AdobeStock_223254056 (1)

Que risque t'on avec le CBD en cas de contrôle de police ?

Le cannabis light doit être dissocié du cannabis classique connu de tous. Les effets provoqués par ces deux produits sont très différents de par leur composition biologique. En France, les produits considérés comme stupéfiants sont listés et clairement identifiés. Quelle est la place du cannabidiol (CBD) sur cette liste ? Le CBD est-il considéré comme étant un stupéfiant et quelles sont les conséquences risquées en cas de contrôle de police ?

En bref, lors d’un contrôle de police en possession de cannabis light, comme le CBD par exemple, vous ne risquez absolument aucune réprimande. Vous avez le droit de posséder du CBD, un produit légal à la consommation en France, à condition qu’il soit homologué et qu’il contienne bien moins de 0,2 % de THC (tétrahydrocannabinol, composant psychoactif du cannabis). C’est le cas des produits vendus par les boutiques en ligne telles que 321 CBD

Mais alors qu’en est-il de la consommation de CBD et des contrôles de police ? C’est là qu’existe une petite nuance. Bien que la plupart des produits de CBD soient indétectables par les tests de police, certains sont susceptibles de provoquer un test positif.

Dans cet article, nous allons revenir sur les types de tests réalisables par la police ou dans les hôpitaux, la détection ou non du CBD dans l’organisme et de ce qui est risqué en cas de contrôle de police sous CBD. Enfin, nous vous conseillerons sur les précautions à prendre lors de votre consommation de CBD.

Le CBD est-il légal en France ?

Une bonne fois pour tout, le CBD est légal à la commercialisation et à la consommation en France sous certaines conditions. La condition principale à savoir est le fait que les produits dérivés du CBD doivent contenir moins de 0,2 % de THC. Aujourd’hui, les boutiques homologuées par l’État ne commercialisent que des produits respectant cette condition (huiles de CBD, fleurs de CBD…). En effet, le CBD n’est pas considéré comme psychotrope et donc dangereux pour la santé. Pour en savoir plus, consultez la liste des produits stupéfiants interdits en France que l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) remet à jour tous les ans.

La France s’est coordonnée aux données partagées par l’Organisation Mondiale de Santé (OMS). Après avoir collecté suffisamment de données scientifiques sur le sujet, l’OMS a retiré le CBD de sa liste de produits à surveiller, indiquant qu’il n’était ni toxique ni nocif pour l’humain.

Tous les produits dérivés du CBD vendus en France sont donc légaux et consommables à votre guise. Vous ne risquez donc rien en cas de contrôle de Police en possession de CBD. 

Mais qu’en est-il en cas de test à la consommation ? Mais le CBD est-il détectable lors d’un test salivaire, urinaire ou encore sanguin ? Que risque-t-on si on est positif ?

Test de dépistage salivaire sous CBD

Le CBD n’est pas recherché (car légal) et donc ne peut pas être détecté avec un test salivaire. Cependant, il y a une nuance dont vous devez prendre connaissance.

Il peut arriver que vous soyez contrôlé par la Police, notamment lors d’un contrôle routier. Si on vous administre un test salivaire pour dépistage, ce test sera adapté à chercher 4 groupes de drogues : le cannabis (ou plutôt sa substance psychotrope appelée THC), la cocaïne, l’héroïne et l’amphétamine. 

En quelques instants, ce test, qui consiste à collecter des particules dans la bouche avec un bâtonnet pour ensuite les analyser, peut déclarer un usager positif. La plupart des produits de CBD n’ayant pas ou très peu de THC dans leur composition, ils ne représentent aucun risque d’être détectés par les tests salivaires de la police ou de la gendarmerie. Vous pouvez donc être tranquille concernant les huiles, les crèmes, les bonbons ou les e-liquides. 

Il existe tout de même un risque d’être testé positif avec les produits fumés, c’est-à-dire si vous avez fumé un joint avec une fleur de CBD contenant un taux élevé de THC. Si la contenance de votre fleur dépassait le seuil de 0,2 % de THC autorisé, vous serez positif. C’est pourquoi il faut bien contrôler ce que vous achetez et confirmer que les produits en question sont légaux aux yeux de la loi en France.

Si vous êtes détecté positif à un test salivaire, la police demandera immédiatement un test urinaire afin de confirmer (ou infirmer) la présence d’une substance illicite dans votre organisme. 

Test urinaire ou sanguin sous CBD

Il faut rappeler que les tests urinaires et sanguins sont très rares. Ils font souvent suite à une suspicion déclenchée par un test salivaire par exemple. Les tests urinaires peuvent détecter des traces de drogues consommées entre 5 et 10 jours avant le test. 

Le test ne peut pas être positif si vous n’avez consommé que du CBD homologué à moins de 0,2 % de THC. Il s’avérera cependant positif si vous avez consommé du THC, même en petite quantité. Il s’agit donc encore une fois de vérifier la qualité des produits que vous consommez.

Risques encourus en cas de contrôle

Vous n’encourez aucun risque à consommer ou posséder du CBD qui respecte les conditions énumérées plus haut. 

Cependant, si vous avez consommer du THC sans le savoir (avec un produit au-dessus du seuil de 0,2 % de THC), vous encourez quelques risques et notamment une forte amende inscrite sur le casier judiciaire. En effet, l’usage de stupéfiants est un délit en France et sera réprimandé. 

Concernant la conduite, l’alcool a un seuil de tolérance accepté, mais les drogues illégales, non. La consommation de THC étant complètement interdite en France, conduire sous THC est illégal et fortement réprimandé par les forces de l’ordre. En règle générale, il n’est pas conseillé de prendre le volant après avoir consommé du CBD (comme cela pourrait l’être après avoir pris un somnifère). 

Précautions à prendre en consommant du CBD

Tout d’abord, assurez-vous que vos produits sont légaux, vendus par des boutiques reconnues comme 321 CBD, et transparentes dans leur communication. En effet, il est important de consommer des produits de qualité, dont la composition est clairement indiquée sur la bouteille ou le sachet, ainsi que le site internet. Un produit de CBD de bonne réputation sera toujours accompagné d’un CA ou CdA (Certificat d’Analyse) qui détermine la qualité et la pureté du produit et fait la liste des composants présents.

Enfin, quoi qu’il arrive, soyez responsables. Si vous sentez que vos facultés normales sont atteintes ou que le produit que vous avez consommé ne produit pas un effet dont vous avez l’habitude, prenez-le temps de vous reposer, ne prenez pas le volant et attendez que cela passe. 

Au final, c’est vous qui serez responsables de vos actes aux yeux de la loi, il est donc recommandé d’agir en conséquence.

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :