cbd-cecd-principale

Qu’est-ce qu’une carence clinique en endocannabinoïdes (CECD) et comment y remédier ?

Le terme endocannabinoïde se veut remarquablement complexe et technique. Et pour cause, il renvoie à une pathologie médicale très spécifique. Une pathologie liée à un système de régulation de l’organisme trop peu connu du grand public. Si chacun connaît en effet le système vasculaire, le système immunitaire ou encore le système nerveux, rares sont ceux à avoir entendu parler à ce jour du système endocannabinoïde. Celui-ci n’a été découvert qu’en 1988 suite à des études relatives aux effets du cannabis sur l’organisme.

Très influent pour ce qui est de la régulation biologique d’un être vivant, le système endocannabinoïde, comme tous les systèmes inhérents à l’organisme, est en proie aux pathologies et à l’une d’elles en particulier : la carence clinique en endocannabinoïdes. Cette pathologie est aussi connue sous le nom de CECD et renvoie à un procédé biologique très complexe. En ce sens, la compréhension de ce phénomène médical passe nécessairement par l’acquisition de connaissances liées au système endocannabinoïde. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir ce qu’est une carence en endocannabinoïdes et comment y remédier.

La définition médicale de la carence clinique en endocannabinoïdes

Une CECD, au regard de sa stricte définition médicale, recouvre une observation selon laquelle des récepteurs endocannabinoïdes sont endommagés ou bien manquant. Ce qui nuit considérablement à l’équilibre interne de l’organisme. Cette définition est particulièrement nébuleuse lorsqu’on ignore ce qu’est le système endocannabinoïde (SEC). Pour cela, il convient de se pencher sur ce dernier afin d’en saisir toutes les caractéristiques et ainsi mieux situer les modalités de ses carences éventuelles.

Le système endocannabinoïde et son rôle dans l’organisme

Comme le laisse suggérer son nom, le SEC est un système de régulation interne particulièrement complexe. Il implique en premier lieu l’homéostasie. On dit de l’homéostasie qu’elle permet de maintenir l’équilibre de l’organisme. Cet équilibre débute alors au stade cellulaire. En raison de ses attributions, l’homéostasie a un lien direct sur la régulation de la masse et la température corporelle, de la glycémie ou bien encore du rythme cardiaque. L’homéostasie s’avère essentielle au bon fonctionnement du corps dans son intégralité. Le SEC a donc vocation à entretenir le juste équilibre homéostatique grâce à des mécanismes reposant sur de multiples capteurs endocannabinoïdes.

Comme cela avait été découvert en 1988, chaque cellule est dotée d’un récepteur lié à sa membrane. Ce récepteur réagit alors à l’influence d’un ligand capable de stimuler la cellule liée à son récepteur afin d’accomplir une fonction biologique désignée. De plus, un récepteur baptisé CB1 a été reconnu comme un récepteur cannabinoïde car le ligand qui venait le stimuler provoquait un état d’euphorie lié à la consommation de cannabis.

Au-delà de ce simple effet, les récepteurs du SEC exercent une influence sur tout l’organisme et toutes les fonctions cellulaires. Aussi, une CECD implique tout un nombre de pathologies résultant d’un déséquilibre homéostatique pouvant avoir des conséquences diverses, concernant alors de nombreux organes.

L’origine d’une carence clinique en endocannabinoïdes

Une CECD peut être due à des pathologies génétiques, ce qui est donc une cause interne de la carence. Certains organismes sont en effet dépourvus de récepteurs cannabinoïdes correspondants à une molécule en particulier. Néanmoins, cela ne concerne que des cas très particuliers. La plupart des CECD sont liées à des causes externes à l’organisme, celles-ci pouvant alors être influencées par le comportement de chacun.

En premier lieu, une carence en endocannabinoïdes peut résulter d’un manque de sommeil. L’homéostasie liée au SEC repose sur la régulation d’un équilibre qui nécessite de répondre favorablement aux besoins de l’organisme. En cas d’absence de sommeil, l’organisme est alors perturbé, déséquilibrant ainsi le système homéostatique dont dépend le SEC. Une carence en sommeil peut donc avoir une incidence directe sur un système endocannabinoïde et créer un déséquilibre.

De même que le sommeil répond aux besoins de l’organisme, l’alimentation est primordiale afin de prévenir une CECD. Des enzymes issus d’acides gras peuvent en effet endommager le SEC en perturbant la production naturelle d’endocannabinoïdes. Ce qui, à terme, résulte là encore en un déséquilibre homéostatique pouvant entraîner des troubles de la régulation de différents organes dans le corps.

Les conséquences médicales d’une carence clinique en endocannabinoïdes

Une CECD n’est pas nécessairement facile à déterminer au regard de ses symptômes car ceux-ci apparaissent parfois comme anodins, pouvant être liés à d’autres pathologies. Parmi ces symptômes principaux, on dénombre en premier lieu une migraine.

Une migraine n’a rien d’alarmant et peut être occasionnée par diverses maladies, la plupart étant d’ailleurs bénignes. Toutefois, les migraines sont directement liées à l’anandamide ; un endocannabinoïde exerçant une influence directe sur l’émission de sérotonine dans l’organisme. Or, une homéostasie déséquilibrée, en privant l’organisme de sérotonine, implique l’arrivée de migraines parfois persistantes jusqu’à ce que la CECD ait été rééquilibrée par l’organisme.

Une carence clinique en endocannabinoïdes peut aussi résulter en un syndrome du côlon irritable, aussi appelé SCI. Comme pour la migraine, la SCI se traduit par des symptômes anodins pouvant connaître de multiples causes. En effet, le syndrome du côlon irritable entraîne des douleurs intestinales, celles-ci étant alors liées au stress et non pas à l’alimentation.

La fibromyalgie constitue une autre des conséquences liées à une CECD. Celle-ci se manifeste de différentes manières, qu’il s’agisse de fatigues chroniques ou bien encore des douleurs constantes entre autres crampes intestinales. En principe, le SEC est chargé de réguler et équilibrer les seuils nocicepteurs chargés de détecter et transmettre la douleur. Si celui-ci est perturbé par une carence, alors une fibromyalgie est susceptible de s’installer, nécessitant alors d’être soignée afin d’apaiser les douleurs.

Il faut noter qu’on attribue certains cas d’Alzheimer et de Parkinson à une CECD. Toutefois, en l’absence d’études suffisamment concluantes sur le sujet, il est encore à ce jour impossible de délibérer sur la véracité de l’incidence.

Les solutions contre les carences cliniques en endocannabinoïdes

Bien entendu, il existe des moyens d’apaiser les CECD. En découvrant comment fonctionnaient les récepteurs endocannabinoïdes, il fut alors possible de déterminer les molécules à même d’agir favorablement sur ces derniers. Dès 1988, en travaillant sur les effets du cannabis sur l’organisme, on observa que certaines de ses propriétés avaient une incidence bénéfique sur le SEC.

Le CBD au secours de la carence clinique en endocannabinoïdes

S’il a été effectivement reconnu que le sport et le fait de travailler dans un environnement moins stressant aidait à lutter contre les CECD, il existe aussi un remède naturel tout trouvé. Celui-ci agit positivement sur l’homéostasie de par ses simples propriétés. En effet, le CBD peut agir favorablement sur vos récepteurs endocannabinoïdes, quel que soit son mode d’administration.

La molécule de CBD contribue à activer les récepteurs CB1 et CB2 du SEC lorsque ceux-ci ont été sujets à une carence afin de leur attribuer leur rôle cellulaire. Qui plus est, le CBD favorise la diffusion de l’anandamide parmi les récepteurs. Ce qui permet de prévenir ou bien de guérir des migraines entre autres pathologies associées à une CECD.

Les propriétés anxiolytiques du CBD agissent alors sur le système endocannabinoïde et cela, grâce à leurs particularités anti-stress mais aussi anti-inflammatoires, permettant ainsi d’apaiser tous les symptômes potentiels d’une CECD. Le système endocannabinoïde a été découvert grâce aux travaux portant sur le cannabis, alors quoi de plus logique de s’en remettre au CBD comme le remède le mieux trouvé aux carences qui pourraient le concerner ?

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :