Loi Re?publique tche?que chanvre comp

La République Tchèque est sur le point d’autoriser le chanvre industriel à 1% de THC

Accepté en juin 2021, un projet de loi visant à augmenter la limite du taux de THC dans les plants de chanvre industriel à 1%, prévoit d’entrer en vigueur et de devenir une nouvelle loi d’ici janvier 2022. Pour ce faire, elle doit d’abord être signée par le président du pays, Milos Zeman, ainsi qu’être approuvée par le Sénat pour validation définitive. Toutefois, le fait que la date ait déjà été annoncée est de très bon augure pour la suite, selon les experts.

Un assouplissement considérable des règles concernant la teneur en THC dans les produits finis à base de chanvre 

En adoptant cette nouvelle loi faisant passer la quantité de THC autorisée à 1 % dans le chanvre, la République Tchèque s’alignerait avec les Etats-Unis, le Canada et même la Suisse ou encore l’Australie, tout en dépassant largement le futur seuil de l’Union européenne qui a l’intention d’augmenter la limite du THC dans le chanvre d’ici à 2023, à 0,3 %.

Le taux de THC maximal à ne pas dépasser actuellement, qui est de 0,2 %, permet d’obtenir un rendement de 7 % de CBD au maximum, alors que le taux revu à la hausse avec une plante à 1 % de THC, permettrait quant à lui d’avoir un produit qui contient naturellement 30 % de CBD au maximum. Les scientifiques expliquent qu’il faut prendre en compte un ratio de 1/30.

Des mesures encourageantes pour les agriculteurs traditionnels 

En dehors de cela, les produits finis à base de chanvre, qui sont composés à moins de 1 % de THC, ne sont pas considérés comme des substances addictives et ne seraient à ce titre pas concernés par la lutte contre la toxicomanie au sein du pays. Il s’agirait là de produits comme les extraits ou encore les teintures qui pourront alors être disponibles à la vente en République Tchèque.

Cette nouvelle limite est encourageante notamment pour les producteurs de CBD car, une augmentation du taux de THC amène forcément à des niveaux de CBD également plus élevés. De plus, ils auront, grâce à ces nouvelles mesures, moins de risques de dépasser le niveau de THC autorisé avec leurs cultures. Enfin, cela signifie qu’au travers de leur démarche, les parlementaires tchèques sont en passe de contraindre la France à accepter que des produits à base de CBD contenant 1 % de THC soient importés et vendus au sein de l’hexagone.

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :