40

Combien de temps votre organisme met-il pour éliminer le CBD ?

L'utilisation croissante du CBD a suscité de nombreuses interrogations quant à sa durée de présence dans notre organisme. Combien de temps faut-il réellement à notre corps pour éliminer le CBD ?

Dans cet article, nous plongeons dans les mécanismes de métabolisme du CBD et les facteurs qui influencent son élimination. En comprenant ces éléments, vous serez en mesure de prendre des décisions éclairées quant à votre consommation de CBD et de mieux anticiper les tests de dépistage.

Rejoignez-nous pour explorer la durée approximative d'élimination du CBD, les différences individuelles, et bien plus encore. Découvrez comment mieux comprendre le temps nécessaire à votre organisme pour éliminer le CBD.

achat fleur cannabidiol

En effet, le temps d’absorption et d’élimination du CBD dépend de la quantité que vous avez consommée, du taux de CBD, du mode d’administration, de votre poids, et de votre métabolisme. Même lorsque les effets se sont dissipés, le CBD est toujours présent dans votre organisme, mais la durée varie grandement d’un individu à un autre.

De ce fait, la même quantité de CBD et le même mode d’administration peuvent donner des résultats différents sur chaque personne. Quoi qu’il en soit, vous désirez savoir combien de temps le CBD reste-t-il dans votre organisme. Vous comptez faire une pause, changer de mode de consommation ou augmenter les doses, et vous aimeriez comprendre le processus d’élimination du CBD. Toutes les réponses à vos questions concernant l’élimination du CBD se trouvent dans cet article.

éliminer CBD organisme

Combien de temps le CBD reste dans l’organisme ?

D’après les études scientifiques menées à ce sujet, le CBD ne resterait pas plus de 7 jours dans votre organisme après votre dernière consommation. Cela dit, cette durée varie selon certains facteurs. Par exemple, les consommateurs fréquents, qui prennent chaque jour plus de 10 mg de CBD, peuvent mettre plus de 2 semaines à l’éliminer. Pour les consommateurs occasionnels, le CBD est quasiment indétectable après une semaine. S’il s’agit d’une consommation unique, le CBD peut même être éliminé en une seule journée.

Même si en moyenne, il faut compter environ 7 jours pour que le CBD soit totalement évacué par votre système, il faut bien comprendre que ce chiffre dépend tout simplement de plusieurs éléments, à savoir :

  • votre âge ;
  • votre métabolisme ;
  • votre poids ;
  • la fréquence à laquelle vous consommez du CBD ;
  • la quantité de CBD que vous avez prise ;
  • et surtout, le mode de consommation.

Les différents modes de consommation

Le CBD par la voie orale

Si vous consommez de l’huile, des capsules ou des produits alimentaires à base de CBD, vous devez attendre que les cannabinoïdes passent par votre système digestif pour ressentir des effets. Le CBD doit passer par l’intestin et le foi avant d’atteindre la circulation sanguine, c’est pourquoi les effets relaxants peuvent mettre 30 minutes, voire plus, pour se manifester. Consommé par la voie orale, le CBD possède une demi-vie de 2 à 3 heures, ce qui signifie que la montée est lente, mais que les effets peuvent durer plusieurs heures. Éliminé par les reins ou par le système lymphatique, le CBD ingéré par voie orale peut être évacué en quelques heures ou en quelques jours.

L’huile de CBD par la voie sublinguale

Lorsque vous versez quelques gouttes d’huile de CBD sous votre langue, les cannabinoïdes sont absorbés par les muqueuses et les vaisseaux capillaires de la bouche. De ce fait, le CBD se retrouve très rapidement dans la circulation sanguine. Contrairement à la consommation par voie orale, la consommation par voie sublinguale permet d’obtenir des effets relaxants en quelques minutes seulement. Selon le dosage, la demi-vie du CBD en sublingual oscille entre 1 et 10 heures. Autrement dit, le CBD consommé de cette façon monte et redescend presque aussi vite.

L’inhalation de fleurs et résines de CBD

L’inhalation de fleurs ou de résines reste le moyen d’absorption le plus rapide, car les poumons transfèrent directement le CBD dans la circulation sanguine. Éliminé par les urines, le CBD inhalé ne reste pas longtemps dans l’organisme avec ce mode d’administration. Il est absorbé rapidement, mais les effets ne sont pas aussi durables qu’avec les méthodes citées précédemment. La demi-vie du CBD inhalé est de 1 à 2 heures après avoir consommé une dose d’environ 20 mg.

L’application cutanée de crème de CBD

Les crèmes à base de CBD peuvent être appliquées localement pour diverses raisons : une piqûre d’insecte, une brûlure, un problème de cellulite… Lorsque le CBD est appliqué directement sur la peau, il n’atteint quasiment jamais la circulation sanguine. Il pénètre dans la peau par la voie transfolliculaire, puis s’accumule dans ce qu’on appelle la glande sébacée, l’organe responsable de la sécrétion de sébum. C’est pour cette raison que les propriétés apaisantes et anti-inflammatoires restent localisées à un endroit précis, et ne se propagent pas dans l’ensemble du corps. Il se peut qu’une infime partie de CBD se retrouve dans la circulation sanguine, mais pour cela, il doit traverser les 7 couches de l’épiderme. L’absorption par voie cutanée est lente, et les effets se manifestent entre 30 et 45 minutes. Après quelques heures, il disparaît totalement de votre organisme.

L’élimination du CBD, un processus qui varie d’une personne à l’autre

Ce qu’il faut retenir, c’est que le CBD agit d’une façon très différente d’une personne à l’autre. Au-delà du mode de consommation, vous devez toujours prendre en compte les variables physiologiques pour déterminer approximativement le temps d’absorption et d’élimination du CBD.

  • Votre poids : Plus une personne est lourde, plus il lui faut une grosse quantité ou un dosage élevé de CBD pour ressentir des effets. Ceci explique pourquoi une femme de 60 kg peut ressentir des effets plus puissants qu’un homme de 100 kg pour la même quantité, la même forme et le même taux de CBD.
  • Votre métabolisme : Chaque personne est dotée d’un métabolisme différent. Certaines dépensent et consomment plus vite, et elles ont donc besoin d’une quantité plus élevée et plus fréquente pour profiter pleinement des bienfaits du CBD.
  • Votre expérience : Bien entendu, les personnes qui consomment du CBD régulièrement ne ressentent pas les mêmes effets que lors de la première prise. Le corps s’habitue aux effets et les ressent d’une façon plus légère. C’est la raison pour laquelle il est primordial de commencer par la plus petite dose possible et de l’augmenter au fur et à mesure.

élimination CBD organisme

Le CBD est-il détectable dans les tests urinaires et salivaires ?

Lorsqu’on parle d’élimination du CBD, c’est souvent par peur d’une détection à un test de dépistage de drogues, alors que le CBD n’en est pas une. Tout d’abord, les tests salivaires effectués lors d’un contrôle de police visent à détecter la présence de THC (tétrahydrocannabinol) dans votre organisme, puisqu’il s’agit de la molécule responsable des effets psychoactifs du chanvre. Alors, vous pouvez être rassuré, car non, le CBD n’est pas détectable au test salivaire. Bien que la consommation de CBD avant de prendre le volant ne soit pas interdite, elle n’est pas recommandée pour autant. En effet, le CBD peut entraîner un état de relaxation et de somnolence qui ne fait pas bon ménage avec la conduite.

Combien de temps le CBD reste dans les urines et dans le sang ?

Concernant les tests urinaires, les études scientifiques ont démontré qu’il était assez rare de retrouver du CBD dans les urines, mais c’est tout de même possible. En 2016, une étude américaine a été réalisée à ce sujet sur 15 participants. Ils ont tous consommé des produits riches en CBD avant de passer un test urinaire. 2 heures après la consommation de ces produits, 14 participants sur 15 sont positifs. 24 heures après, le CBD n’est plus détectable et ainsi, tous les participants sont négatifs au test urinaire.

En définitive, on peut dire que le CBD à usage unique ou occasionnel ne reste pas dans votre système plus d’une semaine dans votre circulation sanguine, et à peine 24 heures dans vos urines, même avec une dose élevée. Cependant, les consommateurs réguliers devront attendre 7 à 15 jours pour voir le CBD totalement éliminé de leur corps, puisque les cannabinoïdes s’accumulent dans le sang et dans les graisses. Tout dépend du mode de consommation, de la quantité et de vos prédispositions physiologiques.

Comment trouver le dosage de CBD qui vous correspond le plus ?

Après avoir compris les notions d’absorption et d’élimination du CBD, vous vous demandez sûrement quel est le dosage qui vous correspond vraiment. Pour trouver le bon dosage, il suffit d'expérimenter. Par exemple, si vous cherchez des effets rapides, vous préférerez sûrement l’huile en sublingual ou les fleurs en inhalation. Selon votre poids et votre niveau d’expérience, une petite quantité peut déjà suffire à vous procurer des effets puissants.

Le CBD peut-il interagir avec des médicaments pris en parallèle ?

Oui, le CBD peut interagir avec d’autres médicaments que vous prenez en parallèle, et ainsi, prolonger le temps d’élimination. Cela n’aura pas d’incidence sur votre santé, mais en cas de doute, demandez à votre médecin si la prise de CBD est bien compatible avec vos traitements médicamenteux.

Durée moyenne d'élimination du CBD : Études scientifiques et recherches récentes

Dans le domaine de la recherche scientifique, plusieurs études ont été menées pour déterminer la durée moyenne d'élimination du CBD dans l'organisme. Ces études ont permis d'obtenir des données importantes pour mieux comprendre le processus de métabolisme du CBD et sa clairance.

Une étude publiée dans le Journal of Clinical Pharmacology a examiné l'élimination du CBD chez des sujets sains. Les résultats ont montré que le CBD avait une demi-vie d'élimination d'environ 18 à 33 heures. Cela signifie que la quantité de CBD présente dans le corps diminue de moitié dans cet intervalle de temps. Cette étude a également noté que la clairance du CBD était plus rapide chez les sujets ayant un indice de masse corporelle plus élevé.

Une autre recherche, publiée dans le Journal of Drug Metabolism and Pharmacokinetics, a analysé la pharmacocinétique du CBD chez des patients atteints d'épilepsie. Les résultats ont indiqué que le temps nécessaire pour éliminer complètement le CBD variait entre 1 et 2 jours, avec une moyenne d'environ 1,4 jour.

Il convient de noter que la durée d'élimination du CBD peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la dose administrée, la fréquence d'utilisation, le mode d'administration, le métabolisme individuel et d'autres variables physiologiques.

Ces études et recherches récentes fournissent des estimations générales sur la durée moyenne d'élimination du CBD dans l'organisme, mais il est important de comprendre que chaque personne peut réagir différemment.

Limites et variations des résultats

Lorsqu'il s'agit de discuter des résultats obtenus concernant la durée d'élimination moyenne du CBD, il est important de souligner les limites et les variations possibles. Les études scientifiques fournissent des estimations générales basées sur des populations d'individus, mais il existe des facteurs individuels qui peuvent influencer les résultats.

Tout d'abord, il est essentiel de reconnaître que chaque personne est unique, avec un métabolisme et des caractéristiques physiologiques qui lui sont propres. Par conséquent, la façon dont chaque individu traite et élimine le CBD peut différer, entraînant des variations dans la durée d'élimination.

De plus, la dose administrée de CBD peut également jouer un rôle crucial. Les études fournissent des données basées sur des doses spécifiques utilisées lors de la recherche, mais dans la réalité, les gens peuvent consommer des doses variables de CBD, ce qui peut avoir un impact sur le temps d'élimination.

Le mode d'administration du CBD peut également influencer la durée d'élimination. Par exemple, si le CBD est consommé par voie orale sous forme de capsules, il peut prendre plus de temps pour être métabolisé et éliminé par rapport à une méthode d'administration sublinguale ou par inhalation.

En outre, d'autres facteurs tels que l'âge, le poids corporel, le niveau d'activité physique, l'état de santé général et l'utilisation concomitante d'autres médicaments peuvent tous avoir une incidence sur la manière dont le corps métabolise et élimine le CBD.

Il est donc essentiel de reconnaître que les résultats des études sur la durée d'élimination du CBD fournissent des estimations moyennes, mais les variations individuelles et les circonstances spécifiques doivent être prises en compte. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de la santé pour des conseils personnalisés en fonction de votre situation particulière.

Différences de temps d'élimination : CBD vs THC

La différence entre le temps d'élimination du CBD (cannabidiol) et du THC (tétrahydrocannabinol) est un sujet important à considérer, car ces deux composés présents dans la plante de cannabis peuvent avoir des effets différents sur le corps et peuvent être métabolisés à des vitesses différentes.

Le CBD est généralement reconnu comme ayant un profil d'élimination plus lent que le THC. Les études ont montré que le CBD peut rester dans le corps pendant une période plus longue que le THC. Cela est dû en partie au fait que le CBD a tendance à se lier à des récepteurs spécifiques dans les tissus adipeux, où il peut être stocké temporairement avant d'être métabolisé.

Le THC, en revanche, est connu pour être métabolisé plus rapidement. Après la consommation de THC, il est rapidement transformé en métabolites actifs, principalement le 11-hydroxy-THC et le 11-nor-9-carboxy-THC (THC-COOH), qui sont ensuite éliminés du corps par le foie et les reins. Ces métabolites peuvent être détectés dans les tests de dépistage pendant une période plus longue que le THC lui-même.

Il convient de noter que le temps d'élimination du THC peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, notamment la dose consommée, la fréquence d'utilisation, le mode d'administration, le métabolisme individuel et d'autres variables physiologiques.

Il est important de noter que les effets psychoactifs du THC peuvent durer plusieurs heures, même si le composé lui-même est rapidement éliminé du corps. En revanche, le CBD n'a pas d'effets psychoactifs significatifs et ne reste généralement pas dans le corps aussi longtemps que le THC.

Il est essentiel de comprendre ces différences de temps d'élimination entre le CBD et le THC pour prendre des décisions éclairées concernant leur utilisation et pour se préparer aux tests de dépistage éventuels. Si vous avez des préoccupations spécifiques ou besoin d'informations précises sur votre situation personnelle, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé.

Différence de temps d'élimination : Hashish de CBD vs Herbe de CBD

La différence de temps d'élimination entre le hashish de CBD et l'herbe de CBD est un aspect important à considérer lors de l'utilisation de ces produits à base de cannabis.

En général, le temps d'élimination dépend principalement de la teneur en CBD et en THC dans le produit consommé, ainsi que de la méthode d'administration et des facteurs individuels.

Le hashish de CBD est fabriqué en extrayant la résine de la plante de cannabis riche en CBD, puis en la pressant pour former des blocs ou des morceaux solides. Il peut contenir des niveaux variables de CBD, mais la teneur en THC est généralement très faible, voire négligeable. En conséquence, le temps d'élimination du CBD dans le hashish de CBD peut être similaire à celui du CBD pur.

D'autre part, l'herbe de CBD fait référence à la fleur de cannabis contenant principalement du CBD, mais peut également contenir des quantités minimes de THC. Le temps d'élimination dans ce cas dépendra de la teneur en THC présente dans l'herbe de CBD, même si elle est généralement inférieure aux niveaux trouvés dans la marijuana traditionnelle à haute teneur en THC. Par conséquent, le temps d'élimination de l'herbe de CBD peut être légèrement plus long que celui du hashish de CBD, en raison de la présence potentielle de traces de THC.

Si vous envisagez de passer un test de dépistage ou si vous avez des préoccupations spécifiques concernant le temps d'élimination du CBD ou du THC, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle

Pelin YILDIZ, autrice psycho et voyage
Publié par : Pelin, autrice psychologie, santé et voyage

Diplômée en psychologie et lettres à Paris, Pelin écrit sur les sujets qui la passionne : santé, psychologie, voyage, lifestyle... Ces dix dernières années, elle a été publiée dans la presse française et internationale, dans plus d’une dizaine d'ouvrages Gallimard et des blogs spécialisés. Retrouvez là sur son compte Twitter @jesuispelin

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Total produits :
Frais de port :
Offerts
Total TTC :
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Poursuivre ses achats