AdobeStock_274132306 (1)

Les origines et définitions de “Moula” ou “Moulaga”

La Moula, la grosse Moula, la Moulaga… Beaucoup pensent que ces expressions signifient toutes « l’argent » sans vraiment en connaître la définition exacte ni les origines des termes employés. 

Le mot familier « Moula », plutôt orthographié Moollah ou Mula chez les américains, et ses dérivés sont dans toutes les bouches, notamment celles des plus jeunes. 

La moula désigne une variété de choses liées les unes aux autres, ou à l’opposé. Peu de mots ont autant d’origines mixtes et portent autant à confusion que le mot Moula. 

Voyons les origines de ce mot et les différentes significations qui lui sont attribuées.

Les origines du mot Moula, apporté par le rap

Vous vous en doutez sûrement, le mot moula n’est pas une invention du registre de la langue française. Son étymologie provient, comme c’est le cas pour beaucoup d’autres mots empruntés par la jeune génération, d’un mot argot américain « Mula », « Moolah » ou « Moollah ». 

Moolah, ses débuts aux États-Unis

On ne sait pas vraiment comment et par qui il a été créé pourtant, pourtant, le mot Mula est bien utilisé depuis les années 1930 aux États-Unis. Certains lui attribuent des origines espagnoles, alors que d’autres parlent d’une provenance fidjienne. 

Une chose est sûre, ce mot mystérieux détient une sonorité originale et agréable qui lui vaudra de survivre dans le langage américain et même de s’exporter grâce à une communauté particulière : les rappeurs et les amoureux du rap.

En effet, le terme est utilisé par les personnes du milieu du rap ainsi que les rappeurs dès les années 1980, notamment avec le rappeur américain Chuck Brown qui l’a utilisé dans son morceau We need some money en 1987 ou il dit clairement qu’« on a besoin de Moolah pour s’amuser». 

Depuis, un grand nombre de rappeurs américains ont incorporé le mot dans leurs lyrics, Lil Wayne a même créé son label Young Money Entertainment qu’il surnomme fréquemment « Young Moolah ».

 

Très utilisé par les rappeurs outre-Atlantique, vous aurez compris que Moolah ou Mula désigne pour eux une importante somme d’argent illégale et en cash. Assez précis en somme, or le langage étant un outil merveilleux et en constante évolution, ce mot va plaire et développer des significations différentes avec le temps et l’imagination des utilisateurs. 

La seconde signification la plus importante donnée à ce mot est le cannabis, et s’utilise en en faisant l’apologie.

L’arrivée de la Moula en France

La première apparition du mot en France est à priori en 1995. C’est le mythique rappeur marseillais Akhenaton qui l’utilise dans la phrase « Plus nul tu meurs, j'suis dans la dance khouya, Que pour la moula-ia» issue du morceau J’ai pas la face

 

Par la suite, après une disparition de quelques années, le mot réapparaît dans le morceau Caramel de Booba en 2012. Depuis, le mot n’a cessé de se diffuser comme une épidémie et est désormais connu de tous.

 

Le mot a beaucoup été utilisé dans des contextes différents et a pris de nombreuses significations et s’est fait une place dans le glossaire des chanteurs de différents horizons à travers les années.

Aujourd’hui en France, ce mot est dans les bouches de tout le monde, à la radio comme à la TV, chez les adultes de toutes les catégories sociales. Il est devenu un mot tendance qui permet aux plus âgés de mettre un pas dans le monde des jeunes. Dans ce contexte, le mot moula est uniquement utilisé dans le sens d’argent, surtout par ses personnes peu liées à l’univers du rap.


Les différentes définitions du mot Moula ou Moulaga

Voyons comment s’utilise le mot Moula (ou Moulaga) dans le langage commun actuellement :

L’argent

La signification la plus commune et proche de son origine est l’argent. La Moula n’est plus comme à son origine une somme d’argent illégale en cash… c’est juste de l’argent, une désignation de plus parmi les nombreuses déjà existantes (le pognon, la tune, le flooz, l'oseille, le fric etc.)

Le cannabis

Le mot Moula désigne également le cannabis, notamment à travers les textes des rappeurs comme MHD, Hamza ou Gradur. 

Les gens

Certains utilisent le mot Moula pour désigner les gens, les gens autour, la population en générale, souvent de manière péjorative, comme pour désigner une masse de suiveurs qui n’arrivent pas à prendre de décisions par eux-mêmes.

Une personne “hot”

Une Moula peut également désigner une personne attirante de par son apparence physique attractive.

Une humiliation

Mettre la moula veut aussi dire mettre une raclée à quelqu’un, l’humilier lors d’un combat, le surpasser.

Un état d’esprit

En effet, hormis les définitions individuelles qu’on peut lui trouver, l’expression « Moula Gang » a fait son apparition. Il s’agit d’un état d’esprit de personnes ayant les mêmes aspirations dans la vie. Le terme est utilisé par les chanteurs de PNL, Ninho, Niska et même Damso.

Ce mot ne cesse de se réinventer et nous ne serons pas étonnés de voir fleurir de nouvelles significations au gré de l’imagination de ses inventeurs dans les années à venir.

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :