous forme liquide, car elle permet de compenser l’apport de tabac et permet d’éviter de consommer toutes les substances nocives contenues dans le tabac. Les e-liquides sont disponibles en grande quantité et permettent d’avoir plusieurs parfums disponibles afin de satisfaire tous les consommateurs

Bien évidemment, il est possible de trouver des produits de cigarettes électroniques contenant de la nicotine, car elle a été pensée pour réduire la consommation de tabac, tout en gardant l’apport de nicotine dans le cerveau. Il faut savoir que la cigarette électronique représente moins de dangers pour les personnes qui en consomment, car plusieurs points sont différents : 

  • Les substances présentes dans la fumée de tabac et dans le tabac en lui-même, ne sont pas présentes dans la fumée de cigarette électronique, ce qui signifie que les poumons sont moins agressés par certaines substances ;
  • La fumée est également moins élevée en température lors de l’utilisation de la cigarette électronique, car elle est de 60 °C, tandis qu’une cigarette normale contient une fumée de 700 °C, la différence est notable et les risques sur la santé de l’individu sont moindres.

L’utilisation d’une cigarette électronique est tout de même une meilleure manière de recevoir de la nicotine pour le cerveau, tout en limitant les risques liés à ce mode de consommation. Il est possible de développer certaines maladies avec les cigarettes électroniques, bien que les fréquences soient différentes et que les risques soient moins élevés, certains consommateurs développent des maladies identiques à la consommation de cigarette. 

Faut-il consommer du CBD avec le tabac ? 

Beaucoup de personnes consomment du CBD avec du tabac, mais ces deux éléments semblent très différents d’un certain point de vue. Tout d’abord, il faut savoir que la nicotine et le CBD comportent des actions très différentes sur le corps humain et sur le cerveau. 

Par exemple, il faut savoir que le CBD a pour vertu de vous relaxer et la nicotine est une molécule psychoactive et addictive contrairement au CBD. La nicotine comporte également plusieurs effets néfastes sur le corps, comme une accélération du rythme cardiaque et une poussée d'adrénaline importante, tandis que le CBD ne provoque pas ces sentiments puisqu'il permet de relaxer l’esprit et le corps. 

Bien que dans la culture populaire, lorsque l’on consomme du CBD ou du cannabis, nous le consommons avec du tabac, il est inutile de conserver ce mode de consommation. Par exemple, si vous consommez du tabac et du CBD, vous n’aurez pas tous les effets escomptés puisque ces deux molécules s’opposent. Autrement dit, les effets du CBD seront nettement réduits. De plus, si vous souhaitez arrêter le tabac, il est inutile de consommer le CBD en le fumant. 

Il faut retenir que le CBD permet d’apporter à votre cerveau un effet relaxant qui sera plus puissant et plus bénéfique que la nicotine qui rend addictif et provoque des effets psychotropes. 

Différentes méthodes pour arrêter de fumer 

Si l’on oublie quelque temps le CBD, il existe une panoplie de traitements qui sont actuellement distribués auprès des personnes qui ont l’envie d’arrêter de fumer. Par exemple, nous pouvons retrouver : 

  • Les gommes à mâcher ; 
  • Les patchs ; 
  • Les inhalateurs. 

Cependant, ces différentes solutions peuvent présenter des effets secondaires indésirables envers les personnes utilisant ces méthodes. Par exemple, des brûlures, maux d’estomacs, migraines peuvent être ressentis si l’utilisateur abuse de cette méthode. Pour les patchs, nous pouvons retrouver de l'eczéma ou des rougeurs sur les lieux où ils sont situés. 

Il faut également savoir que les méthodes citées plus haut pour lutter contre le tabac, sont également dosées à des doses différentes. Ce qui signifie que si vous utilisez un produit moins dosé en nicotine que la normale, il est possible de ressentir un manque important et cela peut repousser à la consommation de tabac. Il est également possible de ressentir les effets d’un surdosage si vous utilisez un produit fort en nicotine. 

Ainsi, le CBD semble joindre différentes méthodes comme l'acupuncture voire même, l’hypnose, tout en présentant des effets rapides et efficaces sur le long terme.

Néanmoins, avant toute utilisation du CBD ou d’un autre traitement spécialement conçu pour l’apport de nicotine et pour arrêter de fumer, il est tout de même préférable de voir un médecin afin d’établir les dégâts causés sur votre santé s’il y en a, ainsi que de voir quel traitement serait le plus adapté à votre santé et à votre quotidien. Concernant le CBD, parlez-en à votre médecin de famille, il saura vous aiguiller et trouver le meilleur mode de consommation pour vous.

Mais avant de se lancer dans cette lutte contre soi-même, il est important de bien connaître et comprendre les différents produits utilisés pour arrêter de fumer. 

Les produits à base de CBD pour arrêter de fumer

Pour arrêter de fumer grâce au CBD, il est important de connaître les différents produits proposés par les boutiques en ligne ou par les magasins physiques, comme chez 321CBD, où un large choix est possible ! 

Par exemple, il est possible de trouver des fleurs de CBD qui permettent d’apporter une dose de CBD adéquate selon votre envie. Pour les consommer, rien de plus simple, il suffit de les utiliser à l’aide d’un vaporisateur ou inhalateur afin de ressentir tous leurs arômes et d’obtenir un effet très rapide, puisque le CBD va directement aller dans les poumons et donc, dans le sang en quelques minutes

La résine de CBD disponible sur notre boutique, est également un produit phare de l’or vert, car elle permet d’obtenir des effets dans un court laps de temps, ce qui garantit une satisfaction envers ce produit. Pour consommer de la résine de CBD, il est possible de la consommer dans des recettes de cuisine ou en infusion. Bien évidemment, selon votre mode de consommation, les effets seront plus ou moins longs

L’huile de CBD est un excellent atout au quotidien puisqu’elle permet de garantir des effets longs sur la durée. Cependant, il existe deux manières de la consommer qui peuvent jouer un rôle sur les effets et leur durée d’action. Par exemple, la méthode la plus connue et certainement la plus efficace, est la voie sublingual. Celle-ci consiste à consommer l’huile de CBD sous la langue, afin que les molécules de CBD partent dans les muqueuses et puissent agir sans passer par le tube digestif. 

D’un autre côté, nous avons une deuxième méthode, qui consiste simplement à avaler l’huile de CBD une fois mise dans la bouche. Cependant, cette méthode n’est pas la meilleure, car le CBD va passer dans le tube digestif et donc, dans le foie. Autrement dit, l’huile de CBD va subir un effet de premier passage lors de ce passage, à cause des enzymes du foie qui vont attaquer les molécules et donc, diminuer l’efficacité du CBD. 

Les e-liquides de CBD sont également très intéressants, car ils permettent de combler le manque du mouvement et de gérer l’apport de CBD convenablement. De plus, les cigarettes électroniques permettent de garantir des effets rapides, tout comme la fleur de CBD, ce qui est un grand plus pour certains consommateurs.

Tous ces modes de consommation peuvent grandement s’accentuer si vous consommez une dose régulière de CBD à la bonne fréquence et au bon dosage. Par exemple, essayez de maintenir une fréquence et une quantité égale de jour en jour afin d’évaluer les premiers effets, et si les effets ne se font plus ressentir, vous pouvez alors augmenter le dosage ou augmenter la fréquence d’administration.

Les études citées plus haut, n’en sont qu’à leurs débuts et il manque beaucoup d’information avant de pouvoir en tirer une conclusion formelle. Prenez donc le temps d’en parler à votre médecin et à votre entourage afin d’avoir plusieurs avis et de vous renseigner vous-mêmes. 






Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :