e?tude israel canna med autisme comp

L’huile de cannabis serait efficace pour traiter l’autisme selon une nouvelle étude israélienne

Une étude récente menée par des scientifiques israéliens a démontré que des produits à base de cannabis pouvaient permettre à des souris souffrant d’autisme, non seulement de devenir plus sociables mais également moins enclines à des comportements obsessionnels, typiques de la maladie. Il faut savoir que l’autisme est un trouble du neurodéveloppement et non une maladie mentale. Ces dernières informations ont été rendues publiques par un communiqué de l’université de Tel Aviv et publiées dans la revue scientifique intitulée Translational Psychology.

Approfondissement des connaissances sur le traitement de l’autisme par le cannabis thérapeutique : deux cannabinoïdes sur le banc d’essai

Cette étude est l’une des premières à réellement envisager le rôle du cannabis médical dans le traitement de l’autisme et ses conclusions sont très claires : l’huile de cannabis médicinal s’avère bel et bien performante pour réduire de manière importante les symptômes classiques de l’autisme.

L’équipe chargée de mener cette étude était composée de neurologues de l’Université de Tel-Aviv et dirigée par le Professeur Daniel Offen. Ce dernier, issu de la faculté de médecine Sackler, avait réussi, lors de ses expérimentations, à soigner avec succès les symptômes des animaux modèles, grâce à de l’huile de cannabis médical. Les chercheurs ont alors pu constater qu’un traitement à base de cette plante améliorait à la fois les marqueurs biochimiques de la pathologie et le comportement de ceux qui en sont atteints. 

Ces résultats sont en passe de modifier la manière dont le cannabis est utilisé dans le domaine du traitement des personnes souffrant d’autisme, en ouvrant la porte à nouvelles opportunités. Selon les chercheurs, le mauvais composé de la plante est actuellement utilisé dans le cadre du soulagement des souffrances liées à ce trouble.

Le Professeur Shani Poleg, ayant mené conjointement l’étude avec le Professeur Daniel Offen, a déclaré que les études en cours à l’heure actuelle ne se concentrent pas suffisamment sur les caractéristiques distinctes de tous les composés du cannabis ainsi que leur niveau d’efficacité à amenuiser les souffrances des personnes malades. En effet, la plante de cannabis est pourvue de nombreux cannabinoïdes, dont le CBD et le THC. Ce serait le tetrahydrocannabinol qui, administré sous forme d’huile de cannabis, donnerait lieu aux changements les plus efficaces et significatifs sur le long terme.

 

Des bénéfices renforcés par l’effet d’entourage ?  

Si le CBD, seul, semble peu contribuer aux améliorations observées sur le comportement des animaux modèles, la synergie des cannabinoïdes THC et CBD a, quant à elle, provoqué un véritable changement à ce niveau, d’après les tests comportementaux réalisés après traitement avec une huile de cannabis contenant des petites quantités de THC.

Cependant, aucun effet à long terme n’a pour l’instant pu être observé sur les scores aux tests cognitifs et émotionnels. Par conséquent, bien que les résultats de cette étude préliminaire aient été approuvés et reconnus par d’autres équipes de recherche internationales, ils ne doivent pas encore être considérés comme un conseil de traitement.

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :