signal-2021-03-05-134018 (6) (1)-compressed

Le CBD aide t-il à se libérer de Certaines Dépendances ?

Le CBD permet-il de se libérer d'une dépendance quelconque ? Nous allons vor tout ceci dans cet article en traitant tous les types de dépendances.

Dans le monde, plusieurs millions de personnes sont susceptibles ou sont victimes de dépendance envers des produits, ou des substances illicites. Il faut savoir que plusieurs traitements médicaux et suivis psychologiques sont mis en place pour aider les personnes à se détacher de ces dépendances, mais le CBD semble apporter des résultats concluants, avec un panel d'effets secondaires inexistant. 

Qu'est-ce qu'une dépendance ? 

Le mot "dépendance" est utilisé dans de nombreux domaines et il ne faut pas confondre la notion de dépendance au sein de tous ces domaines. Par exemple, la dépendance dans une maison est un élément qui ne communique pas avec le logement principal, comme un garage, ou une cabane de jardin. Dans le milieu informatique, nous retrouvons également la dépendance fonctionnelle qui résulte de différents liens qui sont liés entre deux propriétés présentes dans la base de données. Par exemple, il existe un lien entre un candidat et son numéro. 

Dans cet article, nous traiterons de la dépendance d'un point de vue psychologique et physique. Pour cela, il faut savoir qu'il existe de nombreux types de dépendance, et nous allons voir et expliquer quelques-uns.  

La dépendance psychique 

Nous l'avons vu dans notre article sur le CBD et les risques de dépendances liés à sa consommation, la dépendance psychique est propre à chacun et varie selon les molécules absorbées. 

Prenons un exemple, nous sommes malades et souffrant de migraines chroniques. Nous souhaitons avoir un traitement pour pouvoir soigner ses migraines et diminuer leur fréquence. Pour cela, nous consommons un médicament A de 10 mg sur plusieurs années, mais celui-ci commence à ne plus avoir d'effets significatifs sur notre organisme et nos migraines. Notre corps s'est donc habitué à cette molécule et à ce dosage, autrement dit, notre traitement n'est plus efficace, car une dépendance psychique s'est installée. 

Si l'on décide d'arrêter le traitement et de passer à un médicament B avec le même dosage, il est possible de ressentir des effets de sevrage, comme une grande anxiété, des sauts d'humeur et des nausées et vomissements. Le piège est ici, puisque le corps a besoin du médicament A pour fonctionner et lorsqu'il ne reçoit plus sa dose, il est en état d'alerte et envoie des signes peu agréables pour combler ce vide. 

Bien évidemment, tous les médicaments ne provoquent pas une dépendance physique, mais ils peuvent tous provoquer une dépendance psychique

La dépendance émotionnelle 

Nous avons tous déjà ressenti le manque et le vide sidéral qui nous impacte lorsque nous nous éloignons d'un(e) ami(e) ou d'un(e) partenaire. 

Ce manque ressenti résulte de l'effet d'une bombe dans le cerveau, puisque la présence de cette personne était identique à celle que ressent quelqu'un qui est addicte aux produits illicites. Le sentiment ressenti lorsque cette personne quitte notre vie est également le même que peut subir une personne qui subit un sevrage lié à une drogue.

La dépendance aux produits illicites 

Cette dépendance est certainement la plus connue et est souvent la seule qui est évoquée lorsque l'on parle de ce sujet. 

Concernant cette dépendance, il faut savoir que les personnes qui en sont victimes, le sont grâce aux différents effets procurés et au goût des produits consommés. 

Pour cela, il faut savoir que les produits illicites, dans leur grande majorité, provoquent des effets psychotropes, tout comme le cannabis récréatif, mais avec des effets secondaires plus graves. Dernièrement, ce sont les bonbonnes de gaz qui font un ravage envers les jeunes. En inhalant le gaz contenu dans les bonbonnes, les consommateurs subissent des effets psychotropes qui leur donnent envie de rire pendant quelque dizaine de secondes. Cela peut sembler drôle et sans danger, mais ce gaz est dangereux pour le corps humain. Il est possible de subir des malaises, des pertes de conscience et dans le pire des cas, un arrêt cardiaque. 

Les produits illicites les plus connus sont sans aucun doute la cocaïne, les LSD et le cannabis, qui sont des drogues dures, excepté le cannabis. La cocaïne et le LSD peuvent provoquer une dépendance dès la première prise, ce qui représente un réel danger pour le consommateur, en plus des effets indésirables très dangereux pour la santé. 

La dépendance au travail 

Cette dépendance est certainement peu connue de la plupart d'entre nous, mais elle représente un réel danger et est également considérée comme un risque pour la santé de l'individu qui en est victime. 

On peut penser que cette dépendance est rarissime et ne représente que peu de personnes dans le monde, mais elle est bien réelle et peut représenter un réel danger socioculturel et sanitaire. Elle se résume par une addiction au travail, au point de ne penser qu'à cet objectif et de mettre en danger sa vie de famille et sa propre santé. 

Les personnes atteintes ressentent un besoin irrépressible de travailler immédiatement et ressentent également un plaisir dans cette fonction. Il faut savoir que cette dépendance peut se développer si l'on possède de grandes responsabilités et si l'on a une entreprise à faire fonctionner convenablement, ce qui signifie une charge de travail beaucoup plus importante. 

La dépendance aux jeux 

Cette dépendance peut toucher toute personne à tout âge. La dépendance aux jeux peut également englober les jeux-vidéos et les jeux d'argent. 

Elle résulte du plaisir ressenti en jouant à des jeux-vidéos, dans un univers virtuel et sans penser aux problèmes que l'on peut rencontrer au quotidien ou dans la vie active. C'est également considéré comme un échappatoire pour certaines personnes, qui souhaitent fuir leurs vies actives. 

La dépendance aux jeux d'argent est, quant à elle, plus dangereuse pour les personnes qui en sont atteintes, ainsi que pour les familles. Cette dépendance a généralement lieu lorsque des personnes gagnent une grosse somme, et qu'elles souhaitent ressentir le même plaisir associé à cet événement. Cela peut alors entraîner une chute imminente avec la perte de beaucoup d'argent et la famille qui peut suivre l'individu dans ce gouffre.

La dépendance aux aliments 

Cette dépendance est également connue mais peu ressentie par les personnes qui en sont victimes. Elle résulte également du plaisir ressenti par les personnes lorsqu'elles consomment certains aliments. Cela peut aller de la malbouffe ou des légumes, mais il faut savoir que dans tous les cas, cette dépendance peut provoquer des problèmes dangereux pour la santé.

En effet, ne manger que des aliments gras va entraîner différentes maladies, comme les maladies cardio-vasculaires ou le diabète et le cholestérol. Au contraire, ne consommer que des légumes, va alors provoquer des carences dramatiques pour le corps humain.

Veillez à consommer de la nourriture saine et en quantité raisonnable afin de ne pas manquer de vitamine ou de carence.

Il existe des types de populations qui sont plus à risque de développer les dépendances ou d'autres vues plus haut.  

Quelles populations sont les plus à risque de développer des dépendances ? 

Il existe des types de populations qui représentent un risque plus important de développer des dépendances. Cela s'explique par différents facteurs, comme le mode de vie, la maturité, les antécédents familiaux ou encore le travail effectué.  

Par exemple, les personnes qui semblent les plus à risque de développer une dépendance quelconque sont les suivantes :

  • Les personnes travaillant de nuit, ou travaillant dans un poste isolé ;

  • Les postes à responsabilités élevées, comme les cadres ou les dirigeants ; 

  • Les personnes sensibles et timides ;

  • Les personnes ayant des antécédents de dépendance dans leur famille ; 

  • Les personnes travaillant sur des postes à haute vigilance ;

Nous ne disons pas que toutes les personnes travaillant sur ces postes ou ayant des antécédents ou styles de personnalité, auront obligatoirement des dépendances. Cela représente un risque, puisque la majorité des personnes ayant des dépendances proviennent de ces milieux. 

Il existe également différents risques liés à ces dépendances qui varient selon les types de dépendances. 

Les différents risques liés aux dépendances 

Il existe des risques qui sont liés aux dépendances que nous avons citées plus haut. Bien évidemment selon la dépendance dont on est victime, les risques seront différents. 

Concernant les tendances aux produits illicites ou à l'alcool et au tabac, il est possible de développer bon nombre de maladies, ce qui peut grandement impacter la vie du consommateur. En effet, la prise régulière d'alcool peut sur une longue durée, provoquer une cirrhose du foie, qui peut être mortelle. Concernant les consommateurs de tabac, il est possible de développer des maladies pulmonaires comme la BPCO ou le cancer des poumons. Tandis que les produits illicites considérés comme drogues dures, peuvent provoquer des maladies cardio-vasculaires et parfois, le décès du consommateur. 

Pour les personnes qui sont victimes de la dépendance aux jeux d'argent, les risques ne sont pas liés à la santé directement, mais surviennent bien après les principaux risques. Par exemple, l'un des risques principaux qui est possible pour cette dépendance, est celui de la perte financière, puisque le joueur va alors puiser dans son compte en banque et dépenser sans compter, ce qui peut ruiner financièrement parlant. 

De plus, la famille peut subir cette perte colossale, puisqu'il est possible que le seul revenu parte dans les jeux d'argents et il est possible de ne plus pouvoir subvenir aux besoins principaux. S'en suit également des risques concernant la santé, puisque sans argent, il est impossible de se soigner convenablement, ce qui peut vite devenir dramatique pour les personnes qui nécessitent des soins urgents.

Il existe différents risques qui ne sont pas précisés ci-dessus, mais il faut savoir qu'il en existe plusieurs différents et qui varient surtout selon les personnes victimes de dépendance. 

Pour pallier ces différents problèmes, il existe des solutions naturelles ou médicamenteuses, comme les séances de psychologie ou les différents types de médicaments utilisés. Cependant, les différents médicaments qui sont utilisés pour traiter ces dépendances représentent parfois des risques et des effets secondaires sur la santé des individus qui en sont victimes.

Le CBD représente des effets positifs sur la dépendance avec très peu d'effets secondaires. 

Le CBD dans la lutte contre les dépendances 

Le CBD permet d'apporter une aide précieuse pour les personnes qui subissent une dépendance envers certains produits ou jeux. En plus d'apporter une aide précieuse, le CBD permet également d'avoir peu d'effets indésirables sur les personnes qui en consomment. 

Nous allons voir différents exemples dans lesquels le CBD peut aider à lutter contre des dépendances. 

Le CBD permet de lutter contre la dépendance à l'alcool 

Cette dépendance est l'une des plus connues dans le monde actuel et cause d'énormes dégâts sur la santé des personnes qui en sont victimes. 

Il faut savoir que lorsque l'on consomme de l'alcool en grande quantité, les dégâts peuvent devenir dévastateurs. En effet, ce dernier perturbe l'équilibre neurologique du cerveau. Il endommage également les récepteurs CB1 du cerveau. Si l'on prend en compte une consommation excessive sur le long terme, l'alcool, ou plutôt ces molécules, vont endommager le corps et l'organisme en favorisant le développement de maladies cardio-vasculaires et de maladies chroniques comme les hépatites ou la pancréatite

Dans cette lutte acharnée, le CBD peut apporter une aide indispensable, puisque grâce à son action envers le système endocannabinoïde, il permet de protéger les cellules des dégâts causés par l'alcool. Pour cela, il peut rééquilibrer les éléments chimiques présents dans les cellules, en augmentant l'autophagie qui est un mécanisme permettant d'améliorer la régénération cellulaire. 

Son action ne s'arrête pas à cet exemple, puisque le CBD permet également d'aider les personnes atteintes de cette dépendance. Ainsi, les personnes consommant du CBD pourront éviter de subir une rechute et favoriser leur guérison. Il permet également de contrer les effets de l'alcool sur le sommeil.

Le CBD permet de lutter contre la dépendance à la nicotine 

La nicotine est une molécule psychoactive très connue dans le monde et également légale. Elle est disponible dans le tabac à fumer et dans les produits de cigarettes électroniques. 

La nicotine est une substance psychoactive qui provoque différents effets sur la santé des consommateurs. Parmi les effets de la nicotine, nous pouvons retrouver une augmentation de la concentration, de la mémoire, réduction de l'appétit. Ces effets peuvent sembler positifs, mais des effets négatifs sont causés par sa consommation comme une augmentation de la pression artérielle et du rythme cardiaque. Pour le cerveau, cette molécule est une drogue et est souvent la cause de l'addiction envers les consommateurs. 

L'autre souci provient du mode de consommation de la nicotine. Nous savons tous que la manière la plus simple et rapide d'en consommer consiste à la fumer à travers le tabagisme. Ce mode de consommation est l'un des plus dangereux puisque la fumée de tabac provoque des lésions et des maladies respiratoires et cardiovasculaires graves. Parmi ces maladies, nous pouvons retrouver le cancer des poumons, le cancer de la bouche ou de la gorge.  

Le CBD permet de lutter contre la dépendance à la nicotine en apportant les mêmes effets, mais sans effets secondaires et psychotropes. En effet, ce dernier procure un effet relaxant, de bien-être et permet d'aider les consommateurs à se sevrer de cette substance en agissant sur l'anandamide qui procure un effet de satiété psychologique. Il permet donc de réduire l'envie de fumer et de combler les effets de la nicotine. 

Le CBD permet de réduire la dépendance aux opiacés 

Cette forme de dépendance est dévastatrice pour les consommateurs puisqu'elle provoque des effets secondaires très graves. En effet, les opiacés rendent très vite les consommateurs dépendants, de par leurs coûts faibles et leurs effets psychotropes très attractifs. De plus, les consommateurs sont souvent des personnes qui sont en difficultés sociales et financières et peuvent donc y trouver un refuge l'espace d'un instant. 

Ce type de dépendance provoque des effets graves, puisque la chute financière est rapide et prévisible, mais le manque est trop grand pour s'en rendre compte. Les opiacés sont souvent des dérivés de médicaments et peuvent donc causer une panoplie d'effets secondaires graves, comme des malaises, des vertiges, des nausées et parfois même, des arrêts cardio-respiratoires, ce qui signifie la mort du consommateur. 

Il est possible de se dire qu'il suffit d'attester la consommation pour s'en sortir, mais les symptômes de sevrage sont extrêmement compliqués à subir pour les consommateurs. Voici la liste des symptômes de sevrage recensés : 

  • Irritabilité ;

  • Anxiété ; 

  • Agitation ;

  • Nausées ;

  • Vomissements ; 

  • Douleurs osseuses ;

  • Douleurs musculaires ;

  • Hypersudation. 

Vous l'aurez compris, le chemin est extrêmement long et compliqué pour les personnes victimes de cette dépendance, mais il faut savoir que le CBD permet d'aider les personnes grâce à son action sur le corps humain. 

En effet, ce dernier permet de réguler la fonction des récepteurs opioïdes situés dans l'organisme, afin de les rendre à un niveau optimal. Cela permet de ne pas ressentir de manque envers un produit. Le CBD permet également de réduire le manque et l'anxiété liés aux effets de sevrage

Bien évidemment, des traitements sont également présents sur le marché pharmaceutique afin de vous aider au mieux et sur prescription d'un médecin. N'hésitez surtout pas à aller voir un médecin pour vous aider dans cette démarche, afin de construire un avenir meilleur.

Le CBD contre la dépendance au cannabis 

Cette information peut sembler étonnante dans un premier temps, mais elle est totalement vraie et réaliste. 

Dans le cannabis, la substance la plus évoquée n'est autre que le THC, autrement dit le tétrahydrocannabinol, qui provoque des effets psychotropes en agissant avec les récepteurs CB1 situés dans le cerveau. Le THC, de par ses effets et son interaction, rend les consommateurs addicts et peut devenir un danger pour eux. Par exemple, il est interdit de conduire sous l'emprise du THC à cause des effets provoqués par cette substance qui peuvent être perçues comme une altération de la réalité qui peut sembler différente. 

Le CBD permet de combler les effets du THC sur les personnes qui en sont dépendantes, car il permet de proposer des effets similaires et sans aucun effet secondaire. En effet, le CBD ne contient pas de THC et permet de ressentir les mêmes effets sans porter atteinte à votre cerveau. 

Pour pallier cette dépendance, le CBD peut se consommer en huile, en appliquant quelques gouttes sous la langue et ce, quelques fois par jour. Il est également possible de consommer du CBD sous forme de fleurs à utiliser en valorisation ou en inhalation avec des outils spécifiques disponibles sur 321CBD

La résine est également efficace, car elle peut se consommer dans les recettes typiques ou traditionnelles que l'on peut faire chez soi. En la consommant de cette manière, elle subira un effet de premier passage, moins important que si elle n'était pas accompagnée de nourriture. 

Le CBD contre la dépendance aux jeux d'argents 

Les jeux d'argents sont une forme de dépendance assez peu connue dans la société actuelle, mais qui impacte de nombreuses personnes et indirectement, de nombreuses familles. 

Cette dépendance se forme de manière constante et sur une longue période. En effet, avoir un élément inconnu entre les mains avec une grosse somme entre les mains et à bout de bras, peut provoquer de l'excitation chez certaines personnes. De plus, les personnes ayant déjà gagné une grosse somme peuvent se retourner contre elles-mêmes en essayant de retrouver le plaisir ressenti lors de ce gain important

Cela peut donc inévitablement plonger des familles dans une insécurité financière et dans une difficulté de subvenir à leurs besoins. Ce sentiment de satiété est généralement le facteur principal de rechute et de prise quotidienne d'une substance. 

Heureusement, le CBD semble pouvoir aider les personnes qui sont victimes de ce sentiment. En effet, le CBD permet de bloquer le sentiment de satiété envers ces dépendances et pourra ainsi, protéger les personnes en ne leur donnant aucune raison de continuer cette destruction.

Est-ce que le CBD permet d'éviter la rechute ? 

La rechute est certainement une étape tant redoutée des personnes qui commencent tout juste à sortir d'une dépendance quelconque. Bien évidemment, cette rechute va varier selon les personnes atteintes et selon les différents types de produits ou activités provoquant une dépendance. 

La rechute est provoquée par le sentiment de satiété et peut trouver son origine dans le consommateur lui-même, ou dans le domaine familial, social ou culturel. Par exemple, une personne addicte au cannabis ne pourra pas s'en défaire pleinement si elle continue à vivre ou fréquenter des personnes qui en consomment. Il en va de même pour tous les types de dépendances qui existent dans le monde actuel . 

Le CBD n'a pas encore démontré tout son potentiel, mais une étude effectuée sur des rats a permis de montrer des effets bénéfiques concernant les risques de rechute. Ces rats avaient reçu une certaine dose d'alcool et de cocaïne et avaient consommé du CBD dans la foulée. L'effet fut immédiat et les rats ne ressentaient pas de signes de manque et n'ont également pas eu de rechute dans les jours et semaines qui ont suivi. De plus, plusieurs mois après cette administration, lorsque le CBD n'est plus présent dans le corps, les rats n'avaient également aucun signe de rechute, ni de manque envers ces deux substances. 

Cette étude est une véritable avancée dans le monde médical, puisque nous pouvons avoir sous nos mains une molécule très prometteuse concernant le risque de rechute. De plus, il se peut que cette étude soit appliquée aux personnes qui sont victimes de dépendance afin de les aider.

Le CBD peut-il aider contre les symptômes de sevrage ? 

Les symptômes de sevrage sont très dérangeants pour les personnes qui entrent dans cette phase. En effet, les symptômes vont varier selon les personnes et selon les différents types de dépendances auxquelles elles étaient victimes. 

Il faut savoir que les symptômes de sevrage les plus fréquents sont les suivants :

  • Fatigue ;

  • Insomnie ;

  • Nausée ;

  • Fièvre ;

  • Vertige ;

  • Irritabilité.

Ces symptômes sont capables d'être éliminés par l'action bénéfique du CBD sur le système endocannabinoïde. En effet, ce dernier permet, grâce à son interaction avec les récepteurs CB1 et CB2, de modifier le ressenti et d'empêcher l'apparition de certains symptômes. 

Par exemple, l'anxiété ressentie par le manque d'apport d'une substance ou d'une activité peut être évitée grâce au CBD qui permet de bloquer ce sentiment lorsqu'il est consommé. Le CBD permet également de bloquer la sensation de nausée lorsqu'il agit sur les récepteurs CB2, et il permet également d'aider les personnes à dormir la nuit, grâce à son action sur l'anxiété et sur la sensation de manque exercée par le cerveau. 

N'hésitez pas à en parler avec votre médecin, afin d'avoir un avis professionnel sur la question de la dépendance et du CBD !

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :