iStock-1312959234

420, qu’est-ce que cela signifie pour les consommateurs de cannabis ?

Le 20 avril, également connu sous le nom de 4/20, est une journée très importante pour la communauté des consommateurs de cannabis. Le moment 16h20 est considéré comme le moment optimal pour fumer de la marijuana, et les endroits où la consommation de cette drogue est tolérée sont souvent étiquetés comme étant "amicaux" pour le 420. En fait, le terme "420" a même été ajouté au dictionnaire Oxford de la langue anglaise, où il est utilisé pour décrire l'acte de fumer du cannabis.

Mais d'où tout cela vient-il ? Comment le 420 est-il devenu un phénomène international ? C’est ce que nous vous invitons à découvrir dans cet article.

L’histoire du 420

L'histoire commence en Californie au début des années 1970 lorsqu'un groupe d'élèves du secondaire connu sous le nom de « The Waldos », en référence au mur sur lequel les membres s’adossent, reçoit d'excellentes nouvelles. Deux de "The Waldos", Steve Capper et Dave Reddix, se sont arrêtés au podcast "The Criminals" en avril 2017 pour raconter comment une blague entre deux lycéens de San Rafael s'est propagée dans le monde entier.

Capper racontait qu’il était assis sur leur lieu de rencontre, vers le mur dont ils tiennent leur surnom, et que son ami lui a confié que son frère, qui était officier de la garde côtière, cultivait de la marijuana. L'ami a dit que ce dernier avait peur de se faire attraper par son commandant, alors il a abandonné la planque dans la forêt près de la station des garde-côtes de Point Reyes. L'ami de Capper lui a dessiné une carte, qu'il a montré au reste des Waldos.

« Nous étions des adolescents, et c'était de l'herbe gratuite » avait déclaré Reddix lors du podcast. En racontant que lui et ses potes ont décidé de se rencontrer près d'une statue de Louis Pasteur sur le campus de leur lycée à 16h20 pour commencer à chercher la marijuana.

Les Waldos se retrouveraient à 16h20 chaque jour pour continuer la recherche, même s'ils admettent, plus de quarante ans plus tard, qu'ils n'ont jamais trouvé la cachette mythique. En revanche, le « 16h20 », l’heure de rencontre est restée et est devenue le terme d'argot du groupe pour fumer de la marijuana.

Au fur et à mesure que leur groupe d'amis s'agrandit, de plus en plus de personnes au sein de leur cercle social adoptent le terme pour leurs propres activités de consommation de marijuana. Des années plus tard, ils voient le fameux "420" gravé sur des bancs de parc et peint à la bombe sur des ponts.

« 420 » décolle grâce au groupe The Grateful Dead

Ce n'est que lorsque le frère de Reddix a présenté le terme à son ami Phil Lesh, qui se trouvait être le bassiste des Grateful Dead, que le terme a vraiment pris son envol. Selon Reddix, ce qui a commencé comme un petit code privé, une blague secrète, s'est transformé en un phénomène mondial.

Capper et Reddix disent avoir une preuve physique réelle que "The Waldos" a inventé le terme. « Nous gardons les preuves enfermées dans un coffre-fort à San Francisco » déclaré Capper.

La preuve, selon Phoebe Judge, animatrice de "The Criminals", est une coupure de presse d'un journal du lycée de San Rafael datant de 1974. L'un des "The Waldos", lorsqu'on lui a posé une question sur ses meilleurs conseils pour la promotion, a simplement répondu “420”.

Comment le 420 est-il célébré ?

Alors qu'il a commencé aux États-Unis, 420 est devenu une célébration observée partout dans le monde. En plus de la consommation généralisée de cannabis qui se produit le 20 avril, plusieurs événements ont également lieu pour marquer l'occasion.

420 cannabis signification

La légalisation du cannabis évolue 4/20

La signification du 4/20 varie d'une personne à l'autre. Certaines personnes veulent juste consommer du cannabis et s'amuser. D'autres voient le jour comme un moment pour faire pression pour la légalisation, ou célébrer la légalisation maintenant que davantage d'États l'ont adoptée et qu'elle a l'opinion populaire derrière elle.

Dans les années 1970, 4/20 faisait partie d'un petit mouvement de contre-culture qui a adopté la marijuana comme symbole pour protester contre des problèmes systémiques plus larges aux États-Unis, comme les guerres à l'étranger et le pouvoir des entreprises en Amérique.

Ces dernières années, les militants de la légalisation de la marijuana ont tenté d'apporter un aspect plus formel à la célébration, la présentant comme un moment pour faire avancer leur agenda politique. Les organisateurs du rassemblement de Denver en 2014, au cours de la première année où les ventes de marijuana étaient légales dans l'État, ont publié une déclaration comparant la bataille pour la marijuana légale à « l’époque où les Juifs ont fui l'esclavage en Égypte ». Un moment commémoré lors des célébrations de la Pâque.

4/20 devient un événement commercial

À l'origine, 4/20 était une fête contre-culturelle pour protester, au moins en partie, contre les stigmates sociaux et juridiques contre la marijuana. La légalisation de la marijuana va à l'encontre de cet objectif. Alors que les grandes entreprises et les sociétés commencent à se développer, à vendre et à commercialiser du CBD, la marijuana perd son statut de symbole de la contre-culture cela pourrait mettre fin au 4/20 traditionnel et contre-culturel.

Des entreprises comme Invest in Cannabis admettent maintenant qu'elles profitent déjà des vacances comme une autre occasion de promouvoir l'industrie et ses produits tout comme la bière et d'autres sociétés d'alcool le font maintenant avec la Saint-Patrick.

que veut dire 420

Le changement de 4/20 et le changement du cannabis

Le passage en 4/20 d'une fête contre-culturelle à une fête plus corporative montre à quel point la légalisation change la marijuana.

Pour de nombreux législateurs, c'est un signe de leur succès. Les campagnes de légalisation adoptent souvent le slogan « réglementer la marijuana comme l'alcool ». Que cela se produise réellement alors que l'industrie du cannabis prend une forme similaire à l'industrie de l'alcool est un signe que les légalisations sont en train de gagner.

Pour certains experts en politique des drogues et législateurs, c'est une cause d'inquiétude. La grande préoccupation est qu'une grande industrie de la marijuana, comme les industries du tabac et de l'alcool, commercialisera de manière irresponsable sa drogue auprès des enfants ou des utilisateurs qui en consomment déjà de manière excessive. Et cela, sans se soucier de la santé et de la sécurité publiques plutôt que du désir de profit.

À cette fin, de nombreux experts en matière de politique en matière de drogue considèrent l'alcool comme un avertissement, et non comme quelque chose à admirer et à suivre pour les autres drogues. Pendant des décennies, les grands alcools ont réussi à faire pression sur les législateurs pour bloquer les augmentations de taxes et les réglementations sur l'alcool, tout en commercialisant son produit comme amusant et sexy dans des programmes télévisés, tels que le Super Bowl, qui sont vus par des millions d'Américains, y compris des enfants. Pendant ce temps, l'alcool est lié à 88 000 décès chaque année aux États-Unis.

Le 420 dans la musique, les films et la télévision

Son influence dans la musique :

La musique a été un élément clé dans la diffusion de la signification du 420 dans la culture du cannabis. Depuis des décennies, de nombreux artistes ont mentionné le 420 dans leurs chansons, contribuant ainsi à populariser ce terme auprès des fumeurs de cannabis.

Bob Marley, l'un des plus grands noms de la musique reggae, est probablement l'un des premiers à avoir popularisé le 420 dans ses chansons. Dans sa chanson "Kaya", il mentionne le "four twenty" comme une heure à laquelle il aime fumer de la marijuana. Cypress Hill, un groupe de rap californien, est également connu pour ses références constantes au 420 dans ses chansons. Leur album "Black Sunday" contient même une chanson intitulée "Hits from the Bong", dans laquelle ils chantent "It's 4:20, gotta minute?".

Snoop Dogg, l'un des artistes les plus connus de la scène hip-hop, est également associé au 420. Il a été l'un des premiers à populariser l'utilisation du 420 comme code pour la consommation de cannabis. Dans ses chansons, il mentionne souvent le 420, comme dans sa chanson "California Roll" où il chante "It's 4:20, baby, I need a refill".

D'autres artistes tels que Willie Nelson, Afroman et Redman ont également contribué à la popularisation du 420 dans la musique. En somme, le 420 est devenu un élément important de la culture musicale associée à la consommation de cannabis, et continue de l'être aujourd'hui.

Son influence au cinéma :

Le 420 est également présent dans l'industrie du cinéma, avec de nombreuses références dans des films et des documentaires liés à la culture du cannabis.

Le film "Pineapple Express" est probablement l'un des exemples les plus connus de l'utilisation du 420 dans le cinéma. Dans le film, le personnage principal, interprété par Seth Rogen, utilise le terme 420 pour désigner une variété de cannabis de haute qualité. Le film a été largement salué pour son humour décalé et son utilisation astucieuse de la culture du cannabis.

De nombreux autres films ont également utilisé le 420 comme élément clé de l'intrigue ou simplement pour ajouter une touche d'humour. Par exemple, dans le film "Friday", le personnage interprété par Ice Cube fume de l'herbe avec ses amis tous les vendredis soir à 4h20. Dans le film "Up in Smoke", qui est considéré comme l'un des premiers films à mettre en scène la culture du cannabis, le 420 est mentionné à plusieurs reprises.

Le 420 a également été un élément récurrent dans les documentaires sur la culture du cannabis. Dans le documentaire "Super High Me", le comédien Doug Benson a fumé de la marijuana tous les jours pendant 30 jours et a comparé les effets sur sa vie et sa santé avant et après cette expérience. Dans le documentaire "The Culture High", les réalisateurs ont exploré les différentes facettes de la culture du cannabis, y compris l'utilisation du terme 420.

En somme, le 420 est un élément important de la culture du cannabis dans l'industrie du cinéma, que ce soit dans des films de fiction ou des documentaires. Il est souvent utilisé pour ajouter de l'humour ou comme élément clé de l'intrigue, contribuant ainsi à populariser le terme auprès d'un public plus large.

Son influence à la télévision :

Le 420 a également été présent dans de nombreuses émissions de télévision, notamment celles qui abordent la culture du cannabis ou les thèmes liés à la consommation de marijuana.

L'émission "Weeds" est probablement l'un des exemples les plus connus de l'utilisation du 420 dans la télévision. Dans la série, le personnage principal, joué par Mary-Louise Parker, vend de la marijuana pour subvenir aux besoins de sa famille. Le 420 est mentionné à plusieurs reprises dans la série, notamment lorsqu'un personnage parle de "la fête du 420" et lorsqu'un autre personnage utilise le terme pour désigner un code pour la livraison de marijuana.

D'autres émissions, telles que "Broad City" et "Workaholics", ont également utilisé le 420 comme élément clé de l'intrigue ou simplement pour ajouter une touche d'humour. Dans l'épisode de "Broad City" intitulé "420", les personnages principaux passent la journée à fumer de la marijuana et à essayer de trouver un billet pour un concert de Lil Wayne. Dans un épisode de "Workaholics", les personnages font une blague sur le 420 en utilisant le terme "21 avril" comme code pour la consommation de marijuana.

En somme, le 420 est également un élément important de la culture du cannabis dans l'industrie de la télévision. Il est souvent utilisé pour ajouter de l'humour ou comme élément clé de l'intrigue, contribuant ainsi à populariser le terme auprès d'un public plus large.

Différentes théories sur son origine

On vous a donné la version officielle de la signification du 420 comme étant un code pour se retrouver et fumer de la marijuana à 16h20, mais il existe plusieurs autres théories sur son origine dans la culture populaire. Voici quelques-unes des théories les plus courantes :

La théorie de la police

La théorie de la police suggère que le terme 420 a été créé par la police californienne pour signaler une activité liée à la drogue. Selon cette théorie, les officiers de police auraient utilisé le code 420 lorsqu'ils découvraient des consommateurs de marijuana ou des points de vente de drogue pendant leurs patrouilles.

Certains affirment que le code a été utilisé pour la première fois par un groupe d'officiers de police de San Rafael, en Californie, dans les années 1970. Les officiers utilisaient le terme 420 pour désigner les appels à la radio relatifs à la marijuana ou pour signaler la présence de fumeurs de marijuana.

La théorie de la police suggère que les consommateurs de marijuana ont ensuite adopté le terme pour se moquer des autorités. Les consommateurs ont commencé à utiliser le code 420 pour se parler discrètement de marijuana en présence de la police, ou pour organiser des rassemblements pour fumer de la marijuana en évitant les autorités.

Cependant, il est important de noter que cette théorie n'a pas été prouvée et que certaines personnes la considèrent comme peu probable. Il n'y a pas de preuve concrète que les officiers de police n'aient jamais utilisé le terme 420 comme code radio pour signaler une activité liée à la drogue.

La théorie de la culture du cannabis

Certains pensent que le terme 420 est lié à la culture du cannabis en général. Les nombres 4, 2 et 0 seraient associés à la marijuana, par exemple, en référence aux quatre-vingts cannabinoïdes différents que l'on trouve dans la plante, aux deux principaux cannabinoïdes psychoactifs (THC et CBD) et au zéro pour cent de THC dans certaines variétés de marijuana.

La théorie de la date de la mort de Bob Marley

La théorie de la date de la mort de Bob Marley est une autre explication possible de l'origine du terme 420. Certains fans de Bob Marley croient que le 420 fait référence à la date de sa mort, le 20 avril 1981. Selon cette théorie, les fans de Marley se seraient réunis chaque année le 20 avril pour commémorer sa mort en fumant de la marijuana.

Bob Marley était un fervent défenseur de la marijuana, la considérant comme une plante sacrée. Il a souvent été photographié fumant des joints et a écrit de nombreuses chansons sur la marijuana, ce qui lui a valu une grande popularité auprès des consommateurs de cette drogue.

Bien que la théorie de la date de la mort de Bob Marley soit largement répandue, elle est controversée. Certains affirment que la date de la mort de Marley est en réalité le 11 mai, et non le 20 avril, ce qui discrédite cette théorie.

En outre, il est peu probable que le terme 420 ait été utilisé dès les années 1980 pour commémorer la mort de Bob Marley, puisqu'il est plus communément associé à une heure de la journée plutôt qu'à une date spécifique.

La théorie du groupe de rock Grateful Dead

Une autre théorie de l'origine du terme 420 implique le groupe de rock Grateful Dead. Selon cette théorie, les membres du groupe et leurs fans utilisaient le code pour se retrouver et fumer de la marijuana lors de leurs concerts.

Grateful Dead était connu pour sa relation étroite avec la marijuana. Le groupe avait souvent des plants de cannabis sur scène, et les membres étaient des défenseurs actifs de sa légalisation. Il n'est donc pas surprenant que les fans de Grateful Dead aient pu utiliser un code secret pour se rencontrer et consommer de la drogue ensemble.

La théorie selon laquelle Grateful Dead est à l'origine du terme 420 est appuyée par le fait que le groupe a connu son apogée dans les années 1970, à peu près à la même époque où le terme est apparu pour la première fois dans la culture populaire. En outre, de nombreux fans de Grateful Dead étaient également des étudiants de l'université de San Rafael, le lieu de naissance présumé du terme 420.

Cependant, comme pour les autres théories sur l'origine du 420, il n'y a pas de preuve concrète que Grateful Dead est responsable de l'utilisation du terme. En fin de compte, la théorie du groupe de rock Grateful Dead reste une supposition plausible, mais elle n'a pas été confirmée.

Les produits que nous vous conseillons
  • Fleur CBD Nina Limone 9,3%
    (89 avis)
    Fleurs CBD

    Fleur CBD Nina Limone Outdoor (9,3 %)

    à partir de 2,57 € / gramme
  • CBD Swiss Tsunami 19,3%
    (124 avis)
    Fleurs CBD

    Fleur CBD Swiss Tsunami Greenhouse (19,3 %)

    à partir de 3,18 € / gramme
  • Fleur CBD Ringo's Gift 24,7%
    (315 avis)
    Fleurs CBD

    Fleur CBD Ringo's Gift Indoor (24,7 %)

    à partir de 3,66 € / gramme
  • Fleurs CBG Alpine White 9,5%
    Fleurs CBD

    Fleur CBG Alpine White (9,5 %)

    à partir de 3,62 € / gramme
Pelin YILDIZ, autrice psycho et voyage
Publié par : Pelin, autrice psychologie, santé et voyage

Diplômée en psychologie et lettres à Paris, Pelin écrit sur les sujets qui la passionne : santé, psychologie, voyage, lifestyle... Ces dix dernières années, elle a été publiée dans la presse française et internationale, dans plus d’une dizaine d'ouvrages Gallimard et des blogs spécialisés. Retrouvez là sur son compte Twitter @jesuispelin

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Total produits :
Frais de port :
Offerts
Total TTC :
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Poursuivre ses achats