cbd-addiction-principale

Les plantes pour lutter contre les addictions : se sevrer naturellement

À chaque nouveau début d’année, nous sommes nombreux à prendre de bonnes résolutions dans différents domaines, tels que le travail ou la santé. Cependant, lorsqu’il s’agit d’arrêter de boire de l’alcool, de fumer, de faire des régimes ou de sortir de toutes sortes d’addictions comportementales, il faut avant tout être sûr de bien s’entourer et d’avoir les armes nécessaires pour réussir. En effet, après une analyse précise de ses motivations et conduites douteuses, il faut établir un plan d’action. Certaines astuces naturelles pourront également être d’une grande aide dans une période de sevrage, en permettant parfois de compenser certains manques, quels qu’ils soient et à apaiser l’esprit. Et oui, il existe aujourd’hui notamment des plantes dont les propriétés vous permettront de vous sevrer par vous-même de vos mauvaises habitudes…

Limiter les compulsions grâce à la valériane

La valériane est une super plante sédative du système nerveux central, capable de limiter les spasmes. Par exemple, en cas d’arrêt du tabac, elle permet de lutter contre la nervosité et freine les tendances compulsives en rapport avec l’alimentation. De plus, elle possède un effet modérateur de l’appétit.

Rester zen et protéger son foie avec le kudzu

Originaire d’Asie du sud-est, le kudzu est une plante très présente en Inde, au Japon et en Chine, constituée principalement d’isoflavones, qui lui confièrent des propriétés relaxantes et apaisantes. Également pourvue de saponosides, elle possède d’excellentes vertus hépato-protectrices, de même que des phytostérols et permet de réguler le transit. Le kudzu est largement préconisé en tant que remède naturel contre l’excès d’alcool et lutte contre le stress oxydatif engendré par la consommation de cigarettes et de boissons alcoolisées. Pour finir, elle stimule l’action de diverses enzymes jouant un rôle dans le nettoyage du corps humain.

Se détendre et vaincre sa dépendance avec la passiflore

Donnant naissance au fruit de la passion, la passiflore est une plante médicinale qui peut calmer les états d’excitation nerveuse surtout lorsque ces derniers sont accompagnés de tensions musculaires. Combinée à d’autres médicaments, elle est spécifiquement employée dans les cas de sevrage des addictions aux opiacés, aux benzodiazépines, à la nicotine et à l’alcool.

Se défaire du tabac avec l’huile essentielle de sassafras

Aussi appelé « laurier des Iroquois », le sassafras est un arbre qui pousse majoritairement en Asie mais également en Amérique du nord et du sud. Ses propriétés médicinales reconnues lui valent d’être principalement utilisé sous forme d’huile essentielle dans le cadre du sevrage tabagique. On en dilue alors quelques gouttes dans de l’huile végétale d’amande douce que l’on applique en massage sur l’intérieur des poignets et au niveau du plexus solaire. À utiliser en synergie avec l’huile essentielle de géranium rosat.

Dire adieu à l’anxiété avec l’aubépine

Si vous êtes sujet aux angoisses ou au stress et que vos crises se manifestent notamment par des troubles cardiaques, tels que de la tachycardie, de l’arythmie etc., tournez-vous vers l’aubépine. Vous pouvez la consommer sous forme de bourgeons.

Agir directement sur son système nerveux en consommant de la verveine

En tant que plante qui agit sur le système nerveux, la verveine permet de détendre aussi bien le corps tout entier, que l’esprit mais ce n’est pas tout puisqu’elle est également antispasmodique et capable de soulager les toux nerveuses. Elle est par conséquent une aide précieuse en cas de lutte contre la dépendance au tabac. Enfin, elle peut aider à l’endormissement et à amenuiser l’agitation ressentie en période de sevrage. Le sommeil se trouve plus facilement et il est aussi plus réparateur.

Se détofixier et gagner en énergie par la complémentation en spiruline

La spiruline est une algue considérée comme un super-aliment puisqu’elle est riche en acides aminés, minéraux et vitamines. Toutefois, il faut être prudent lorsque l’on décide de se supplémenter car un excès risquerait d’avoir l’effet inverse en conduisant à une déminéralisation de l’organisme, ce qui entrainerait à terme à des carences ! La spiruline donne de l’énergie et contribue à l’évacuation naturelle des toxines du corps.

Avoir le moral au beau fixe avec le millepertuis

Le millepertuis est une plante qui connaît un grand succès en phytothérapie lorsqu’il s’agit de traiter la dépression modérée et passagère en raison des principes actifs qu’elle renferme. En effet, ces derniers sont réputés pour stimuler la production de certaines hormones, comme la dopamine, la sérotonine et la noradrénaline. En plus de cela, selon des études réalisées en laboratoire, le millepertuis s’est révélé efficace pour vaincre l’addiction à la nicotine.

Régénérer son foie et améliorer sa digestion avec les compléments à base de chardon-marie

En tant que puissant détoxifiant du foie, le chardon-marie permet de désengorger et de nettoyer cet organe essentiel, mis à mal dans les problèmes d’addiction à diverses substances. Il est effectivement chargé d’absorber les matières toxiques ainsi que les déchets de l’organisme afin que ceux-ci ne se retrouvent pas dans notre sang. À ce titre, l’OMS reconnaît le chardon-marie comme « traitement complémentaire valable des hépatites aigües et chroniques, provoquées par l’abus d’alcool, de certains médicaments et de substances toxiques. » C’est entre autre un bon allié pour les personnes souffrant de stéatose hépatique etc.

Arrêter de fumer sans prendre de poids grâce à la stevia

De la famille des chrysanthèmes, la stevia est une plante originaire du Paraguay, capable de bloquer les signaux envoyés par le cerveau. Elle peut aussi libérer des addictions, comme la dépendance au tabac. En Allemagne, une étude récente a dévoilé que la stevia pouvait réellement aider les gens à se sevrer de la nicotine. Elle est également connue pour être un parfait édulcorant, avec le gros avantage de ne pas faire prendre de poids à l’arrêt de la cigarette.

Le CBD contre l’addiction au THC, à la nicotine, à l’alcool et aux opiacés

D’après plusieurs études, dont une menée en 2013, le CBD aurait le potentiel de neutraliser les effets du THC en inhibant les symptômes paranoïaques qu’il provoque, tout en réduisant les symptômes psychotiques. Le cannabidiol interagit avec les récepteurs de l’organisme pour réduire la capacité du THC à se fixer et bloque donc une partie de son activité. Il contribue aussi au sevrage du cannabis en diminuant l’anxiété qui en découle et en améliorant la qualité du sommeil.

Le tabac et l’alcool sont de réels fléaux qui provoquent à eux seuls, respectivement, 75 000 et 45 000 morts par an, en France. Le CBD pourrait alors quant à lui aider à combattre ces dépendances ainsi que leurs effets dévastateurs, en protégeant les cellules de notre organisme, grâce à l’autophagie. Ce processus favorise la régénérescence cellulaire. En période de sevrage, le cannabidiol aide à diminuer progressivement la quantité d’alcool consommé ainsi que les risques de rechute, en améliorant le sommeil et en luttant contre l’insomnie, parmi d’autres choses.

Concernant la dépendance à la nicotine, les effets relaxants du CBD calme l’irritabilité liée à l’arrêt de la cigarette. Il réduit également le manque en agissant sur l’anandamide et provoquant ainsi un sentiment de satiété psychologique, amenant à la diminution de l’envie de fumer et du plaisir qui y est associé.

Finalement, les bienfaits du CBD peuvent également permettre de se sevrer des opiacés en rétablissant l’équilibre de nos récepteurs opioïdes, d’après une étude de 2006. Les opiacés sont des antidouleurs puissants, particulièrement addictifs, au vue de leur composition à base de morphine et de codéine. Le problème est que l’addiction à cette substance, en plus de créer une accoutumance, entraine de l’anxiété, de l’irritabilité, des douleurs musculaires et osseuses ainsi que de l’agitation etc. Plus tard, en 2019, on découvre que le cannabidiol contribuerait à réduire le manque dû au sevrage en contrecarrant les effets positifs des opiacés.

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :