Qu’est-ce que le CBG ?

Quels sont les bienfaits du CBG ?

Le cannabigérol, ou CBG, fait partie de la longue liste des plus de 120 composants présents dans les différentes variétés de plantes de cannabis. En effet, si vous connaissez le CBD et le THC, vous savez sûrement que le cannabis possède de très nombreux cannabinoïdes, en quantité plus ou moins abondante selon la souche de la plante. Le CBG est donc l’un d’entre eux, mais pas n’importe lequel. Le CBG est défini comme une molécule mère à partir de laquelle d'autres cannabinoïdes sont produites. Il apporte des bienfaits plus importants que ses collègues, mais est beaucoup plus rare et difficile à produire.

Dans cet article, nous allons donc décrire plus en détail ce qui rend le cannabigérol (CBG) si spécial par rapport aux autres composants du cannabis, comment il agit sur l’organisme humain et ce qu’il y apporte en termes de bénéfices. Enfin, nous verrons si ce produit dérivé du cannabis est légal en France ainsi que nos recommandations de consommation.

Qu’est-ce que le cannabigérol (CBG) ?

Découvert dans les années 1960 par les pionniers de la recherche sur le cannabis Yechiel Gaoni et Raphael Mechoulam, le cannabigérol (CBG) est un des composés présents dans le cannabis. On le retrouve dans les plants de chanvres psychoactives et non-psychoactives. Tout comme le CBD, le CBG est non-psychoactif. Contrairement au tétrahydrocannabinol ou THC, il ne produit donc aucun effet psychotrope de modification de la conscience. 

Jusque-là, cela ressemble beaucoup au CBD, sauf que le CBG à une différence non-négligeable : c’est une molécule mère. Cela signifie que sa présence est très importante pour la biosynthèse de tous les autres cannabinoïdes présents dans le cannabis, comme le THC ou le CBD. Le CBG est essentiellement la base dont dépendent tous les autres cannabinoïdes et engage le processus de croissance de la plante en convertissant les autres composants. 

En raison de ce processus, les souches de cannabis contiennent généralement très peu de CBG, généralement en dessous de 1% en quantité. Les éleveurs spécialisés ont commencé à expérimenter la manipulation génétique et le croisement afin d'obtenir des rendements plus élevés de CBG dans le cannabis.

Dans le milieu des produits dérivés du cannabis, le CBG suscite beaucoup d’intérêt et pour cause. Sa position unique parmi les autres composants promet un grand intérêt thérapeutique pouvant surpasser le CBD et proposer une alternative au THC qui est légalement interdit. Ce puissant concentré pourrait révolutionner toute la consommation des produits issus du cannabis et même la science. Les études sur ce composant mystère se poursuivent de manière encourageante. 

CBG et bienfaits

Comment agit le CBG sur l’organisme ?

Le CBG propose des bienfaits thérapeutiques considérés remarquables pour l’organisme. En effet, le CBG semble avoir le potentiel d'atteindre des rangs plus élevés que les autres cannabinoïdes connus, surtout en ce qui concerne les applications médicinales. Fondamentalement différent de ses pairs de par sa structure chimique, le CBG propose des effets différents des autres, notamment sur l’action qu’il produit dans l’organisme.

Des études sur le sujet montrent que le CBG peut jouer un rôle dans de nombreuses maladies. Il a été prouvé qu’il active les récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde (SEC) du corps humain et affecte donc le système nerveux central. 

Comme l’indique l’étude espagnole de 2018, le CBG a un puissant effet anti-inflammatoire, des propriétés antifongiques et analgésiques ainsi que des qualités antidépressives. Le CBG peut également jouer un rôle dans le traitement du psoriasis et il pourrait contrecarrer l'anxiété et les tensions musculaires.

Contrairement au CBD, le CBG est encore méconnu et peu étudié par les scientifiques. Nous sommes donc aux prémices des découvertes concernant le CBG. Plus le produit deviendra populaire au sein de la communauté de consommateurs et des patients souhaitant se traiter avec le CBG et plus les études se multiplieront. 

Les bienfaits thérapeutiques potentiels du CBG

Voici une liste exhaustive des potentiels bénéfices thérapeutiques du CBG sur l’organisme humain et différentes maladies.

Le CBG et la maladie inflammatoire de l'intestin (MII)

Selon une étude publiée en 2013 à l'Université de Naples, le CBG peut aider la MII grâce à ses capacités anti-inflammatoires. L'étude a permis de déterminer que le cannabigérol réduisait significativement la présence de marqueurs inflammatoires chez les souris atteintes de MII et atténuait la colite. Ces résultats sont également prometteurs pour d’autres maladies inflammatoires.

Le CBG et les problèmes de vessie urinaire

Une équipe de scientifiques italiens a élaboré une étude en 2015 et découvert que le CBG réduirait les contractions de la vessie et aiderait à résoudre d'éventuels problèmes liés au système urinaire.

Le CBG et l'appétit

Selon une étude de 2016 publiée par l'Université de Reading, le CBG augmenterait l'appétit. Les rats de l'étude ayant mangé du CBG ont doublé leurs apports alimentaires en augmentant la quantité de plats. Le CBG peut donc aider à surmonter les troubles de l'alimentation et d'améliorer un état mental chez les personnes souffrant d’anorexie.

Le CBG et le cerveau

Selon une étude de 2015, le CBG agit comme un antioxydant dans le cerveau, ce qui signifie qu'il peut protéger le système nerveux des blessures. L'étude montre que le cannabigérol fonctionne comme un médicament neuroprotecteur extrêmement actif chez la souris. Le cannabinoïde en question améliore donc les déficits moteurs et protège les neurones de la toxicité.

Le CBG et le cancer

Grâce à ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, le cannabigérol peut être un soutien dans la lutte contre le cancer. Une étude présentée en 2014 a mis en avant que le CBG peut être capable d'inhiber la croissance des cellules cancéreuses. L'administration de cannabigérol pourrait prévenir le cancer colorectal. L'étude montre également que le CBG peut avoir des capacités anti-tumorales, ce qui signifie que le cannabinoïde pourrait être utilisé non seulement pour le traitement, mais aussi pour prévenir le cancer à l'avenir.

Le CBG et le glaucome

Selon des études, CBG améliore le drainage des fluides de l'œil et réduit la pression intraoculaire. De plus, le cannabinoïde agit comme vasodilatateur dans un œil et améliore la circulation sanguine. Cet effet apporte plus de sang dans un œil, qui est plus riche en oxygène et il peut être utile dans le traitement d'autres maladies oculaires.

CBG légal en france

Le CBG : Est-ce légal en France ?

Le cannabigérol est actuellement légal en France et dans tous les pays d'Europe. En effet, la législation de l'Union Européenne définit que les produits CBG dont les valeurs de THC sont inférieures à 0.2% sont légaux et consommables.

Comment choisir le CBG ?

Les produits de cannabigérol les plus populaires sont l’isolat de CBG, l’huile de CBG et cristaux de CBG. Parce que le cannabigérol offre plus d'avantages, la majorité des consommateurs l'achètent pour améliorer leur santé et leur bien-être psychologique. Dans votre choix de CBG, il est important de privilégier des produits non transformés comme les produits à spectre large (broad spectrum) ou spectre complet (full spectrum).

Si vous êtes intéressés par les produits issus du cannabis, il est fort probable que vous entendiez de plus en plus parler du CBG. En effet, les éleveurs continuent de créer des souches avec des quantités de CBG toujours plus élevées et la médecine s’intéresse de plus en plus au sujet. Pour ne rien manquer des futures informations sur le sujet, inscrivez-vous à notre newsletter 321 CBD et recevez des mises à jour régulièrement. Affaire à suivre…

Produit ajouté à votre panier !
Quantité
Poursuivre ses achats
Mon Panier
Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total produits :