AdobeStock_115882569

Tenir son sevrage cannabique : nos 9 conseils

Le sevrage cannabique est un processus crucial pour ceux qui souhaitent arrêter de consommer du cannabis.

Alors que de plus en plus de personnes prennent conscience des effets néfastes de cette substance sur leur bien-être physique et mental, il est essentiel de comprendre le sevrage cannabique, sa durée et les étapes clés pour réussir. Dans cet article, nous explorerons en détail combien de temps peut prendre le sevrage cannabique et les différentes étapes qu'il implique.

Nous aborderons également les facteurs qui influencent la durée du sevrage, ainsi que des conseils pratiques pour faciliter le processus. Que vous envisagiez de vous sevrer du cannabis ou que vous souhaitiez soutenir quelqu'un dans ce parcours, ce guide vous fournira des informations essentielles pour une transition réussie vers une vie sans cannabis.

La recherche avançant, de nouvelles méthodes de sevrage voient le jour au fil des années. Les découvertes de techniques et produits soutenant le sevrage du cannabis (THC) se multiplient et aident des millions de personnes à se débarrasser de leur addiction au cannabis. L’huile de Cannabidiol ou CBD en est l’exemple le plus concret. 

Des millions de personnes utilisent le CBD, un cannabinoïde présent dans le cannabis mais n’ayant pas d’effet psychotrope, pour se sevrer du cannabis et reprendre le contrôle de leur vie. Ce phénomène a incité des scientifiques à faire des recherches pour confirmer l’efficacité de l’huile de CBD dans le sevrage du cannabis (THC) et leurs résultats ont été concluants. 

Si vous êtes dépendant au cannabis et que vous souhaitez arrêter de fumer, vous êtes au bon endroit. Voyons en détail les symptômes qui doivent vous alerter sur votre consommation, ce qu’est exactement le sevrage du cannabis, les conditions qui favorisent le succès de votre sevrage et comment le CBD peut jouer un rôle crucial dans votre transition. 

Les symptômes de la dépendance au cannabis

Avant de décider de se sevrer, il faut savoir détecter la dépendance. De nombreux symptômes peuvent révéler votre dépendance au cannabis :

  • Vous perdez le contrôle de votre consommation : cela veut dire que vous devez utiliser de plus en plus de cannabis pour ressentir les mêmes effets

  • Vous avez déjà fait plusieurs tentatives d’arrêt sans succès

  • Vous avez des symptômes physiques et psychologiques désagréables lorsque l'utilisation de cannabis est interrompue ou réduite, tels que des problèmes de sommeil, de l'irritabilité, de l'anxiété, des maux de tête et des nausées

  • Votre consommation compromet d’autres aspects de votre vie (votre couple, vos amitiés, votre vie professionnelle etc)

  • Vous avez conscience de votre addiction et du danger, mais poursuivez la consommation quand même

  • Vous passez du temps à vous procurer du cannabis : ce qui peut perturber les obligations quotidiennes

  • Vous avez des palpitations cardiaques, des fringales, la bouche sèche, des pertes de mémoire, les yeux rouges et vous avez des « bad trip », des angoisses, un sentiment d’étouffement ou des nausées

  • Vous avez des fluctuations d’humeur, vous êtes irritable, agité et agressif

  • L’idée de passer quelques jours sans fumer vous rend nerveux

  • Vous avez une perte d’appétit ou de poids significative

Cette liste n’est pas exhaustive. Pour détecter si vous avez effectivement un problème de dépendance au cannabis, le mieux est de consulter un professionnel de santé. Cela peut être votre médecin traitant ou, dans un premier temps, un service de conseil en ligne comme celui de Drogues info service ou Écoute Cannabis en France.

Qu’est-ce que le sevrage du cannabis ? 

Avant de se lancer dans le sevrage du cannabis, définissons le sevrage ainsi que les étapes qui le constituent. 

Le sevrage du cannabis est la période pendant laquelle une personne dépendante du cannabis se prive d’en consommer de manière durable. Durant la période de sevrage du cannabis, des symptômes de manque apparaissent.

L’arrêt de la consommation de cannabis peut en effet entraîner un syndrome de sevrage cannabique chez un individu dépendant. L’intensité des symptômes varie d’une personne à l’autre. Les symptômes de sevrage sont de nature physique et psychologique. 

Durant la période de sevrage du cannabis, voici les symptômes qui peuvent apparaître (liste non exhaustive) :

  • Anxiété
  • Fluctuations émotionnelles
  • Dérèglement de sommeil
  • Maux d’estomac
  • Irritabilité
  • Perte d’appétit
  • Bouffées de chaleur

Les symptômes du sevrage peuvent durer entre 1 et 6 semaines. Quant à la durée totale de sevrage du cannabis, elle dépend d’une personne à l’autre mais dure généralement plusieurs mois. À la fin de la période de sevrage, la personne qui y a eu recours ne ressent plus du tout l’envie de fumer et est totalement détachée de la consommation du cannabis. 

Avant de vous parler des méthodes, voyons ensemble les bienfaits.

Sevrage cannabique : les bienfaits

Il existe énormément de bienfaits, mais voici les 5 plus importants : 

  1. Amélioration de la mémoire et de la concentration

Lorsque vous consommez régulièrement du cannabis, le THC peut altérer la fonction des récepteurs cannabinoïdes, affectant ainsi la mémoire et la concentration. Plus précisément, cela peut causer des problèmes de mémoire à court terme, tels que des difficultés à se rappeler les choses qui se sont produites récemment, et des difficultés à se concentrer sur une tâche pendant une période prolongée.

Après une période de sevrage, les niveaux de THC dans le cerveau diminuent, permettant aux récepteurs cannabinoïdes de se régénérer et de reprendre leur fonction normale.

Cela peut aider à restaurer la fonction cognitive, y compris la mémoire et la concentration. Cependant, il est important de noter que la récupération de la fonction cognitive peut prendre du temps et varier d'une personne à l'autre en fonction de différents facteurs tels que la durée et la quantité de consommation de cannabis.

  1. Réduction des symptômes d'anxiété et de dépression : 

Bien que certaines personnes utilisent le cannabis pour traiter les symptômes d'anxiété et de dépression, la consommation à long terme peut en fait aggraver ces problèmes. Le sevrage peut aider à réduire ces symptômes.

Les personnes qui font un sevrage peuvent aussi apprendre à identifier et à gérer leurs émotions de manière plus saine et productive, sans avoir recours à des substances. Cela peut inclure des activités telles que la thérapie, la méditation, l'exercice physique, le sommeil adéquat et une alimentation saine. Nous en reparlerons un petit peu plus loin dans l’article.

  1. Meilleur sommeil : 

La consommation régulière de cannabis peut perturber le sommeil en altérant les cycles de sommeil et en affectant la qualité du sommeil. Le cannabis peut réduire la quantité de sommeil paradoxal, qui est une phase importante du sommeil qui favorise la récupération physique et mentale.

Les personnes qui consomment régulièrement du cannabis peuvent aussi avoir des difficultés à s'endormir sans cette substance, mais en sevrant, elles peuvent apprendre à se détendre et à favoriser l'endormissement de manière naturelle.

Le sevrage cannabique peut aider à réduire les problèmes de somnolence diurne, qui peuvent être un effet secondaire de la consommation régulière de cannabis. En sevrant du cannabis, les personnes peuvent retrouver une énergie suffisante pendant la journée pour maintenir un cycle de sommeil régulier et sain.

  1. Économies financières

En plus de son coût d'achat, la consommation régulière de cannabis peut entraîner des coûts indirects, tels que des problèmes de santé liés à la consommation, des pertes de productivité, et des coûts juridiques si la personne est arrêtée pour possession ou usage.

Grâce au sevrage, ces personnes peuvent donc retrouver de la motivation, de la discipline et ainsi mieux travailler. Qui dit mieux travailler, dit “augmentation des revenus”. Du côté des économies, le cannabis coûte cher et demande parfois d’y investir beaucoup d’argent. Le sevrage est donc très efficace pour économiser son argent.

  1. Meilleure santé physique

Fumer du cannabis peut nuire à la santé pulmonaire et causer des problèmes respiratoires. Le sevrage peut aider à réduire ces risques pour la santé. De manière indirecte, en arrêtant la consommation de cannabis, la personne concernée peut retrouver la motivation de faire du sport et de bien manger. Elle rentre alors dans un cercle vertueux dans lequel sa santé physique s’améliore.

Il est important de noter que les bienfaits du sevrage cannabique peuvent varier d'une personne à l'autre, en fonction de leur situation personnelle et de leur consommation de cannabis antérieure. 

Mais quelles sont finalement les méthodes pour se sortir de cette addiction ?

Les méthodes efficaces pour se sevrer du cannabis

Voici maintenant différentes méthodes qui vous permettront de faire face à cette addiction. Certains sont plus adeptes de certaines, certains sont plus adeptes d’autres méthodes, à vous de tester et de trouver celle qui fonctionne pour vous.

Faire le point

Faire le point permet de mieux comprendre votre consommation de cannabis et ses effets sur votre vie.

En examinant de près votre utilisation de cannabis, vous pourrez identifier les moments, les situations et les émotions qui vous poussent à en consommer et les impacts que cela peut avoir sur votre santé physique et mentale, vos relations et votre vie professionnelle.

Cela vous permettra aussi de fixer des objectifs clairs pour votre sevrage. En comprenant mieux votre consommation de cannabis, vous pourrez déterminer les changements que vous souhaitez apporter et définir des objectifs spécifiques et réalisables. Cela peut aider à maintenir votre motivation et à vous donner une direction claire pour le processus de sevrage. 

La motivation

La motivation est un point essentiel duquel vous devrez vous armer pour affronter la période de sevrage. Celle-ci peut difficilement commencer si la motivation n’est pas de mise.

Se rappeler régulièrement des raisons pour lesquelles vous souhaitez arrêter de consommer du cannabis va vous aider. Pour ce faire, constituez une liste des inconvénients de la consommation du cannabis dans votre vie et consultez-la régulièrement.

Aussi, n’hésitez pas à parler de votre sevrage à des personnes de confiance qui seront votre soutien durant la transition. Ils pourront vous aider à rester motivé tout au long de celle-ci.

Arrêter d’un coup ou progressivement ?

La décision de sevrer du cannabis de manière progressive ou immédiate dépend de plusieurs facteurs, notamment la quantité de cannabis consommée, la fréquence d'utilisation et la durée de l'usage. En général, un sevrage progressif est recommandé pour les personnes qui consomment du cannabis à haute dose ou depuis longtemps, car une interruption abrupte peut entraîner des symptômes de sevrage plus intenses.

Cependant, pour les personnes qui consomment du cannabis à faible dose ou depuis peu de temps, un sevrage immédiat peut être plus facile et efficace.

sevrage cannabique

Rejoindre des groupes de soutien

Si vous n’avez pas la possibilité d’être soutenu par vos proches ou que nous ne souhaitez pas les inclure de trop près dans votre transition, trouver du réconfort auprès de personnes dans la même situation sera très bénéfique.

Contacter un groupe de soutien proche de chez vous ou en ligne est une bonne solution pour se sentir moins seul et faire durer la motivation dans le temps. Le soutien des conseillers de Drogues Info Service ou Écoute cannabis peut aussi vous être d’une grande aide en cas de détresse.

Changement de style de vie

Une des étapes les plus difficiles mais également fondamentales est de revoir vos habitudes quotidiennes. La consommation de cannabis provient logiquement d’une habitude. Le sevrage est donc le moment idéal pour tuer les habitudes qui ont créé l’habitude !

Si vous fumez durant vos moments d’ennui, remplissez vos blancs avec des activités que vous aimez. Si vous fumez entre amis, il va falloir revoir vos amitiés et peut-être prendre des distances, au moins le temps de votre sevrage.

Si vous fumez pour dormir, trouvez un autre moyen de dormir (l’hypnose, la méditation, le CBD…). Vous n’obtiendrez que difficilement des résultats si vous ne changez pas les mauvaises habitudes…

Faire du sport

Le sport est un remède efficace à tous les maux ! Reprendre ou intensifier une pratique sportive vous permettra de relâcher la pression, de vous sentir vivant et détendu.

Le bien-être que vous recherchez dans le cannabis est dans le sport, plus précisément dans une hormone qui se répand dans votre corps lorsque vous faites du sport : l’endorphine !

Tout comme la morphine, l’endorphine a un effet analgésique extrêmement efficace pour lutter contre les additions, tous les médecins le disent ! Si vous performez 30 min de sport par jour de manière régulière, votre corps produira naturellement de plus en plus d’endorphine et votre bien-être quotidien se remarquera aussitôt. Les effets du sport ne sont pas à prendre à la légère !

Méditation, exercices de respiration et nature

Prendre connaissance de sa motivation est bien, être en pleine conscience de son corps, sa respiration et sa santé est encore mieux. La méditation, les exercices de respiration, les longues marches dans la nature et l’air frais des espaces verts ne peuvent être que des soutiens solides qui vous aideront à vous ancrer dans l’instant présent. Notre conseil : ne vous isolez pas ! Sortez le plus souvent possible, trouvez des espaces verts et prenez de grandes respirations profondes et lentes, si possible quelques fois par semaine.

Utiliser des méthodes médicamenteuses

Avant de vous parler de ces méthodes, comprenez qu’il est de votre devoir de faire vos propres recherches, d’en discuter avec un professionnel et de peser le pour et le contre avant d’utiliser cette méthode.

Il existe actuellement peu de médicaments approuvés pour aider au sevrage du cannabis, mais certaines options peuvent être considérées en fonction des symptômes individuels.

Les médicaments les plus couramment utilisés pour le sevrage du cannabis sont les antidépresseurs, les anxiolytiques et les médicaments pour aider à dormir. Ces médicaments peuvent aider à réduire l'anxiété, l'irritabilité et l'insomnie qui peuvent accompagner le sevrage du cannabis.

Les agonistes des récepteurs cannabinoïdes, tels que le nabiximols, ont également été étudiés pour aider au sevrage du cannabis. Le nabiximols est un spray oral à base de cannabis qui contient des extraits de cannabinoïdes. Il peut aider à réduire les symptômes de sevrage et les envies de cannabis.

Pour rappel, l'utilisation de médicaments pour le sevrage du cannabis doit être supervisée par un professionnel de la santé. Les médicaments peuvent avoir des effets secondaires et des interactions avec d'autres médicaments, il est donc important de discuter de vos options avec un professionnel de la santé avant de commencer tout traitement médicamenteux.

Utiliser le CBD pour se sevrer du THC

Selon une étude scientifique réalisée en 2015 sur un patient dépendant au cannabis, l’utilisation de l’huile de CBD a été prouvée comme ayant des effets calmants, anti-inflammatoires et relaxants.

Le CBD est efficace en tant que méthode d’accompagnement au sevrage de la marijuana, et diminue drastiquement les effets secondaires indésirables dont nous avons parlé plus haut. Les millions d’anciens dépendants valident ces conclusions, vous pouvez d’ailleurs trouver leurs témoignages sur internet. 

D’autres études plus récentes évaluant l’action du CBD sur les addictions aux substances en général sont unanimes : le CBD propose des vertus prometteuses dans le traitement de personnes dépendantes.

Le CBD n’en est pas à sa première victoire dans le secteur de la santé. En effet, des études sur CBD et des maladies comme l’épilepsie, la sclérose en plaque, la maladie de Parkinson ou encore la fibromyalgie ont déjà confirmé les apports de cette huile devenue précieuse. 

Le tout est de trouver une huile de qualité. N’hésitez pas à consulter la boutique 321 CBD pour des Huiles de CBD Premium, fabriquées et légales en France.

Combien de temps dure un sevrage cannabique ?

La durée du sevrage cannabique peut varier d'une personne à l'autre. Elle dépend de plusieurs facteurs, tels que la fréquence et la durée de la consommation antérieure, ainsi que des caractéristiques individuelles de chaque personne.

En règle générale, les symptômes de sevrage du cannabis commencent à se manifester dans les premiers jours après l'arrêt de la consommation. Les premiers jours peuvent être les plus difficiles, avec des symptômes tels que l'irritabilité, l'anxiété, les troubles du sommeil et les sautes d'humeur. Cependant, ces symptômes tendent à diminuer progressivement au fil du temps.

La durée typique du sevrage cannabique varie généralement de quelques semaines à plusieurs mois. Les symptômes de sevrage aigus peuvent durer environ une à deux semaines, tandis que les symptômes plus légers peuvent persister pendant plusieurs semaines, voire quelques mois.

Il est important de noter que même après la fin des symptômes de sevrage, certaines personnes peuvent ressentir des effets résiduels tels qu'une sensibilité accrue au stress ou des envies occasionnelles de consommer du cannabis. Ces effets peuvent diminuer avec le temps et une bonne gestion du sevrage.

Il convient de souligner que la durée du sevrage cannabique est influencée par des facteurs individuels et environnementaux. Des éléments tels que la santé mentale et physique, le soutien social, l'adoption de nouvelles habitudes de vie saines et la participation à des programmes de soutien peuvent tous jouer un rôle dans la durée du sevrage.

Il est essentiel de se rappeler que chaque parcours de sevrage cannabique est unique, et il est important de respecter son propre rythme et de demander de l'aide si nécessaire. Si vous éprouvez des difficultés importantes lors de votre sevrage, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé qui pourra vous fournir un soutien adapté.

En résumé, la durée du sevrage cannabique varie d'une personne à l'autre, mais en moyenne, elle peut durer de quelques semaines à plusieurs mois. Avec une bonne gestion des symptômes et un soutien adéquat, il est possible de réussir à se sevrer du cannabis et à vivre une vie épanouissante sans cette substance.

Les étapes du sevrage cannabique

Reconnaissance du problème

La première étape consiste à prendre conscience de l'impact de la consommation de cannabis sur votre vie. Identifiez les aspects négatifs que cela peut entraîner, tels que des problèmes de santé, des difficultés relationnelles ou professionnels. Cette reconnaissance est essentielle pour trouver la motivation nécessaire à l'arrêt de la consommation.

Fixation d'objectifs et de motivations

Une fois que vous avez reconnu le problème, il est important de définir des objectifs clairs et réalistes pour votre sevrage cannabique. Que ce soit pour améliorer votre santé, retrouver une clarté mentale ou reprendre le contrôle de votre vie, identifiez vos motivations personnelles. Ces objectifs et motivations seront vos sources d'inspiration et de persévérance tout au long du processus de sevrage.

Réduction progressive de la consommation

Une approche progressive peut être plus efficace pour le sevrage cannabique. Élaborez un plan de réduction progressive de la consommation, en diminuant progressivement la quantité de cannabis consommée et en espaçant les périodes d'utilisation. Cette approche permet à votre corps et à votre esprit de s'adapter en douceur à la diminution de la substance.

Gestion des symptômes de sevrage

Lorsque vous réduisez ou arrêtez la consommation de cannabis, vous pouvez ressentir des symptômes de sevrage tels que l'irritabilité, l'anxiété, les troubles du sommeil et les envies de consommer. Apprenez des techniques de gestion du stress, comme la méditation, la respiration profonde ou l'exercice physique, pour vous aider à faire face à ces symptômes.

Renforcement des habitudes saines

Une étape clé du sevrage cannabique consiste à remplacer les anciennes habitudes de consommation par de nouvelles habitudes saines. Adoptez un mode de vie équilibré en incluant une alimentation saine, de l'exercice régulier et des activités qui vous apportent du plaisir et de la détente. Cela vous permettra de combler le vide laissé par la consommation de cannabis et de favoriser votre bien-être global.

En suivant ces étapes, vous pouvez progressivement vous sevrer du cannabis et commencer à vivre une vie épanouissante sans cette substance. N'oubliez pas que chaque personne est unique, et il est important d'adapter ces étapes en fonction de vos besoins et de rechercher un soutien adéquat tout au long de votre parcours de sevrage.

Soutien et ressources disponibles pour le sevrage cannabique

  • Consultation médicale : N’hésitez pas à consulter un professionnel de santé avant de commencer le processus de sevrage. Ces derniers pourront vous donner des conseils personnalisés, vous alerter sur d'éventuelles complications et vous orienter vers des ressources spécialisées.
  • Groupes de soutien : Rejoindre un groupe de soutien est une excellente façon de partager des expériences, des conseils et des encouragements. En vous entourant, vous vous rendrez compte que vous n’êtes pas seul dans cette démarche.
  • Thérapie comportementale : Commencer une thérapie peut vous aider à comprendre les raisons sous-jacentes de la consommation de cannabis et vous fournir des outils pour gérer les envies et éviter les rechutes.
  • Applications et outils numériques : Si vous souhaitez procéder depuis chez vous, sachez qu’il existe des applications et des sites web conçus pour accompagner les personnes durant le sevrage. Ces outils peuvent aider à suivre les progrès, à gérer les symptômes et à trouver du soutien.
  • Livres et documentation : Lire des livres ou des articles sur le sevrage peut offrir des perspectives et des conseils utiles. Vous pourrez y trouver des témoignages inspirants et motivants pour ne pas lâcher.
  • Soutien familial et amical : Informez vos proches de votre décision d'arrêter le cannabis. Leur soutien peut être inestimable, que ce soit pour vous encourager, vous rappeler vos motivations ou simplement être là pour vous écouter.
  • Centres de traitement : Si vous avez l’impression d’avoir tout essayé, il n’y aucune honte à considérer un séjour dans un centre spécialisé. Ces centres offrent un environnement contrôlé, loin des tentations, avec un accès à des professionnels et des programmes conçus pour aider à la désintoxication.

En conclusion, le processus de sevrage du cannabis est un parcours qui demande du courage, de la détermination et de la persévérance. Cependant, rappelez-vous qu'il existe de nombreuses ressources et formes de soutien disponibles pour faciliter cette transition vers une vie sans cannabis (THC).

La première semaine après avoir décidé d'arrêter de fumer du cannabis est souvent la plus éprouvante, avec des symptômes atteignant leur apogée entre le 2ème et le 6ème jour. Toutefois, ces désagréments disparaissent généralement vers la fin de la deuxième semaine. Avec de la motivation et du soutien, un sevrage du cannabis réussi est tout à fait à portée de main.

Les produits que nous vous conseillons
  • Fleur CBD Ringo's Gift 24,7%
    (312 avis)
    Fleurs CBD

    Fleur CBD Ringo's Gift Indoor (24,7 %)

    à partir de 3,66 € / gramme
  • CBD Swiss Tsunami 19,3%
    (124 avis)
    Fleurs CBD

    Fleur CBD Swiss Tsunami Greenhouse (19,3 %)

    à partir de 3,18 € / gramme
  • Fleur CBD Nina Limone 9,3%
    (87 avis)
    Fleurs CBD

    Fleur CBD Nina Limone Outdoor (9,3 %)

    à partir de 2,57 € / gramme
Pelin YILDIZ, autrice psycho et voyage
Publié par : Pelin, autrice psychologie, santé et voyage

Diplômée en psychologie et lettres à Paris, Pelin écrit sur les sujets qui la passionne : santé, psychologie, voyage, lifestyle... Ces dix dernières années, elle a été publiée dans la presse française et internationale, dans plus d’une dizaine d'ouvrages Gallimard et des blogs spécialisés. Retrouvez là sur son compte Twitter @jesuispelin

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Total produits :
Frais de port :
Offerts
Total TTC :
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Poursuivre ses achats